7.5/10

Gintama T.28


Le côté sombre d'Hijikata : Tosshi.
Tosshi, l'otaku incarné par Hijikata à cause d'un sabre ensorcelé, est de retour ! Il va devoir affronter la garde amicale d'O-Tsû Terakado au cours d'une rude bataille dont l'enjeu sera le titre de fan-club officiel de la jeune chanteuse... Ça va également beaucoup râler dans une petite échoppe de rue, et nous assisterons pour finir à la propagation d'une épidémie due à un nouveau virus !!

L'annonce en fin de volume m'a complètement tué le moral (ce qui m'a poussé à couper la note en deux parties) donc je vais plutôt commencer par les bonnes choses (parce qu'il y en a à la pelle) avant de râler. Une chose qui reste constante dans Gintama, c'est son humour ravageur (pour peu que l'on soit adepte du style et pour ma part, c'est le cas). Dans le plus pur style pipi-caca, le début de la lutte pour le titre de fan-club officiel d'O-Tsû est marquée par une superbe preuve "d'amour" de certains fans qui affirment pouvoir manger les défections de la chanteuse (appétissant, n'est-ce pas ?). J'aurais pu choisir un autre exemple mais non, celui là illustre parfaitement mon propos : Gintama, c'est souvent de l'humour débile sur du grand n'importe quoi et le pire... c'est que ça marche. Hideaki Sorachi réussit à créer une telle ambiance que n'importe quel gag pourri vous arrache au moins un mini sourire. Il n'hésite pas à tenter des trucs un peu fous comme le premier chapitre du tome qui se passe avec un seul et unique arrière plan (le contour d'une petite roulotte) et le "patron" qui parle avec des personnages que l'on ne voit pas... du moins pas avant la dernière page. Vous pourrez juger par vous-même mais force est de constater que le résultat est assez étonnant.  

Bon parlons maintenant de l'annonce de fin de volume. Lorsque l'on a bien ri pendant une heure, on regarde l'aguiche du volume suivant et on se rend compte qu'il ne sortira pas avant... Septembre 2013 ! Oui oui, 6 mois pour avoir le volume suivant. Pourquoi ?! La série se porte bien au Japon (moins bien en France malheureusement) et possède suffisamment de tomes pour ne pas que le lecteur français attende 6 longs mois, c'est trois fois le temps habituel... Pas d'annonce non plus pour une sortie de deux volumes à la fois comme c'était le cas pour les volumes 24/25 (ça aurait pu faire passer la pilule un peu mieux)... Enfin bref, tout ça pour dire que je suis assez déçu par Kana qui avait habitué ses lecteurs à beaucoup mieux.

Au final et malgré une grosse déception, le tome est très bon dans l'ensemble. On se marre, on passe un excellent moment avec Gin et ses potes tout en ne se doutant pas une seule seconde qu'on ne les reverra pas avant 6 mois. C'est dur quand même...

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques