3.5/10

Girls Bravo

Des filles aux tenues peu discrètes, un garçon soumis et voilà une idée de départ qui aurait du rester au placard...

Avouons-le. Girls Bravo ne s'intéresse qu'à pratiquer du ressassé, du déjà-vu, de la redite. Appelez-le comme vous voulez mais quand un bon quart de la production actuelle tourne autour d'un même thème de la comédie romantique pratiquant la blague facile et l'ecchi de base alors un phénomène de saturation peut s'emparer du critique. Celui-ci n'échappe pas à la règle même s'il est loin d'être le pire en son genre. Seulement Girls Bravo ne possède ni finesse, ni grand intérêt. Bref, rien de quoi se démarquer ou marquer...

Bravo bravo bravissimo

Girls Bravo
Girls Bravo
Yukinari, un jeune lycéen (petit pour son age), a la phobie des filles dont il est le souffre douleur ! Dès que l'une d'elles s'approche, il souffre d'une poussée d'urticaire. A la suite d'un choc, il se retrouve sur une planète inconnue, Seiren : une planète peuplée presque exclusivement... de femmes, qui visiblement, elles, n'ont pas peur des hommes ! Il fait alors connaissance de Miharu, une jeune fille douce et bienveillante qui ne déclenche pas chez lui, de réactions allergiques... Peu de temps après, il repart sur Terre... Sans comprendre la mésaventure, qu'il vient de vivre et découvre avec stupeur, la présence de Miharu à ses côtés. Il la présente à Kirie, son amie d'enfance et camarade de classe qui l'aidera à parfaire l'éducation de Miharu qui ne connait rien aux usages terriens... Une tache loin d'être reposante pour ce trio de choc qui va vite plonger dans de loufoques aventures...

Et c'est le drame. Voici un scénario qui s'embourbe dès le second chapitre pour ne plus jamais s'en dépêtrer. Le protagoniste masculin fait parti de cette classe de héros insupportable qu'on aimerait tellement tarter dès qu'il ouvre la bouche. Car ce qui en sort est tout bonnement pathétique. Bien évidemment, les femmes qui lui tournent autour se confondent dans les stéréotypes nippons destinés aux adolescents. La douce ingénue, la délurée aux formes généreuses, la froide au coeur tendre et tant d'autres qui restent à découvrir. Toutes vont plus ou moins tomber dans les bras de cet hypocondriaque qui trouve sa guérisson dans un monde parallèle difficile à cerner mais dans lequel il représente tout ce qu'il n'est pas chez lui : un homme désiré, admiré, une sorte de star ne subissant pas les maltraitances féminines. Les rapports de force liés à la condition sexuelle sont affligeants. Rien de plus à ajouter, la linéarité du scénario ne permet pas d'en dire plus.

Just a girl

Pas de scénario, des personnages ultra conventionnels, soit pas grand-chose à sauver. D'autant plus que le mangaka rivalise d'imagination seulement pour mettre les jeunes filles en petite tenue. A force, c'est gavant lorsqu'on a dépassé le stade adolescent de base. Et Girls Bravo ne se complait plus seulement alors que dans une succession d'historiettes classiques (voyage aux onsen, chocolat de la Saint Valentin, etc...) comme en sont remplis les magazines de prépublication nippons.

Le manga se sauve tout de même un peu par son graphisme clair et presque honnête s'il n'était pas complètement fondu dans son stéréotype le plus total du shônen de comédie romantique. Girls Bravo prouve que les mentons en V et les yeux défigurant le visage ont encore de beaux jours devant eux...

Et voilà, un de plus à ranger dans la case sans vergogne des comédies romantiques sans souffle. A moins d'être passé complètement à travers toutes les autres parues jusqu'alors (Love Hina et consorts) -en grande majorité déjà chez Pika-, Girls Bravo ne présente pas le moindre intérêt.

A découvrir

Under the Same Moon

Partager cet article

A propos de l'auteur

7 commentaires

  • Anonyme

    31/03/2008 à 22h59

    Répondre

    Prescisons qu'il y a un superbe animé du même nom qui n'a absolument rien a voir avec ce mangas bien pourris ...

  • Anonyme

    02/04/2008 à 20h37

    Répondre

    je trouve cette critique un peu dur!


    dire qu'un manga n'a aucun intéret est stupide!


    bien sûr, ce n'est pas le manga le plus imaginatif qui existe, mais de temps en temps c'est agréable de pouvoir se détendre avec une histoire un peu simple, que l'on connait. 

  • Anonyme

    01/06/2008 à 21h01

    Répondre

    D'accord avec Pidibouh, ce manga est presque à prendre au dernier degré! Il est fait pour se marrer et il n'est pas véritablement à prendre au sérieux, on pourrait même dire que c'es un délire!

  • Anonyme

    15/07/2008 à 18h34

    Répondre

    Moi je trouve que Girls Bravo et trés bien. Mes les gout et les couleurs change suivant les personne alors ne dit pas que Girls Bravo et nul car se n'est pas le cas de tout le monde.

  • Anonyme

    22/07/2008 à 20h16

    Répondre

    [img]/manga/../forum/images/smilies/bouhou.gif"%20border="0[/img] Mais c'est vrai que l'histoire est un peu connu ça fait genre " Chobits " ou " mon ange gardien et moi " ( que j'm pas ) ...


    Donc je crois que je vais m'en passer mais c'est pas une raison pour critiquer ce manga !

  • Anonyme

    14/10/2009 à 18h19

    Répondre

    c nul je trouve pa sa original^^  je prefere les yaoi/shonei ne


    a+++^^

  • Mangamania0712

    07/04/2011 à 18h14

    Répondre

    Je trouve ce manga plutôt sympa mais sans plus ! Sympa à regarder mais c'est quand même pas un coup de coeur ! Sa passe pour les l'un et sa casse pour les autres...en claire : t'aime ou t'aime pas ! Mais entre les deux c'est difficile à dire...--'

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques