5.5/10

God Child

Cain, la première série de Kaori Yuki, s'était terminée en queue de poisson lorsqu'en 1999, l'auteur décidait de se lancer dans un projet de plus vaste envergure, à savoir son manga Angel Sanctuary.
Yuki décide de reprendre son ancienne oeuvre plus de 6 ans après, tout en gardant à l'esprit que de nouveaux lecteurs ne connaissant pas Cain risquent d'être perdus.
God Child
God Child
God Child
est donc à la fois une suite et un premier volume, cas assez unique dans l'histoire du manga, semble-t-il. Hélas, le premier contact n'est pas des plus convaincants, car la narration désastreuse de God Child risque de rebuter le fan comme le nouveau venu.
En tentant de présenter vite et bien tout le background déjà développé en 5 volumes dans Cain, Kaori Yuki ralentit son histoire, pour ne présenter en contrepartie qu'un aperçu creux et sans saveur de ce que bon nombre de lecteurs connaissent déjà.
La formule antérieure est reprise, soit des meurtres mystérieux, pour le plus souvent basés sur des comptines occidentales ou des histoires pour enfants. Seulement, elle ne marche plus trop, peut-être parce que le manga est devenu trop sérieux, que le lecteur s'attend désormais à une évolution de l'histoire et des personnages, qu'il a l'impression que l'auteur lui-même ne prend plus aucun intérêt à dessiner les aventures de ce comte Cain. En se concentrant sur le personnage principal et son coté malsain, Kaori Yuki délaisse tous les autres, tout en perdant beaucoup de l'humour cynique qui donnait une bonne partie de son charme au manga.
En définitive, il semblerait que le cap Angel Sanctuary ait été fatal pour Cain. L'auteur semble réellement peiner à se conformer à un format de narration plus contraignant, et se retrouve à massacrer une oeuvre qui mérite bien plus qu'une suite de ce niveau.
Seuls les dessins présentent une certaine amélioration. A nouveau, les vingt volumes d'Angel Sanctuary auront très certainement joué un rôle. A ce niveau, Kaori Yuki garde un style profondément shojo, tout en privilégiant les visages aux traits épais et saillants, assez expressifs, mais pas forcément faciles à apprécier.
Tout ça pour conclure en disant que l'on espère que Kaori Yuki se reprenne dans les prochains volumes de God Child. Néanmoins, le revival semble plus ou moins forcé, quand bien même l'auteur aurait gardé le scénario de la série dans ses tiroirs.

Partager cet article

A propos de l'auteur

4 commentaires

  • grenat

    19/09/2005 à 17h29

    Répondre

    J'ai lu Comte Caïn, Angel Sanctuary et je lis également God Child et personnellement je trouve cette série particulièrement réussie! Les dessins sont sublimes, l'ambiance géniale, les personnages, surtout, sont très intéressants, surtout Caïn, Riff et Jezabel, et je dirais qu'avec les dessins, et l'ambiance un peu gothique, c'est le point fort de cette série. Pour l'instant, je ne m'ennuie pas une seule seconde en la lisant, mais sachant qu'il n'y a que 8 volumes, j'espère des révélations sur les autres personnages. Je dirais aussi que les petites enquêtes font le charme de cette série et lui donnent un côté assez spécial, ce serait dommage si elles disparaissaient totalement dans la suite pour ne laisser place qu'aux révélations.
    Bref, God child est pour moi une série magnifique qui égale la qualité de Comte Caïn. Je la trouve cependant assez différente de son aînée alors même qu'il s'agit d'une suite et il est certain que ça peut déplaire.

  • Anonyme

    18/09/2008 à 20h09

    Répondre

    je conçois tout a fait que "god child" soit un manga qui ne plaise pas a tout le monde. en effet, l'ambiance sinistre et noire qui y reigne peut etre la cause de certains regets face a l'histoire. mais etant une grande fan de cette serie, je me permet ici de la defendre et de penser que cette histoire est une reelle oeuvre d'art. tout est manifique, les dessins, l'ambiance, le mystère, la psychologie... vous condamné ici "god child" mais sachez que beaucoup d'entre nous soutenons la valeur de cette serie et ces quelques lignes publiées sur internet n'y changerons rien!

  • Anonyme

    01/10/2008 à 17h10

    Répondre

    Pour avoir lu god child & Comte Cain je dois dire que je ne suis pas du tout d'accord: je trouve que God child par son graphisme, son ambiance ainsi que ses histoires, est, en tt cas pour moi, largement supérieur a Comte Cain. Mais c'est peut être parce que j'accorde beaucoup d'importance au graphisme en tant que dessinatrice (^_-)

  • Anonyme

    11/02/2010 à 19h25

    Répondre

    hmm alors si je comprends bien, la personne qui a fait la critique n'a lu que le 1er tome ? personnellement je ne suis absolument pas d'accord avec cette critique; God child est la série la plus réussie de Kaori Yuki à ce jour ! Angel Sanctuary a permis à la mangaka d'affiner son style, et de nous offrir un graphisme magnifique et qui a du caractère. On retrouve avec plaisir les personnages de comte cain; et l'intrigue va se peaufiner peu à peu, ainsi que la psychologie des personnages.Evidemment le tome 1 est plus un tome récapitulatif pour ceux qui n'auraient pas lu les comte cain; mais pour ma part j'ai immédiatement été séduite (je n'avais pas encore lu les comte cain à ce moment là), et dieu sait que c'est rare pour moi de flasher sur un manga dès le 1er tome. Non seulement cette série est une réussite, mais la fin est tout simplement sublime; je suis souvent déçue des fins mais ce ne fût absolument pas le cas pour God Child 

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques