8.5/10

Gon

Il ne faut pas l'énerver. Il aime dormir et manger. Il adore jouer et par-dessus tout c'est un grand ami de la nature, se posant en défenseur des proies face aux prédateurs les plus coriaces qu'il est possible de rencontrer... lui, c'est Gon, seul représentant d'une espèce inconnue s'assimilant à un T-Rex miniature à la peau dure et orange. Ce mystère de la nature doté d'une force surpuissante s'exprime à travers son goût immodéré pour la baston avec d'autres animaux aux dimensions et aux mâchoires bien plus impressionnantes... mais le dinosaure a plus d'un tour dans son sac et arrive toujours à ses fins dans des aventures toujours fortement rocambolesques et divertissantes. D'ailleurs, parmi les mangas cultes et uniques, Gon tient une place proche du sommet grâce à de nombreuses qualités qui sont le style inimitable de son auteur, Masashi Tanaka et l'humour caustique dégagé à chaque chapitre surtout par le personnage principal. Tant de particularités pour une seule oeuvre mérite un coup d'oeil plus large !

Pet T-Rex

Gon (c) Sakka
Gon (c) Sakka
Gon
est donc une création tirée tout droit de la plume de Masashi Tanaka et rapidement c'est le succès qui arrive à grandes enjambées. Il faut dire que les Japonais qui vouent un véritable culte à la nature, se prennent tout de suite d'affection pour ce manga. Gon devient rapidement un porte bonheur qui se décline à toutes les sauces si bien qu'il fera même une apparition en tant que personnage caché dans le jeu vidéo Tekken 3... et pourtant au départ de cette « succes story », la série n'avait pas beaucoup d'arguments pour réussir.

Manga totalement atypique, Gon est bien différent de toute autre création tout d'abord grâce au trait si particulier de son mangaka qui semble effleurer le papier tellement ses dessins sont nets et précis sans oublier un sens du détail très rare. Véritable bonheur à l'oeil, Gon est au centre de toutes les cases de chaque épisode mais quand ce n'est pas le cas, aucun souci pour Tanaka qui parvient à dessiner les animaux sauvages de toutes espèces avec brio... on en viendrait presque à caresser les dessins représentant loups ou gazelles !

Mais avant tout, c'est bien sûr le héros qui tient le haut du pavé et c'est au travers de son caractère farouche, déterminé et bagarreur que ses aventures vont prendre forme. Terrifiant les autres animaux rencontrés, le « mini-dino » prend souvent le parti de découvrir la nature et tous ces écosystèmes en s'adaptant à l'environnement auquel il doit faire face. Rentrer dans une bouche de requin, se débarasser d'une horde de castors en furie ou s'insérer dans une carapace de tortue ne représentent aucun problème pour lui, le but étant de découvrir la nature... et si possible de faire détaler les prédateurs du milieu ! Trois exemples parmi les dizaines que compte chaque tome, c'est dire ! Cependant, le personnage préhistorique a aussi ses moments de douceur et de tendresse qui le rendent vraiment complet et attachant.Gon (c) Sakka
Gon (c) Sakka

Le délice du manga muet

Le scénario est quant à lui très simple : la petite vie quotidienne d'un T-Rex parmi les différents écosystèmes d'aujourd'hui. Et pour cela, Gon s'impose souvent en justicier face au moindre prédateur qui ose s'attaquer à lui ou bien alors c'est tout simplement pour défendre son bifteck qu'il parcourt des dizaines de kilomètres... d'où une variation des situations qui rend le manga vraiment drôle. Ridiculiser les rois de la jungle, des steppes, des savanes ou même des pôles est la spécialité de notre héros préhistorique mais tout en y ajoutant une grosse touche d'humour qui rend savoureux chaque épisode.

Cet humour bien présent s'exprime seulement à travers les actions complètement farfelues du personnage principal puisque aucun dialogue n'est présent. L'explication est simple, c'est une démarche justifiée de l'auteur qui intègre aussi peu de dialogue que de personnages humains, tout cela dans le but de rendre sa place dominante à mère Nature afin de ne pas la dégrader mais aussi laisser une part de magie autrement dit laissons les paroles de côté car elles sont de trop... ce qui est très rare dans n'importe quel type de manga. Mais y a-t-il vraiment besoin de paroles quand les dessins sont déjà largement évocateurs ? C'est bien mieux ainsi et Gon et les autres animaux ne s'entichent pas à réfléchir pendant de nombreuses planches, ce que Tanaka parvient à décrire parfaitement en y incorporant des expressions caractéristiques du sentiment qu'ils veulent refléter. Une vraie réussite de ce point de vue ! Gon (c) Sakka
Gon (c) Sakka

Mère Nature et Père Baston

Le point de vue de Tanaka a été de montrer la beauté et la réalité de la nature où s'extasier devant les superbes paysages et écosystèmes que nous montre le mangaka est monnaie courante mais il montre aussi cette cruauté qui caractérise le monde animal comme avec la terrible histoire des tortues. « Livre tout public, fera aussi bien rire les petits que les grands »... un argument commercial maintes fois entendus mais qui s'applique vraiment ici tant les plus jeunes trouveront le héros à leur goût et les moins jeunes riront à gorge déployée ou méditeront sur le thème principal.

Bref, Gon est un manga essentiel paru aux trop rares éditions Casterman et qui se décline sur sept volumes et un hors-série en couleurs tous aussi bons les uns que les autres avec un fort potentiel d'éclats de rires à la clé de chaque aventure du seul héros préhistorique à taille réduite et à la peau orange connu à ce jour. Mais surtout comme dit sur la couverture, « n'en faites pas votre mascotte, vous n'y survivrez pas ».

A découvrir

Benkei in New York

Partager cet article
A voir

Bleu Indigo

A propos de l'auteur

2 commentaires

  • Anonyme

    15/06/2009 à 22h59

    Répondre

    Gon ... Comme beaucoup, j'imagine, je fus d'abord attiré par lui, gamin, dans Tekken 3. Plusieurs années plus tard, alors que je rejoue a ce dernier pour me preparer a son 6iem opus qui arrive, je decide de me pencher sur le manga de ce petit dino' si particulier ...


    Jamais je n'ai autant ris! Le personnage est tout simplement desopilant. Son contentement de lui meme, sa determination, ses nerfs faciles, etc ... Gon a des reactions touchantes, droles, hilarantes, legeres ... L'action se passant tres vite et les histoires accrochant le lecteur toujours autant au fil des tomes. La narration est parfois drole, parfois cruel, l'auteur voulant melangé le réel et sa fantaisie. Le graphisme est extremement soigné et plaisant, aucunement encombré par une quelqu'onque bulle de discours


    Gon est unique et par concequent, tres different de la norme. Il m'as seduit et je vous conseille d'au moins craquer, histoire d'essayer, pour les 2 premiers tomes! (A 2 ou 3€ sur le 'net (Priceminister, 2xmoinscher, etc ...), ça n'se refuse pas )

  • Anonyme

    24/12/2009 à 16h37

    Répondre

    Merci pour l'article ! Perso j'ai rédigé une petite critique de cette star du manga muet ici : http://bit.ly/5pG9r8

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques