3/10

Green Green TV

La mixité est à l'école ce que le café est pour moi le matin : essentiel ! Alors quand Green Green TV fait surface, c'est justement le thème de la mixité qui est abordé à travers un anime qui surfe sur la vague loufoque et déjantée de la libido incontrôlable d'une bande de lycéens. Le titre est trompeur car il n'a rien à voir avec la télévision mais l'anime va proposer un choc de culture entre adolescents de sexes opposés qui étaient jusque là habitués à étudier dans leurs internats respectifs. Ceci va déboucher sur de nombreuses situations cocasses jusqu'à parfois dépasser les imaginations les plus folles car Green Green TV, sans payer de mine, va beaucoup plus loin que la plupart des autres animes du même genre. Heureusement, gaudriole, humour « pipi-caca » et délires « lubrico-comiques » sont présents pour relever un tout petit peu un scénario minimaliste digne de Love Hina...

« Je crois que je vais conclure »

Yuusuke Takazaki est un élève sans problème au lycée de Kanenone Gakuen si ce n'est que ses trois meilleurs amis (Tenji, Bacchi-Gu et Ishibanboshi) sont des boulets infernaux débordant de testostérone et bavant à la moindre vue d'une représentante du sexe opposé. Alors quand la nouvelle de parrainage d'une durée d'un mois avec une école exclusivement composée de jeunes filles tombe, l'excitation de la plupart des garçons de Kanenone Gakuen est à son comble ! Au milieu de la verdure qui les entoure, l'arrivée des demoiselles est préparée comme il se doit et de nombreuses questions se posent quant à leur aspect et autres tendances intéressant des lycéens en manque de présence féminine. Durant ce temps justement, les demoiselles (Reika, Wakaba, Sanae et Chigusa) sont sur le chemin, se posant les mêmes questions dans une moindre mesure. La première rencontre aurait pu bien se passer si... Midori, une jeune fille n'était pas apparue comme par miracle dans le bus provenant tout droit de l'an 3030 en se jetant directement dans les bras de Yuusuke en lui jurant qu'après leur réincarnation ils étaient prédestinés à s'aimer même si le jeune homme a oublié. Bien sûr, altérer la mémoire de tous les membres présents afin qu'elle soit admise sans problème lors de la cérémonie d'accueil en un clin d'oeil n'aura été qu'une simple formalité pour une visiteuse du futur !

Après un peu moins de dix minutes de visionnage (si vous n'avez pas lâché l'affaire et si vous n'avez pas pouffé de rire devant l'imbécillité du scénario), vous pourrez trouver quelques compensations à travers les quelques blagounettes offertes par les situations mettant en scène les tentatives de dragues osées des trois protagonistes masculins parmi quelques filles effarouchées. Rien de bien nouveau donc mais comme chacun des trois personnages masculins secondaires a des défauts bien visibles et des désirs tordus, quelques rires sont prévisibles. Le personnage principal et l'ensemble des personnages féminins sont bien plus ternes et d'ailleurs le scénario est relégué au second plan pendant les huit premiers épisodes. En effet, les premiers épisodes sont exclusivement voués aux découvertes des personnages et aux tentatives de mise en couple "absolument pas réciproque". Le dénouement sur quatre épisodes est bien rapide et aboutit sur une fin qui ne pouvait être que bidonnée.

Râteaux en série

Tous les écueils scénaristiques ne doivent pourtant pas gâcher le bon travail réalisé par le studio Dark Skies (Ai Yori Aoshi). Très fluide et avec un chara design convenable, Green Green TV parvient tout de même à se rattraper un tout petit peu avec son animation mais là encore on peut noter une différence cinglante. Si les moments où les personnages sont dans leurs délires, les moments « romantico gnan gnan » sont inexpressifs de sentiments. L'ensemble est plutôt agréable à voir et les scènes de plan drague, plus tentés que réussis, sont parfois même innovantes même si la majorité des chutes se trouvent sous la ceinture. Le générique ultra dynamique du début est une bonne petite accroche qu'il est plaisant d'entendre à chaque début d'épisode par contre celui de fin qui se veut romantique n'est pas terrible comme l'ensemble de l'OST.

Vous n'avez pas aimé l'anime, vous détesterez l'OAV ! On pouvait aussi bien s'attendre au meilleur comme au pire, on a eu le pire ! Lancé par un beau générique, l'OAV de vingt minutes est pourtant bien différent des épisodes. Mettant en scène les personnages principaux de Kanenone Gakuen dans l'école des filles cette fois-ci, l'inversion des rôles n'aura pas été profitable puisqu'au passage l'anime a aussi perdu la seule qualité qui lui restait : l'animation... La mauvaise fluidité agrémentée de couleurs pales sont deux exemples qui s'ajoutent au fait que certains personnages ont même changé de chara design pour nous faire succomber dans les méandres d'un épisode de plus sans queue ni tête et encore moins intéressant que l'intérêt de l'histoire principale... tout juste un dernier hommage au trio de pathétiques dragueurs sans plus... Un deuxième OAV a depuis été réalisé.

Green Green TV ne restera pas dans les mémoires par contre on gardera un petit oeil sur le studio Piny Canyon pour ses productions futures car la seule qualité de l'anime reste bel et bien son animation sympathique.

Partager cet article
A voir

Ray

A propos de l'auteur

21 commentaires

  • max5

    23/02/2006 à 16h16

    Répondre

    J ai regarder les 4 premier episode de Green Green et je trouve que vous etes tres dur dans votre critique. Moi, je pense que c est un tres bon manga qui ne demande qu a etre connu du publique. Il est vrai que l anime a des default mais qui n interpelle pas le spectateur pendant la contemplation de cette oeuvre. Je pense donc que c est un manga a voir et a revoir qui fera rire petit et grand. A conseiller

  • Arlein

    23/02/2006 à 16h54

    Répondre

    Je n'ai pas vraiment accroché, ce n'est pas trop mon genre d'anime ! Par contre, j'ai adoré l'OST ^___^ (enfin, deux ou trois chansons...)

  • max5

    28/02/2006 à 20h55

    Répondre

    A present, j ai regarder tous les episodes et je peux vous dire que c est super, on regrette juste qu il n y ai pas de happy end!

  • juro

    28/02/2006 à 21h18

    Répondre

    C'est juste bourré de clichés et un bon vieux ecchi comme les autres pour moi mais si tu apprécies, bah... tant mieux
    As-tu vu la 2e saison ?

  • max5

    02/03/2006 à 17h15

    Répondre

    Non, je n ai pas reussi encore a trouver la saison 2 de green green et si justement tu pouvai m orienter vers un site ou je pourrai la visionner je t en serai tres reconnaissant
    merci

  • Choucroot

    02/03/2006 à 20h05

    Répondre

    je crain pour toi que ce ne soit impossible...

  • _Killua_

    04/03/2006 à 16h09

    Répondre

    J'aime bien l'idée de mélanger les filles et garçons qui n'avaient jusque là jamais connu la mixité. Maisfranchement, que vient faire l'histoire du couple séparé je ne sais combien d'années auparavant... ça m'a un peu saoulé. Ca n'apporte rien à l'animé, sinon quelques secondes barbantes au début de chaque épisode. A mon avis, le thème de la découverte de la mixité pour ces collégiens était amplement suffisant. Nan ?

  • Choucroot

    04/03/2006 à 22h19

    Répondre

    Et pis de toute facon a partir du moment ou on voit des petites culottes, des gros nénés et des saignements de nez, le reste on s' en fou ! vive green green !

  • Anty

    17/04/2006 à 23h32

    Répondre

    Critique très juste. Scénario débile, tellement pourri qu'il ne mérite même pas d'être prétexte à un ecchi. Evitez de perdre votre temps sur ça et regardez plutôt Onegai Teacher si ce n'est pas déjà fait (y'a bon !).

    Je trouve même que l'épisode 12 au sujet des hot springs de Full Metal Panic Fumoffu est plus drôle et original à lui tout seul que Green Green...

  • Anonyme

    29/04/2007 à 01h20

    Répondre

    Rholala, m'enfin, faut pas être si dur, il est tordant ce manga, on s'en fout de toute façon d'un scénario d'anime si poilant ^^

  • Anonyme

    30/08/2007 à 23h16

    Répondre

    Perso, ce manga m'a bien fait bidonné. Oki c'est bourré de clicher et de situations vues et revues mais franchement ça restetré tré tré Fré. Un bon manga de fin de deuxième partie de soirée...juste après le manga de ouf qui t'a retourné le cerveau.

  • Anonyme

    06/11/2007 à 02h49

    Répondre

    Ceux qui n'aiment pas cette série n'ont aucun humour, cette série est surement l'une des plus drôles des ses dernières années. Même si le scénario est plutôt simple, les persos eux sont très bien travaillés et deviennent vite attachants. Une série culte pour les fans de Comédie Ecchi qui dans son domaine n'a pas d'égal à l'heure actuelle. Quelqu'un faisait un comparatif avec Onegai Teacher, j'aime bien cette série mais je me suis bien plus amusé sur Green Green.


    L'ending est meilleur que l'Opening à mon gout, mais les critiques n'ont pas du l'écouter jusqu'au bout. 


    En gros si vous voulez bien rigolez, il faudra passer par Green Green ainsi que par Full Metal Panic Fumoffu et School Rumble dans un autre registre.

  • Anonyme

    02/12/2007 à 00h03

    Répondre

    Je viens de terminer cet anim et sérieux j'ai adoré et j'ai été trop ému par la fin. Pour la saison 2 j'arrive pas à trouver quelque chose dessus, est-ce que quelqu'un pourrait m'éclairé dessu?

  • Anonyme

    06/01/2008 à 21h56

    Répondre

    oalala j'ai adoré surtout le trio des pervers


    enfin bon la fin est plutot baclé mais ca n'enléve rien au sharme de ce ecchi ^^ je cherche moi aussi desespérement  la saison 02 qui je crois s'apelle green green erolution a moins que ce soit un autre oav enfin bon si quelqu'un a un lien jsuis preneur ^^


    a+ et bien sur bonne année 

  • Anonyme

    28/01/2008 à 22h40

    Répondre

    ici ont parle de green green tv

  • Anonyme

    24/02/2008 à 13h39

    Répondre

       Bon manga à conseillez.  Perso, j ai juste pas apprécier le déroullement du derniers épisode.

  • Anonyme

    04/07/2008 à 02h03

    Répondre

    Je voulez juste vous prévenir que l'épisode 12 n'est pas la vrais fin. il y a en effet l'épisode 13 apellé "green green erolutions"_ Malheureusement je n'arrive pas a la trouver. si kelkun y perviens , faite moi signe

  • Anonyme

    18/12/2008 à 19h46

    Répondre

    merci ce manga est sumprème et a il y a beucoup de sorte d'aventure merci et a bientot

  • Anonyme

    18/12/2008 à 20h09

    Répondre

    l'épisode 12 n'est pas la vrait fin la13 si mais j'ai aimer GREEN GREEN car il y avait de l'amour et il y a quelque épisode chiant mais dans l'ensemble c'est parfait et je désire par sus tous avoir des déssanimé comme dans le genre GREEN GREEN


     

  • Anonyme

    29/01/2009 à 21h51

    Répondre

    Excusez moi, mais parlez d'un manga pas originale dans lequelle un gas se fait *** par un ours, faut quand même oser (et l'idée elle même est aussi osé XD).


     En fait, je vois plus ça comme un pastiche d'echi plutôt qu'un echi pour gros pervers en manque (en fait je deteste les echis en générale...Green green, si un pote ne m'avait pas conseillé, j'aurais même pas essayé!).


     Il faut avouer que les scénes d'amoures sont chiantes comme la pluie ("Ho je me suis foulé la cheville. Ho mais c'est pas grave...Dit tu diras pas que j'ai pleuré hein...Etc...).


     En fait l'épisode avec l'ours est le summum, là où on voit que l'auteur c'est éclaté (genre quand il décrit si bien au moyen du gros ce qu'il va se passer...).


     Et puis bon ecusez moi, mais à part un début complétement con (le 1ére épisode est peut encore plus chiant que le dernier...Pour tout dire l'épisode 1 c'est comme le 12 : une corvée).


    En fait je trouve que le trio de pervers fait à lui seul 50% du machin...Mais même le trio amoureux principale reste valable :


    -La jeune bonnet E à la con est godiche certe ("on s'aimera TOU-JOURS").


    -L'autre à chveux vilolet pareil ("je n'avouerais jamais mes sentiments").


    -Par contre le personnage principale est bien campé...Excusez moi, mais face à des echi classique où le héros se contente d'être un abrutie incroyablement chanceux (ou incroyabklement mal chanceux), là celui-là réagie bien mieux...Avez vous déjà vu un truc pareil où le héros refuse sa bien aimé? 


    Allez je me la send plus, même la fin est valable! D'abord parce que ça finie mal : encore une originalité par rapport au sempiternelle happy end de merde! Il y a même un peu une touche tragique : l'héroïne meurt parce que l'homme a resisté alors qu'il l'aimé : tous partent d'un bon sentiments..Pas de méchants, juste l'incompréhension...


    On notera aussi la nana perverse...Et oui on en voit pas souvant! ('fin que je sache...Après ma culture manga est peu dévellopé : je suis plutôt un filmivore qu'un mangaïvore..).


     


    Dernière estocade a ces gens qui veulent snober une oeuvre (remarqué que je nome bien green green TV oeuvre)  : ce manga ne trenne pas en longueur. ce qui m'a dégouté dumanga c'est bien ça...Tout treine en longueur...Ici il y en a encore, mais bien moins...Le récit prend le temps qu'il faut...Disons que 10 épiodes à la place de 12 aurait été mieux...Mais franchement face à un bleach, un naruto ou un one peace (j'ai halluciné en cherchant green green TV sur dailymotion : plus de 200 épisodes pour chacun d'entre eux!...).


     En claire, on a là un manga qui se démarque du lot...Un manga adulte alors qu'il a l'apparence d'un vulgaire echi...Un scénar baclé, mais une réalisation originale.


     Pseudofou, c'est fraie, c'est nouveau...Et en sus il y a de la partouse entre homme! (sans mauvais jeux de mots XD).

  • Anonyme

    07/02/2009 à 14h57

    Répondre

    EXCELLENT, ça tiens en un mot cette série, on est explosé de rire du début a la fin (à moins dêtre coincé du c** ou pas aimer l'humour ecchi), Bref je suis déçu par cette fin, comme dit si bien _Killua_, le fait que les 2 écoles se rencontrent suffisait amplement, a cause du "délire" de l'amour passé ect, on arrive a un bad ending qui n'a rien a voir avec l'ambiance générale de la série et qui fou les boules quand on a autant été attaché par leur groupe qui semblait incassable, dommage.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques