7/10

GTO Shonan 14 Days T.6


I NEED YOU !
Alors qu'Ayamé s'apprête à essuyer un affrontement avec les terribles jumelles Miko et Riko, soutenues par le gang de Yakuza de leur « papa », la femme du chef de gang intervient et fait preuve d'autorité. Lorsqu'elle apprend que les jumelles ont menacé Miki-chan, elle calme net les deux gamines et gifle même Miko, la meneuse. Étant donné le manque de repères et la violence des adolescentes, Onizuka craint désormais que la vie d'Ayamé soit menacée…

"Toujours plus haut... Toujours plus fort !" Cette devise bien connue des amateurs de Fort Boyard pourrait être facilement collée sur un tome de GTO. Onizuka galère toujours autant pour s'occuper des ados torturés du White Swan. Les jumelles atteignent un degré de violence que l'on avait encore jamais vu jusque là dans les aventures du prof décoloré le plus célèbre du Japon. Miko est véritablement prête à tout pour "se venger", laissant exploser sa haine sans retenue.

Ce tome reste dans le style GTO le plus classique puisqu'on a le droit à de l'action, de l'humour, des dialogues profonds (?), une montée en puissance des méchants pour que le tout soit résolu dans le prochain tome, peut-être par une intervention divine ? Non pas vraiment, le deus ex machina de cet arc sera l'intervention d'Urumi et Kikuchi, le duo des génies de la classe d'Onizuka.

L'intervention des élèves du collège fait plaisir et Fujisawa fait plaisir à ses lecteurs en faisant intervenir deux de leurs favoris. Seul ombre au tableau : il manque le sous-directeur ! Quoi qu'il en soit, ce sixième tome de GTO Shônan 14 Days se lit super bien et nous permet de retrouver encore et toujours un Onizuka en pleine forme !

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

6 commentaires

  • g

    12/08/2011 à 19h35

    Répondre

    c'est assez sympathique mais c'est vrai qu'il vaut mieux avoir lu young gto ( c'est bourre de clin d'oeil )
    sinon pou info shinomi apparait aussi dans gto mais uniquement dans la mini partie de toroko dans le volume 11 en tant que maquilleusehttp://manga.krinein.com/coup-oeil- ... 16838.html

  • OuRs256

    12/08/2011 à 19h43

    Répondre

    Exact mais comme Great Toroko Oppai est une side story et que je parle principalement de la storyline d'Onizuka, elle n'apparait pas "officiellement" ^^, c'est pour ça que je ne l'ai pas vraiment compté ^^.

  • Blackburnes

    26/11/2011 à 10h00

    Répondre

    Bonne chance pour suivre la série . Personnellement j'ai arrêté à mi volume 3 . http://manga.krinein.com/gto-shonan-14- ... 17717.html

  • OuRs256

    26/11/2011 à 18h27

    Répondre

    Blackburnes a dit :
    Bonne chance pour suivre la série . Personnellement j'ai arrêté à mi volume 3 .
    http://manga.krinein.com/gto-shonan-14- ... 17717.html


    Ca devient si mauvais que ca ? Y'a que 8 tomes de toutes façons

  • Blackburnes

    30/11/2011 à 11h23

    Répondre

    Bah j'ai trouvé qu'il se répétait ...
    La trame est toujours pareil , Onizuka est là se fond dans la masse puis élèment perturbateur , un gars ou une fille du foyer a un problème ou met Onizuka dans la merde et ensuite on résout le problème et tout est bien qui finit bien !

    Bon après il y a quelques variantes comme le collectionneur pervers qui s'en prend à Onizuka car il convoite la même fille que lui ...

    Bref ça m'a déplu à un moment , je me suis lassé !

  • OuRs256

    30/11/2011 à 11h42

    Répondre

    Blackburnes a dit :
    Bah j'ai trouvé qu'il se répétait ...
    La trame est toujours pareil , Onizuka est là se fond dans la masse puis élèment perturbateur , un gars ou une fille du foyer a un problème ou met Onizuka dans la merde et ensuite on résout le problème et tout est bien qui finit bien !

    Bon après il y a quelques variantes comme le collectionneur pervers qui s'en prend à Onizuka car il convoite la même fille que lui ...

    Bref ça m'a déplu à un moment , je me suis lassé !


    Mais... Mais... Y'a le sous dirlo qui est revenu

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques