4/10

Guerre et Paix - Le Manga

Après Les Misérables de Victor Hugo, Le Rouge et le Noir de Stendhal, Le Capital de Marx et A la recherche du temps perdu de Marcel Proust, voici que les Editions Soleil Manga, à travers leur collection "Classiques", adaptent le chef d'oeuvre du célèbre écrivain russe Léon Tolstoï (1828 - 1910), Guerre et Paix. Pari audacieux donc pour le Studio Variety Artworks que d'adapter ce monument de la littérature russe et internationale. Pour autant, le pari est-il réussi ?


Couverture de Guerre et Paix.
Guerre et Paix, fresque épique qui a pour théâtre la guerre napoléonienne avec la Russie du début du XIXème siècle, met en scène André, un jeune officier qui remet en cause l'utilité de combattre ; Pierre, un homme tourmenté par sa recherche du vrai bonheur malgré son immense richesse ; et Natacha, une fille ingénue qui deviendra une femme pleine de charme. Leur destin et ceux d'une multitude d'autres personnages s'entrecroisent à Moscou, ville en proie à l'anarchie engendrée par la guerre.

Transcrire l'essence d'un roman si dense que Guerre et Paix en un manga de 192 pages est définitivement un défi à la hauteur de Napoléon 1er ! Ou une simple folie... Pourquoi ne lui consacrer que 192 pages quand on sait que l'oeuvre originale en compte plus de 1500 ? Ou pourquoi n'avoir pas transcris Guerre et Paix en plusieurs volumes, à l'image du Capital de Marx qui a eu droit à deux tomes ? Bref, le mal est fait. Le "côté guerre" est un peu oublié pour faire la part belle aux amourettes de chacun... Les différents personnages restent superficiels, leur philosophie est peu développée, ils demeurent dépourvus d'émotions fortes. Cela est notamment dû au fait qu'il y ait un nombre très important de protagonistes en si peu de pages. De ce fait, aucun ne peut vraiment s'exprimer. Quant aux idées véhiculées par l'oeuvre originale - dénonciation de la guerre, humanitarisme, théorie fataliste de l'Histoire,... -, elles demeurent, à l'image des personnages, très superficielles. Point positif malgré tout, le manga se lit facilement et les ellipses effectuées ne se ressentent en aucun point durant la lecture.

Côté dessin, le travail effectué par Variety Artworks dans ce Guerre et Paix est plus que moyen. Il reste globalement brouillon et ne vient nullement redorer le scénario calamiteux... De plus, l'édition accuse un défaut d'impression rendant la lecture impossible au niveau de la reliure de la présentation des personnages.

Nous pouvons lire en guise d'avertissement au bas du sommaire : "... par la lecture de ce manga, nous avons la volonté de provoquer l'envie de lire cette fabuleuse oeuvre dans le texte." Raté.

A découvrir

GTO - Volume double

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques