5/10

Hakoniwa Angel

Une fan rencontre son idole... ça suffit pour en faire un shôjo.

Amano Uri, une jeune lycéenne de 16 ans, décide de rejoindre l'école Aoshiba en deuxième année. Bien que son cousin y soit professeur, une autre raison a motivé son transfert. Elle sait que Momo Maria, un jeune top model qu'elle admire y est scolarisé. Bien décidée à faire sa connaissance, elle découvre alors un garçon très loin de l'image qu'il donne de lui dans les magazines. Imprévisible, enjoué, il ne semble pas du tout s'intéresser aux choses de l'amour. Mais la jeune fille n'a pas dit son dernier mot...

Hakoniwa Angel
Hakoniwa Angel
L'auteur de Playboy Café et Lovey Dovey ne change pas de registre et se livre à l'exercice de style plus que classique du drama school avec un trio amoureux. Le premier constat pourrait être navrant pour nos petites neurones mais Aya Oda s'en doutait bien, c'est pourquoi elle ne s'embête pas de complications et fait progresser relativement rapidement l'intrigue, à l'instar de ses autres titres. Par rapport à la norme des titres shôjo, on se rapproche plutôt d'un titre de Yuu Watase pour la narration, qui essaye de ne pas être rébarbative. Néanmoins, on avance, on recule, on se prend la tête, comme dans tout bon titre du genre... Malheureusement, il n'existe pas plusieurs degrés de lecture et la question demeure : sortira-t-elle avec ce garçon trop beau ? En tout cas, cela suffit à remplir quatre tomes avec un peu d'humour pas malvenu...

Le coup de crayon de l'auteur se révèle être le shôjo le plus basique du genre. Les plans sont simplement centrés sur les personnages, peu d'innovations mais par contre, beaucoup de SD amusant pour obtenir finalement un résultat tout juste correct.

Hakoniwa Angel s'oublie comme il se lit. Un petit shôjo pas bien méchant dont l'issue se montre plutôt rapide. Rien de bien complexe mais après tout, le public visé s'en satisfera...

A découvrir

En un tour de main

Partager cet article

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Anonyme

    28/04/2010 à 15h32

    Répondre

    moi j'aime bien le livre !

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques