6/10

Hana-Bôro

Un recueil d'histoires courtes sur le monde de l'école...

 

Recueil d'histoires, qui décrit le quotidien de plusieurs personnages de l'école des cerisiers, écoliers, collégiens ou professeurs. Chacun d'eux sera l'objet d'un sujet sérieux comme la solitude, la fuite du temps, la nostalgie, ou l'intégration difficile dans la société japonaise, mais avec toujours une note d'espoir....

Avec Yumenosoko et La Cité Saturne, Hisae Iwaoka était dans la continuité de Hana-Boro. Tiré d'un dôjinshi, ce one-shot de recueils d'histoires ayant pour cadre l'école nippone montre le destin de différents personnages se croisant et se recroisant avec beaucoup d'humour. Les personnages sont les principaux atouts d'iwaoka. Un peu dingos à leur manière, ils révèlent les facettes diverses et variées de collégiens, lycéens, professeurs et retraitées se posant un certain nombre de questions sur leurs conditions actuelles. Une certaine nostalgie se dégage à chaque récit même si certains se révèlent plus efficaces que d'autres. A la manière de La Cité Saturne, beaucoup de non-dits et d'expressions fortes apparaissent mais aussi un manque de punch évident. Certaines histoires tournent en rond sans parvenir à décoller et finissent platement.

Encore une fois, c'est mignon comme tout. Les personnages sont représentés avec une rondeur sympathique et une jovialité allant bien avec le trait. Le coup de crayon de la mangaka fait parfois penser à celui d'un Shin Takahashi (Fragment, Larme Ultime) qui aurait gonflé ses personnages tout en imprimant un côté MOE plus important qu'à son habitude.

Hana-Boro est un one-shot passé complètement inaperçu il y a quelques temps sans doute par un côté confidentiel aussi bien dans les faits, la narration que le graphisme. Mais il en ressort quelques idées pas vilaines...

A découvrir

Saruyama

Partager cet article
A voir

Nekomura San

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques