6.5/10

Hero Tales T.1


Hero Tales T.1
Taitô Shirei du clan du Dragon Emeraude (je suis d'accord, jusque là ça fait un peu bateau) défend sa ville contre l'empire. Alors que celui-ci est bien sûr de lui, le vénérable Sonnei (un vieux pervers, comme bien souvent), demande à Ryûkô (jusque là inconnu de tout le monde), de mettre une bonne raclée à Taitô pour lui remettre les idées en place, et valider son passage à l'âge adulte. Ceci fait, notre héros se voit recevoir l'épée du savoir absolu, une arme dont il ignore les pouvoirs. Pourtant, Shimei, un redoutable guerrier de l'empire, ne tarde pas à pointer le bout de son nez pour voler l'épée et réveler à Taitô qu'il n'est autre que Hagun, l'une des sept étoiles polaires.

Ce premier volume pose évidemment les bases de l'histoire. On va en apprendre un peu plus sur ces étoiles, et découvrir les pouvoirs qu'elles confèrent à leur porteur. Quelques aventures viendront rythmer la vie de nos héros, qui cherchent à rassembler l'ensemble des six porteurs, pour combattre Tonrô, la dernière et maléfique étoile.

Dans l'ensemble, Hero Tales ne fait pas vraiment dans l'originalité. Toutes les caricatures des personnages de Shonen sont là. Taitô, le héros principal, très puissant et très naïf, est pourtant attachant et l'ensemble du manga respire malgré tout la maîtrise. Venant de Hiromu Arakawa (Full Metal Alchemist), on n'en attendait pas moins ! Le dessin est sans fioriture et très propre. On a au final un manga bien rythmé, qui sans être exceptionnel est agréable à lire.

A découvrir

Captain Tsubasa T.11

Partager cet article

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • Akashinai

    03/01/2012 à 18h13

    Répondre

    J'ai vraiment apprécié ce manga pour son coté un peu voyage initiatiquehttp://manga.krinein.com/hero-tales-24404/critique-17955.html

  • Plax

    03/01/2012 à 19h29

    Répondre

    Ouais, c'est agréable à lire c'est sur. Mais beaucoup de mangas reprennent la même trame !

  • Akashinai

    04/01/2012 à 08h48

    Répondre

    Ah oui clairement on est dans le classique de chez classique.
    Mais l'auteure de FMA réussit à en faire un manga hybride entre l'historique et le shonen pur.
    Je le conseille pour passer un bon moment.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques