5.5/10

Histoire d'un Guerrier (L')

Bateau. Complètement bateau. Quel titre moins aguicheur pouvait-on donner à un manhwa que L'Histoire d'un Guerrier. Difficile de faire pire car même si la couverture tape plutôt à l'oeil en répondant à tous les canons du genre tchungyun, la confiance n'est pas au rendez-vous au moment d'aborder la première page du récit. Mais à bas les a priori et place à l'esprit critique car un concurrent direct à Chonchu apparaît bel et bien au travers d'un trait des plus exquis mais aussi d'un ton des plus communs. Sans faire sourciller, le manhwa de Se-Kwon Oh laisse une impression mitigée si on lui accorde sa chance...

Une bonne vieillie histoire

Le légendaire Hong Gil-dong, fondateur du royaume Yuldo, est victime d'un coup d'état. Il décide de se retirer du monde. Quelques années plus tard, il revient bien décidé à reprendre ce qui lui est dû ! Dans sa quête, il sauvera la fille d'un riche marchand qui s'avère être en possession d'un indice susceptible de l'aider à trouver son ennemi... sa vengeance sera terrible !

Comme le souligne ce résumé, le scénario vole au ras des pâquerettes pour son originalité mais il dispose de suffisamment d'arguments répondant au cocktail du tchunguun d'action pour parvenir à captiver son lecteur l'espace d'une demi-heure. Ne vous attendez pas à retrouver des répliques qui font mouche, L'Histoire d'un Guerrier ne repose que sur ses scènes d'action réussies. Avec un manichéisme assez classique, les gentils affrontent les méchants pour une vendetta tout à fait personnelle. Et si le héros semble cacher une facette sombre derrière ses fabuleuses techniques de combats dévastatrices, l'intrigue n'en demeure pas moins déjà vu et tout à fait conventionnelle. Cependant, le manhwa possède des qualités pas si usitées que cela pour gagner en intérêt.

War story

Le dessin représente certainement la partie la plus reluisante de L'Histoire d'un Guerrier. Rappelant sans cesse Chonchu, les personnages possèdent une finesse particulière, assez admirable, sortant des sentiers battus du tchungyun de base. Humain ou membre du bestiaire maléfique, chaque personnage profite de l'effet graphique dû à l'ordinateur pour charmer l'oeil. Même le SD (rappelant l'humour de Yongbi) est sympathique et plutôt travaillé, seul le remplissage laisse à désirer par une faible quantité de détails tandis que le découpage s'avère des plus classiques. La bonne édition met en valeurs les planches de Se-Kwon Oh avec bonheur.

L'Histoire d'un Guerrier se révèle moins ronflant que son titre ne le laissait suggérer sans pour autant atteindre des sommets de créativité scénaristique. La branche manhwa des éditions Soleil, se spécialisant dans l'horreur et les tchungyuns d'action, possèdent ici un titre qui ne demande qu'à se développer au travers d'un plus large développement. Car voler au ras des pâquerettes est souvent synonyme de chute, voire de crash...

Partager cet article

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Djak

    17/05/2006 à 09h17

    Répondre

    Le premier tome de l'histoire d'un guerrier m'a rappelé dans son style et le comportement de ses protagonistes Demon King (publié chez Tokebi)
    Particularité du titre ici un univer typé heroic Fantasy mélangé avec de la sf (en particulier visible dans les véhicules pour le moment)
    un titre sympa, sans grande originalité mais qui se laisse lire.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques