6/10

Histoires Courtes

Petit recueil de nouvelles graphiques chinois, Histoires Courtes s'intéresse à nous montrer des intrigues mettant en scène des hommes face à des femmes et des femmes à des hommes dans toutes les situations à laquelle la jeunesse doit faire face. En sept scénarios allant de quelques pages à plusieurs dizaines de pages, Yan Kai propose d'illustrer le malaise tout relatif de jeunes gens en quête d'amour ou d'amitié avec une grosse dose d'humour bienvenue.

Court mais intense

De La chaise au Voyage, en passant par Les jeunes et leurs cheveux, voici une successions d'histoires courtes mettant en scène la jeunesse, avec ses interrogations permanentes sur un futur incertain, mais aussi avec ses histoires de potes, ses amours et tout ce qui passionne la génération montante, qu'elle soit de Chine ou d'ailleurs.

Histoires Courtes
Histoires Courtes
Les thèmes sont relativement intéressants mais la narration avec un second degré évident laisse apprécier le manhua comme il se doit. Les adolescents timides se succèdent les uns après les autres, côtoyant des personnages du sexe opposé pour faire connaissance, proposer un parapluie, sauver d'une bagarre ou même se faire couper les cheveux. Les intrigues restent limitées dans un carcan prédéfini tel que le laissait suggérer la couverture. Cependant, l'auteur parvient à insérer une dose d'humour par instants qui permet de lire l'oeuvre aisément. Pas vraiment révolutionnaire par son propos dérisoire voulu, Histoires Courtes ne constitue qu'un recueil prémonitoire à une nouvelle vague de manhua signés par de la plume de Yan Kai qui débarqueront certainement dans les mois à venir.

Paroles, paroles, paroles

Lorsqu'un chinois rencontre une chinoise... Ce pourrait être le sous-titre d'Histoires Courtes, le tout dans un environnement mettant en scène des préadolescents et adolescents confirmés. Etalés sur plusieurs volumes, les histoires auraient pu traîner en longueur, montrer des ficelles peu passionnantes pour raccorder ça et là deux pensées... Mais non. Les récits vont droit au but sans se poser trop de questions et correspondent à merveille au style de l'auteur. celui-ci se fait un plaisir de proposer des personnages humains, sans excès autres que de légères fantaisies.

Il y a du Tsukasa Hojô en Yan Kai. Si l'élève reste largement en dessous du maître, son utilisation du SD et les courbes dont ils imprègnent ses personnages ne laissent aucun doute sur les influences grandissantes se dégageant d'Histoires Courtes. Dans le même style, L'Envol permettait de découvrir Xiayou Zhang avant de voir son talent gâché sur Au Fond du Rêve. En espérant que celui de Yan soit mieux exploité, ces personnages correspondent à la vogue des personnages chinois déjà visibles dans les manhuas de l'auteur précités ou Wild Animals.

Histoires Courtes est un recueil sympathique qui s'inscrit dans la lignée typique de l'éditeur Xiao Pan qui nous fait découvrir une nouvelle facette de la bande dessinée asiatique pour le meilleur et pour le pire. Histoires Courtes reste trop limité dans ses propos pour être incontestable mais donne envie de revoir Yan Kai nous proposer un récit plus étalé.

A découvrir

Deep Kiss

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques