2/10

Honey x Honey T.8

A son premier passage sur Krinein, Honey x Honey n'a pas laissé une impression mémorable. Evolution ou pas évolution ? En fait la question ne se pose pas vraiment...


Même le dessin est limite.
L'école Hojo est un peu particulier, il possède une section dite "Kuge" (réservée aux gosses de riches). Cette section fait la différence entre "maitre" et "honey". Les Honey sont choisies parmi les gens normaux pour devenir serviteurs des gosses de riches moyennant une exemption de frais de scolarité. Yuzuru s'est depuis habituée à Kai, elle est même devenue sa petite amie et ils ont noué des liens plus forts qu'auparavant. Ce volume final sert de conclusion (une conclusion totalement cul-cul et tellement tirée par les cheveux que ça en est risible...) à la crise ayant touché le système des Honey dans le volume précédent. On a aussi le droit à la traditionnelle présentation des parents de Kai qui, évidemment, n'aiment pas Yuzuru au début mais elle fait des efforts et elle est acceptée comme par magie ! Cerise sur le gateau, juste après la cérémonie de fin d'année... ils se marient (oui oui, pour de vrai !).

Lors de sa première critique il y a un an, Honey x Honey n'avait pas fait l'unanimité puisque la série avait obtenue la note fantastique de... 3/10. L'avis général ne changera pas du tout avec cette fin de série, elle tendrait même plutôt à baisser puisque les évènements de cet ultime volume s'enchainent comme des cheveux sur la soupe. Je n'ose même pas évoquer le nombre de clichés par page que la mangaka nous sert (apparemment sans aucun scrupule...) et malgré les nouvelles en fin de tome, la lecture a été (dans l'ensemble) vraiment difficile... Je ne vous conseillerai donc pas Honey x Honey, déjà parce que Glénat à d'autre titres bien meilleur en Shojo (L'Académie d'Alice, Library Wars...) et puis surtout parce qu'il y a tellement d'autres sorties manga que lire ce titre serait une perte de temps.

A découvrir

MIXIM✰11 T.4

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques