6.5/10

Hunter X Hunter - la série

On se demande parfois quels sont les critères d'adaptabilité d'un manga en série TV. Il est vrai qu'il faut bien chercher pour trouver un manga un tant soit peu célèbre qui n'ait pas sa petite adaptation animée. La raison principale serait donc l'opportunisme pur et simple et à peine déguisé. Qu'on ne vienne pas se plaindre après si la qualité n'est pas systèmatique.
Sans corrélation avec le paragraphe précédent, la série de Hunter X Hunter est sortie au Japon il y a un bon moment de cela, trois bonnes années pour être plus précis. A l'époque, il s'agissait d'un événement sans précédent, attendu par tous. Et voila que le produit débarque en France, beaucoup moins intéressant qu'au moment où le manga en était à son apogée.

Le problème qui se pose pour adapter une série comme Hunter X Hunter, c'est bien évidemment celui du scénario. Rarement un manga papier n'aura été si peu construit et imprévisible, et son auteur, Yoshihiro Togashi, semble peu disposé à en révéler les ficelles - d'aucuns prétendent que lui-même les ignorerait, ce qui ne serait pas très étonnant à vrai dire. Quoiqu'il en soit, un choix s'impose sur ce plan aux scénaristes de la série TV. Le premier consisterait à rester fidèle au manga et le suivre à la lettre, quitte à s'interrompre lorsque M. Togashi décide de prendre une année sabatique, ou qu'il sort un volume entier dédié à l'art de la poterie. La deuxième solution, celle employée par les studios Pierrot pour Naruto, est de suivre le manga jusqu'à l'avoir rattrapé, puis de suivre une ligne fictive divergente. Procédé intéressant qui permettrait d'avoir deux histoires différentes en partant d'une même base.
Nippon Animation opte apparement pour la première solution. 'Apparement', car il semblerait que le projet ait été abandonné avant de rattraper l'anime.

Après un générique très J-pop qui fera sûrement sourire les fans du manga, le spectateur attentif et désireux de se faire un avis éclairé sur la série remarquera la palette de couleurs majoritairement vives et chaudes, qui retranscrit bien le coté mignon du manga. Le character design colle à celui du manga tout en étant plus simple afin de permettre une animation plus souple. Les décors sont pour la plupart éclatants de lumière et très colorés. En bref, le coté shônen mignon du manga est respecté à la lettre, avec un certain talent, même. Le personnage de Gon a de grands yeux pleins d'innocence, et en règle général, l'image semble avoir bénéficié d'un certain soin. Le moins que l'on puisse dire, c'est que Hunter X Hunter est une série agréable à regarder.

Cependant dès le premier épisode, on comprend ce qui cloche et qui va clocher jusqu'à la fin de la série. C'est fade, beaucoup trop fade : les personnages sont gentils et souriants, frôlent parfois la niaiserie. Les bons sentiments et la morale bien lourde à la japonaise trouvent une place qu'ils n'avaient pas dans le manga d'origine, bien au contraire. En conséquence, les aspects piquants du manga sont atténués. Hisoka n'est plus qu'un psychopathe pour enfants, Kirua (Killua plutôt) ne tue que les méchants. Si le scénario est extrêmement fidèle à l'original - mis à part des petites rajouts parfaitement inutiles sûrement destinés à rallonger le nombre d'épisodes -, la narration est bien plus lente, appuyant sur les pensées des personnages afin de ne pas perdre le spectateur-cible, présumé très stupide. Tout le coté malsain, cruel et adulte des personnages est donc nié pour faire de Hunter X Hunter un shônen exemplaire et lisse. La mise en scène fait beaucoup penser à celle de Naruto, mélodramatique et lourde à souhait.

Le problème, c'est qu'il y avait des combats dans Naruto. Ici, l'action est plus réfléchie, les scènes violentes plus rares et plus brèves. Et l'on se rend vite compte de la médiocrité de l'animation. Si celle-ci à le mérite d'être constante, elle pêche vraiment lorsqu'il y a des actions dynamiques comme des combats. Pourtant, quand les personnages sont au repos, il n'y a aucun problème notable, si ce n'est une certaine staticité somme toute plutôt commune dans l'animation japonaise. Mais le ciel bouge, les papillons volent, en bref, les décors sont bien animés.
C'est donc quand ça pète que rien ne va plus, et les animateurs s'en sont rendus compte. En conséquence, les scènes sont réduites au minimum syndical en terme de combats et autres. Du coup Hunter X Hunter devient une série guimauve où rien ne se passe, et ce lentement, qui plus est.

On s'ennuie quand même pas mal en regardant Hunter X Hunter, surtout si l'on connait bien le manga d'origine. Pourtant, passé une vingtaine d'épisodes, on a l'impression que les scénaristes se réveillent. La série quitte l'état larvaire l'espace de quelques scènes pour acquérir une identité propre et une réelle structure au lieu de suivre mollement un fil scénarique sans en connaitre le but sur le long terme comme sur le court. Il semblerait que le sujet soit enfin maitrisé par le metteur en scène, qui se permet de prendre les devants par rapport au scénario. C'est surtout les sentiments de Killua qui sont mis en avant, et qui le sont de manière intelligente.

Maigre consolation pour le spectateur, et difficile de savoir si cet élan de motivation aura une suite au delà du trentième épisode (la fin du test Hunter). Quittons nous en parlant du réel point positif de cette série, à savoir la bande-son. Magnifiquement orchestrée et entrainante, elle a bien du mal à coller avec l'image, mais mériterait qu'on lui porte une attention toute particulière.

La série Hunter X Hunter ne fait clairement pas le poids par rapport au manga, dont elle n'est qu'une simple copie de bas étage. A réserver aux plus jeunes ou à ceux qui n'ont pas lu le manga - et ne veulent pas le lire.

A découvrir

Edison Fantasy Science

Partager cet article

A propos de l'auteur

21 commentaires

  • Anonyme

    18/04/2007 à 11h31

    Répondre

    Je connaissais de nom il y a quelques temps et je dois avouer que la tronche des personnages me donnait pas du tout envie de connaître ce shonen qui sentait les ingrédients génériques à 3 km.

    Je me suis finalement mis aux épisodes en VO et je dois dire que je suis resté sur le cul, en tout cas les 30 premiers épisodes. Tout a été dit dans la critique, le talent de l'auteur réside dans l'originalité dont il fait preuve pour contourner les clichés du genre. Il ne tombe pas (ou peu pour l'instant) dans les mauvais prétextes pour faire combattre des personnages, pour la plupart assez attachants. On évitera tout de même de prétendre qu'ils ne sont pas typifiés car on aura remarqué qu'il pioche pas mal de références un peu partout - kenshin (flagrant), dragon ball...- mais il évite malgré tout le plagiat grossier en proposant une intrigue qui sait exploiter ces "emprunts". Je saluerai au passage sa capacité à ne pas non plus tomber dans le grotesque quand il délivre ses messages à la jeunesse, contrairement à d'autres, flagrants quand il s'agit de diffuser des messages censés être subliminaux.

    Je regrette de ne plus être aussi agréablement surpris depuis l'épisode 30 (exceptionnel et flippant Irumi) où les aspects du voyage initiatique commencent à donner dans le conventionnel. Si je pouvais donner un conseil en l'air à l'auteur, ce serait de supprimer le chapitre de la Tour. Sans blague, point d'honneur à celui qui se détachera une bonne fois pour toute de la facilité institutionnalisée du TOURNOIS. Faux-fuyant pour la baston, volonté d'afficher ses poulains pour qu'ils se fassent acclamer par les foules ou encore panne de créativité? Je trouve qu'il aurait dû éviter les ellipses lors de l'apprentissage du nen -rayonnement à la dragon ball - au détriment de ce championnat qui a ôté une bonne partie de son charisme à Hisoka. Ce qui entretenait le personnage et son mystère, c'était justement son absence et son manque d'implication du début. De l'arlequin étrange et occulte, on passe à la superstar adulée dans le temple de la consommation.

    Bref, j'ai tendance à penser que l'auteur a épuisé à ce stade son quotat de fantaisie et de particularité, que ses personnages ont vidé les surplus de personnalité et qu'on est parti dans les facilité du stéréotype...

  • Djak

    18/04/2007 à 12h34

    Répondre

    De ce point de vue là, le manga est un fois de plus bien mieux réussit que son adaptation !
    Encore une fois donc, jetez vous sur l'original

  • Anonyme

    19/09/2007 à 13h42

    Répondre

    Je trouve ca fou que pour la review d'hunter x hunter on retrouve 3 fois le mot naruto... ca resume bien la mentalité des bouffeurs de shonen en France, pour eux naruto est le point de comparaison, alors que ca n'est qu'un shonen parmi d'autres, contraimrement a hunter qui revolutionne le genre...

  • Djak

    19/09/2007 à 13h59

    Répondre

    Mouais, enfin la critique date un peu et a cette epoque quasieent ces deux seuls shonen était dispo dans ce style en france.


    En outre pas besoin de crier au loup, il suffit de comparer les notes pour voir quel titre je met en avant des deux.


     La comparaison a naruto permet aux narutard de se faire une idée plus rapidement sur Hunter et espérons le tenter leur chance

  • Anonyme

    21/11/2007 à 14h21

    Répondre

    Serieux vive la critique elle est mal fondé,hunter x hunter personnelement je le trouve génial même sans doute mieux que naruto,eux qui attende une saison complète avant de faire revenir l'histoire avec sasuke enfin vraiment bidon.


    De plus je tient a ajouté que Kirua est bien le bon nom car chez les japonais le "r" se prononce chez eux "l".a mon avit tu devrai mieux te renseigné et apprendre un peu le japonais ca t'aiderai dans tes critiques.


    Un moment,tu dit que Hisoka est un psycophathe pour enfants,je ne pense pas du tout la même chose,c'est un homme qui cherche des gens qui deviendrons puissant plus tard,donc ils se débarrasse de tout les faibles pour avoir un futur interessant pour lui,a mon avit tu n'a pas assez regardé de mangas différents regarde le encore tu comprendra.


    Vive Hunter x Hunter!!

  • Anonyme

    29/02/2008 à 19h49

    Répondre

    Il est vrai que cette série et quelque peu : baclée :/


    Cependant sans vouloir m'oposser à la critique qui est à mon point de vue très correcte, je tiens à dire que cette série m'a tout de même envouté...


    Je ne saurais vous dire pour quelles raison mais j'ai été charmé par l'histoire, les rencontres, les attaques les facultés des personnages et cette chose appelée le Nen lol


    Enfin bon je suis déçu simplement de la fin de l'histoire je pense que trop de choses ne sont pas achevées pour pouvoir s'arrêter ainsi mais je garde tout de même un bon souvenir des nuit blanches que m'a fait passé cette série  

  • Anonyme

    26/03/2008 à 18h00

    Répondre

    J'ai trouvé ton dernier paragraphe très insultant vis a vis de la série parce que perso j'ai vraiment adoré et j'espère serieusement qu'il i aura une suite d'animés . bon apres c'est a chacuns sont point de vu ...

  • Anonyme

    01/04/2008 à 20h16

    Répondre

    chacun pense ce qu il veut moi j aime cette serie mais je ne penser pas que la serie sarraiterait la trop decu pour ca h x h c est genial

  • kou4k

    02/04/2008 à 11h36

    Répondre

    L'anime était très mauvais, et c'est pas plus mal


    En relisant, je trouve même cette critique assez indulgente.

  • Anonyme

    13/04/2008 à 07h10

    Répondre

    dsl faut ke je la sorte.....


    combien faut il de personnage de narouto pour changer une empoul?


    ..................................................................................................


    un seul mai il lui faut 10 épisodes

  • Anonyme

    05/06/2008 à 18h21

    Répondre

    critique de bas etage aussi

  • Anonyme

    06/08/2008 à 11h16

    Répondre

    moi je trouve l'anime super. Mais quand on voit le manga.


    tout est different, ca a l'air nul.


    les dessins sont moins beau. 

  • kou4k

    06/08/2008 à 12h52

    Répondre

    Gné ?! sérieux ???


     


     


     

  • Anonyme

    29/09/2008 à 21h13

    Répondre

    ce manga est trop génial je le kiff de trop

  • Anonyme

    15/01/2009 à 15h41

    Répondre

    Moi perso je trouve Hunter X Hunter super. Je voit pas en quoi il est pompeux et je trouve pas l'anime de mauvaise qualité au contraire. Je trouve qu'il est même plus développer que le manga original un peu dépouiller mais chacun ses goût après tout. En se qui concerne les rajouts je ne les trouve pas inutile c'est juste des épreuves en plus à l'examen de Hunter et ayant lu le manga après l'anime ça ne m'a géné en rien. Je trouve que ça nous à même montré la capacité de Kurapica à mener une équipe se qu'on  retrouvera également plus tard lorsqu'il est embauché comme garde du corps et devient le chef d'équipe après la mort de celui-ci. Mais par contre j'ai essayé la VF pour l'anime les voix sont pas terrible comme dans beaucoup d'anime adapté en Français.

  • Anonyme

    12/05/2009 à 18h26

    Répondre

    moi jadore cette séri elle est bien

  • Anonyme

    20/05/2009 à 16h53

    Répondre

    Ils auraient pu mieux faire, tellement mieux faire.


    Points positifs de l'anime:


    - le graphisme, fidèle au niveau du design, mais en plus, des détails sont rajoutés par rapport au manga, ce qui n'est pas un mal vu que bien souvent, les arrières-plans ne sont pas déssinés, ou alors vite-faits, sans colorisation, etc. Du coup, l'anime permet de mieux imaginer certaines scènes quand on relit le manga


     - la bande-son, une réussite, autant les musiques que les sons.


    Points négatifs:


    - animation perfectible, surtout durant les combats. Ils auraient pu faire un effort, car non seulement ils sont assez rares et brefs, mais en plus ils sont, dans la version papier, toujours intéressants et impressionnants. C'est un peu dommage quand on voit, par exemple, le combat de Kuroro Lucifuru contre la famille Zoldik, qui aurait pu donner un moment d'anthologie si il avait été bien réalisé dans l'anime.


    - perte de rhytme avec rajouts de dialogues et scènes qui ne sont pas toujours très intéressants. Le combat contre les prisonniers de la Tour des Astuces (une des épreuves pour la licence de Hunter), typiquement, en deviant chiaaaaant et loooooong.


     - un peu édulcoré, ce qui est dommage. Ca passe pour les personnages gentils, par contre, ça ne passe plus quand on voit qu'Hisoka achève son adversaire en lui faisant peur plutôt qu'en le décapitant; pire encore, j'ai cru halluciner en voyant qu'il portait le berêt d'un de ses adversaires (lui donnant un style un peu "Hisoka le beauf" ridicule) alors que dans le manga, il se balade avec sa tête coupée.


     -Version française: mais qu'est-ce que c'est que cette VF à chier? Kurapika et sa voix d'attardé, Kirua le jeune ado joyeux, le grand-père de Kirua avec sa voix de vieux sénile, le père de Kirua qui tutoie son père et dont la voix est totalement dépossédée de toute intonation aristocratique ou sombre (alors que la voix japonaise et excellente), ou encore les membres de la Brigade Fantôme...


    Tout ça pour dire qu'ils auraient pu assez facilement faire un anime anthologique à partir de la série, si seulement ils avaient fourni un tout petit plus d'efforts... Du gachis.

  • Anonyme

    16/07/2009 à 14h08

    Répondre

    je trouve hunter x hunter super, je trouve que ce manga dépasse et de trés loin TOUTS les autres mangas !


     

  • Anonyme

    15/10/2009 à 19h42

    Répondre

    Ce qui est dommage dans le manga c'est que le dessin ne soit pas autant rafiné que dans bleach ou naruto  et je trouve que sa vraiment domage ! Par contre le point positif c'est que l'anime est fidele aux attentes demandé a un mangaka, les décors, les personnages sont beaucoup plus visible. Je demenderais juste d'etre plus acro aux visages et au habits ^^ merci bien

  • Anonyme

    15/07/2013 à 04h17

    Répondre

    c le meilleur animé shonen du moment a tout les niveaux ( graphique, histoire, musique...) et on s enmérde pas les épisodes sont tousse dinamique il font pas duré un caca 4 épisode

  • OuRs256

    15/07/2013 à 10h30

    Répondre

    Sauf que ça, c'est la critique du précédent animé , pas celui qui a débuté en 2011

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques