5/10

Ilegenes T.1


Les deux protagonistes : Fon et Jake
L'ile d'Ilegenes est une île un peu particulière. Elle est pionnière dans le monde de la manipulation génétique. L'arrière-île fait d'ailleurs office de véritable zone de non-droit. Dans ces bas fonds auto-proclamés de l'île se mélangent débauche et marché noir. La vente de corps artificiels y est monnaie courante et toutes sortes de manipulations génétiques peuvent être réalisées moyennant un petit pécule... Fon F Littbringer est le fils du créateur de la sodome génétique (chose un peu mystérieuse sur laquelle on n'a pas encore vraiment de détails). Il a perdu ses parents à cause du marché noir et c'est pour se venger et mettre un terme à leurs pratiques qu'il s'est inscrit à l'école militaire. Cherchant à éviter un maximum de gens pour éviter de parler de des parents, son colocataire ne lui facilitera pas la tâche... D'une nature chaleureuse et enjouée, Jake cherchera à se rapprocher de Fon et l'aidera même à se faire des amis. Malheureusement pour Fon, les Platines, un groupe d'élèves représentant l'élite, ne comptent pas le laisser passer inaperçu...

Des clones, des manipulations génétiques, le tout dans une école... Je serais tenté de dire que ça me rappelle quelque chose et c'est avec une petite appréhension que j'ai commencé à lire Ilegenes. Après quelques pages, je me suis rendu compte que même si l'idée de base était plus ou moins similaire, son traitement est totalement différent. Point de femmes déjà dans Ilegenes. L'école militaire est entièrement masculine et c'est la cohésion entre hommes qui est mise en avant (sans tomber dans le yaoi). Pourquoi pas me direz-vous ? Eh bien le tout se révèle plutôt ennuyeux, on tombe dans la comédie scolaire plus que classique avec les mauvais coups des Platines qui s'articulent de manière plus que traditionnelle. La génétique, que l'on pensait centrale au manga, se voit reléguée au second plan, ne servant en général que de prétexte sans grande importance. Ce premier volume peine donc à convaincre et il faudra que l'histoire bouge et se dynamise un peu plus, pour faire d'Ilegenes un manga qui vaille véritablement la peine d'être lu.

A découvrir

Waltz T.1

Partager cet article
A voir

Hideout

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques