9/10

Interstella 5555

Si Arakneed n'avait pas parlé de ce film, je ne l'aurais probablement jamais vu étant donné sa faible médiatisation et son concept assez dingue. Vous allez comprendre pourquoi.
Le nom complet du film est Daft Punk & Leiji Matsumoto's Interstella 5555 : the 5tory of the 5ecret 5tar 5ystem. Ce film est le résultat d'une rencontre entre le créateur d'Albator et nos deux punks électro préférés. Vous avez peut-être vu les clips tirés des quatre premières chansons de l'album Discovery. Imaginez maintenant la suite de ces clips, imaginez que tout l'album Discovery serve de support à un film d'animation splendide de 70 minutes. Ouvrez grand vos oreilles et laissez-vous bercer.

Rassurez-vous, le film n'est pas juste un simple clip/long-métrage. Il nous conte une histoire très originale, mêlant fable poétique et science-fiction inventive. Un méchant producteur terrien va sur une planète extra-terrestre pour enlever le meilleur groupe, leur laver le cerveau et en faire des superstars sur Terre afin d'accomplir un terrible dessein. Heureusement, un héros veille. Fou amoureux de la guitariste, il part les sauver dans son vaisseau-guitare...
Le titre n'est évidemment pas innocent. A travers cette histoire, les Daft Punk dénoncent le star system et son cortège de producteurs sans scrupule prêts à sacrifier la vie d'artistes sur l'autel du disque d'or. Pour cela, les Daft Punk usent et abusent des références et des clins d'oeil : du détournement du logo Coca-Cola à la fausse cérémonie des MTV Music Awards (où ils se mettent en scène), tout y passe.

Aucune parole, quelques rares bruitages, la bande sonore se limite à toutes les pistes de l'album Discovery enchaînées dans le bon ordre. Et cela suffit amplement car bien plus que les images, c'est cet album qui raconte l'histoire. On comprend enfin le sens des chansons et leur enchaînement : Crescendolls raconte l'ascension du groupe éponyme (celui qui a été enlevé par le producteur) sur Terre et ce qu'ils doivent subir, Digital Love est l'histoire d'amour du héros telle qu'il la rêve... La musique est tellement cohérente et proche des images que si vous connaissez bien l'album, vous aurez déjà une idée de ce qu'il va se passer et devinerez à l'avance la fin du film ! Du coup, on se demande même comment l'album a pu exister sans le film et on se prend à parler de synesthésie tant le concept est abouti.

On pourra lui reprocher d'avoir des graphismes et une animation assez old-school (le style Albator mais en beaucoup plus détaillé et coloré), de passer en format 4:3 et d'avoir une qualité d'image affreuse au début. Mais ces détails sont vraiment minimes devant un tel chef-d'oeuvre. On en ressort émerveillé avec juste deux envies : remercier le trio Thomas Bangalter / Guy-Manuel De Homem-Christo / Leiji Matsumoto et écouter le CD, une fois, encore une fois, encore une fois... pour prolonger infiniment le trip.

A découvrir

Jeanne et Serge

Partager cet article
A voir

Parasite

A propos de l'auteur

    6 commentaires

    • Vash the Stampede

      10/06/2003 à 00h00

      Répondre

      C'est dommage que ce film ne soit pas assez médiatisé, il est difficile de trouver une salle le diffusant ce film lorsqu' on n'habite pas à Paris ou une autre grande ville. Mais, aimant beaucoup les Daft Punk, je ne peux pas douter du résultat : 10 !

    • Anonyme

      18/06/2003 à 00h01

      Répondre

      Magnifique, ce film est vraiment superbe tous y est parfait (l'histoire la réalisation et bien sur la musique). On en redemande (one more time).
      Vivement la sorti du dvd.

    • Anonyme

      01/10/2003 à 00h02

      Répondre

      Comment aimer un tel film ??? Aucune originalité dans le scénario et encore moins dans les images, rien, mais alors rien, d'interressant dans la musique (est ce vraiment les daft qui ont écrit Rock'n'Roll et Rollin'n'Scratchin ??)
      Jamais je ne me suis autant ennuyé au cinéma... et encore ca ne dure qu'à peine 1h, heureusement !

    • Anonyme

      19/10/2003 à 00h03

      Répondre

      Magnifik!!!!!!!!! c'est le plus merveuilleux dessin animé!!!!! ave"c de la bonne musique de Daft Punk que demander plus? dommage qu'ils est dure a trouver mais bon ya le DVD

    • aynehen

      03/03/2004 à 00h04

      Répondre

      Cette formule mellant un animé et un album est exellente. N etant pas fan de Daft Punk, je craignais de m' ennuyer devant une bande son minable. Mais le mariage des deux est fabuleux, et l absence de dialogue est effacé par une musique et des scenes en simbiose. Du bon temps en perspective pour tout ceux decidés à regarder ce chef-d'oeuvre.

    • Anonyme

      05/04/2004 à 00h05

      Répondre

      Bon je donne 4, mais c'est vraiment parce que J'ADORE daft punk... heuresement que leur dernier album dure pas 2 heures... sinon je me serait endormi au ciné.

      Mater les clips sur mcm etait bien plus marrant...

      Bon si aller je met 5, parce que c'est plutot bien dessiné et que y'a un concept original, mais si vous aimez pas daft punk vous aller vous faire monstrueusement chiant.

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

    Rubriques