2/10

Ippatsu Kiki Musume

Au pays des anime aux noms beaucoup trop compliqués pour être écrits plusieurs fois en entier vivait une petite série du nom de Ippatsu Kiki Musume. Mais tout le monde la surnommait Norbert. Plutôt inhabituel pour un anime, mais tellement plus facile à retenir ! Et au pays des méchants rédacteurs de chez Krinein, le petit Kei décida d'utiliser ce sobriquet plutôt que le nom complet, par pure fainéantise.

Le petit Norbert marche dans les pas de son grand frère, Colorful, mais il est décidement beaucoup plus jeune. D'abord il est plus petit : les épisodes ne font pas sept mais trois ou quatre minutes. Ensuite, il est moins fin. Il ne parle plus d'ados excités et de petites culottes, mais d'une fille au physique "adapté au anime pour adultes" qui accumule bourdes, malchance et maladresses, et qui se retrouve toujours dans des situations terribles d'où seules des positions scabreuses pourront la tirer d'affaire. Notre pauvre héroïne se retrouve obligée de laisser jouer son chat avec son minou pour se sauver d'une mort "à la Claude François" ou de se dévêtir intégralement pour survivre à la chaleur. Dur, non ? On pourrait penser que le petit Norbert vire dangeureusement au porno, mais il reste tout de même à la limite de l'ecchi. Certes il nous montre des poitrines opulentes en permanence, mais c'est a peu près tout. Rien d'érotique là-dedans, juste une forme de comique à laquelle la plupart des gens seront impénétrables.

On sent aussi l'extrême jeunesse du petit Norbert dans le dessin. Le trait est grossier, il y a des bavures et l'animation n'est pas vraiment exceptionnelle. Il se rattrape de justesse à l'épreuve de petite culotte, où il montre de vraies dispositions.

Le vrai problème, c'est qu'on ne rigole jamais à ses blagues. Ses camarades de classes se rient de lui, car eux arrivent à faire mieux sans avoir à montrer de sous vêtements. Les associations de parents d'élèves sont révoltés qu'une telle chose puisse exister, même s'il reste généralement dans l'anonymat le plus complet. Le petit Norbert n'est pas promis à une brilliante carrière, mais il fera sans aucun doute parti de ces gens pas très fins que l'on invite à manger le mercredi soir pour se moquer d'eux. On le ressort du placard le jour où l'on veut montrer à ses amis ce que peut être un anime barré et stérile, histoire de rigoler. A condition d'avoir l'esprit nanar bien sur...

Partager cet article
A voir

Lotto Blues

A propos de l'auteur

    1 commentaires

    • trab

      10/07/2006 à 23h49

      Répondre

      J'ai eu l'occasion de les voir ...

      Chaque épisode dure 4 minutes, c'est pas très beau, mais c'est (c'est le moins qu'on puisse dire) original, voire complètement barré.

      Je me suis réellement amusé à voir certains épisodes. Pour être gentil, je dirais la moitié.

      Cette série OVNI mérite d'être regardée, pour peu qu'on ait pas un goût trop prononcé pour l'humour conventionnel.

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

    Rubriques