8.5/10

Ippo, saison 2 : Destins de Boxeurs

Après une première "saison" de 30 volumes, Ippo a enfin réussi à décrocher sa ceinture de champion du Japon après un combat acharné contre Sendô. Cette deuxième saison, sous-titrée "Destins de Boxeurs", commence immédiatement après ce combat (chose plutôt normale puisqu'au Japon il n'y a pas de séparation particulière). Ippo se retrouve donc dans une position de force inédite, celle du champion. Alors qu'il était habitué à gérer ses adversaires en se considérant comme le challenger, comment gère t-il son récent titre?


Ippo, en pleine défense du titre.

La réponse ne viendra qu'avec le tome 4 car cette saison se construit au rythme du Festival des Champions. Il met en scène un combat de défense pour chaque champion dans chaque catégorie. Ainsi, avant le combat de défense d'Ippo, aura lieu le combat de Kimura contre le champion Mashiba (ancien adversaire d'Ippo étant monté d'une catégorie). Mais ce n'est pas tout, Miyata (le grand rival d'Ippo) ou encore Takamura auront tous le droit à leur heure de gloire dans cette saison. Mention spéciale pour le combat d'Eiji Date contre le monstrueux Ricardo Martinez pour le titre mondial qui est à couper le souffle (j'en ai frémis dans mon fauteuil...)! En bref, une affiche du tonnerre!

Autant le dire, Ippo n'est plus le personnage principal de la série. Le club Kamogawa en tant qu'entité lui a volé ce rôle. Les combats sont tous rondement menés et même si certaines situations sont à la limite du plausible, on retrouve ce qui avait fait le charme de la première saison: une sensation de puissance impressionnante se dégage de chaque coup et on en vient à avoir peur pour les protagonistes. C'est un changement radical comparé à la "saison 1". En effet, le rythme n'a plus rien à voir. Fini le rythme un peu redondant de la première saison "Match Ippo/Entrainement Ippo/Progrès Rival/Match Ippo/Entrainement Ippo/Progrès Rival...", on a maintenant le droit à une attention portée sur chaque personnage ayant un combat important. Par exemple, lors du combat de Date, un flashback vient étayer encore le personnage, lui donnant plus de volume.

Kimura et l'énergie du désespoir contre Mashiba.

Concernant la façon dont Ippo gère son titre nouvellement acquis... Il le fait en tant que "challenger". C'est ce qui ressort de son combat de défense contre le boxeur-étudiant en médecine Sanada. Il ne sait pas se considérer avec un ascendant, en position de force. Pour pouvoir déployer sa pleine puissance, il a besoin de se sentir acculé et de voir clairement un objectif à atteindre. Cette faiblesse sera peut-être corrigée plus tard mais pour le moment, ça reste son plus gros point faible parce... qu'il cogne fort le petit! Il suffit de voir les traces de ses coups dans l'air pour se rendre compte qu'il ne fait pas dans la demi-mesure! Les expressions de ses yeux montrent aussi que, quoi qu'il arrive, il en redemande et il ne se laisse jamais abattre!

Date en mauvaise posture contre Ricardo Martinez.


L'invincible Ricardo Martinez!.

 

Cette deuxième saison est encore meilleure que la première, sans aucun doute. D'une part, les combats ont tous un enjeu majeur (une ceinture et un titre) et chaque boxeur combattant possède un background important et très travaillé. Je prie chaque jour pour que Kurokawa annonce qu'ils continuent le manga avec une saison 3. Si vous hésitiez à vous lancer dans la série à cause du nombre de tomes, courrez chez votre vendeur de manga le plus proche et prenez tout d'un coup, c'est plus que nécessaire car vous avez en face de vous ce qui est probablement le meilleur Shônen sportif du marché. Toujours plus fort, toujours plus impressionnant, Hajime no Ippo est un manga qui ne cesse de se bonifier!

A découvrir

Beelzebub

Partager cet article
A voir

Black Cat

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

1 commentaires

  • Canette Ultra

    05/08/2011 à 10h12

    Répondre

    Violent et prenant ! l'action y est intense et voir Takamura "à fond" fait plaisir même si l'on sait qu'il peut être encore plus destructeur vu que son poids de forme est vingt kilos au dessus ! http://manga.krinein.com/critique-f ... 16777.html

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques