Japan Expo 2012 - Interview de Shiitake

Originaire de Fukuoka, Shiitake est une jeune dessinatrice japonaise qui s'est fait connaître au travers de son projet « Gensodo ». Elle aime particulièrement dessiner les jeunes filles entourées de fleurs qui ont fait l'objet d'expositions au Japon, et ont même été vendues sous forme de recueils d'illustrations. En France, elle est l'illustratrice de deux albums publiés chez nobi nobi ! : Kaguya, princesse au clair de lune et Yôsei, dans le secret des fées.

Shiitake était de retour à Japan Expo et c'est avec entrain qu'elle a répondu à nos questions.

 

Emilie SENSAVANG (ES) : Après Kaguya, princesse au clair de lune, Yôsei, dans le secret des fées est votre seconde collaboration avec les éditions nobi nobi!. Qu'est-ce qui vous a séduit dans leur projet ?
Shiitake (S) : Depuis longtemps je dessine des anges et des fées. J'ai vraiment pris plaisir à dessiner la princesse Kaguya. Et pour Yôsei, j'étais très heureuse car le projet se portait sur un univers que j'aime beaucoup.

 

ES : Entre Kaguya et Yôsei, la narration n'est pas du tout la même. Le premier est une véritable histoire illustrée alors que le second serait plutôt l'inverse, des illustrations mises en mots. Avez-vous travaillé différemment sur les deux œuvres ?
S : Kaguya est une histoire traditionnelle japonaise et il en existe différentes versions. Alice (la traductrice) a écrit l'histoire à partir de ces différents textes et j'ai par la suite réalisé les dessins. Pour Yôsei, j'avais fait plusieurs illustrations que nobi nobi ! a sélectionnées, et Alice en a ensuite rédigé les poèmes.

 


ES : En parlant de méthode de travail, est-ce que vous en avez une en particulier ? Comment se passe la réalisation d'une planche ?
S: Je fais d'abord quelques croquis au crayon ou au stylo. Je les scanne par la suite et tout le reste se fait par ordinateur.

 

ES : Lorsque l'on voit vos arrière-plans, on se rend compte que vous accordez beaucoup d'importance à la nature et vous la représentez de manière splendide. Est-ce que c'est la partie de votre travail à laquelle vous accorder le plus d'importance ?
S : Il est vrai que j'adore dessiner les fleurs, les arbres, les nuages, tout ce qui est naturel donc. Par contre, je n'aime pas dessiner ce qui est artificiel comme des immeubles par exemple. Tout ce que j'essaye de mettre en valeur, c'est la gentillesse, tout ce qui brille, des choses plutôt douces.

 

ES : J'ai remarqué, surtout dans Yôsei, que vous aimiez beaucoup dessiner les fées et les personnages de type princesse. D'où vous vient cette passion ?
S : Durant mon enfance, j'ai toujours aimé dessiner des petites filles. Je n'ai pas eu de modèle en particulier, cette passion m'est venue naturellement.

 

ES : Pour un français moyen, la seule chose que votre nom évoque est un champignon. D'où vous vient votre nom d'artiste ?
S : À l'école primaire, on formait des petits groupes de cinq personnes. Dans mon groupe, on devait se donner des surnoms de champignon, j'étais donc Shiitake. Mais personne ne m'a appelée comme ça. Lorsque j'ai décidé de devenir artiste, je me suis dit que si j'utilisais Shiitake comme pseudonyme, tout le monde pourrait enfin m'appeler sous ce nom-là (rires).

 

ES : Vous réalisez de nombreuses illustrations, mais est-ce que vous auriez envie de vous lancer dans quelque chose de différent et qui demande un travail différent, comme le manga par exemple ?

S : Non, je n'ai pas assez d'imagination pour inventer une histoire. Je préfère mettre sur papier tout ce que je peux imaginer.

 

ES : Est-ce que vous pouvez nous parler plus en détail de votre dernier projet en date Yôsei, dans le secret des fées ? Comment s'est passée la collaboration avec Alice Brière-Haquet ?
S : Je n'ai pas été en contact direct avec Alice, sur ce projet. C'est l'éditeur, nobi nobi !, qui s'est assuré de la coordination. On a d'abord choisi mes dessins et par la suite, Alice a composé le texte : voilà comment est né Yôsei !

 

ES : C'était votre deuxième œuvre avec cette auteure, est-ce qu'une troisième est déjà prévue ?
S : Personnellement, j'adorerais ça ! Je n'ai pas lu Yôsei dans sa version définitive, on m'a seulement fait lire une traduction approximative car c'est très compliqué de traduire exactement de la poésie. Mais je l'ai tout de même apprécié, Alice a fait du très bon travail ! Elle a imaginé un monde beaucoup plus riche que ce que j'avais moi-même pensé. Alice est une personne à laquelle j'ai vraiment envie de ressembler !

 

ES : Dernière question, est-ce que vous avez un petit message à adresser à vos fans français ?
S : Comme vous le savez, je suis à Japan Expo tous les ans. Venez donc nombreux, il y aura toujours de nouvelles fées et de nouveaux anges !

 

Merci encore aux éditions nobi nobi! d'avoir organisé l'interview ! Ne manquez pas celle d'Ein Lee et Samantha Bailly qui arrivera dans le courant du mois (et en vidéo s'il vous plait !).

A propos de l'auteur

16 commentaires

  • Islara

    22/06/2012 à 12h35

    Répondre

    Rôôô, "sports de combat", "tir à l'arc". Si les Japonais te lisaient OuRs, tu n'aurais déjà plus de tête.

    On dit "arts martiaux japonais" (aïkido, ju-jitsu, judo, karate-do etc...) et kyudo pour la discipline à l'arc.

    http://manga.krinein.com/-25246/japan-e ... 19046.html

  • el viking

    22/06/2012 à 14h22

    Répondre

    Le guess compositeur de musique me fait étrangement penser à un elton john japonais...

  • OuRs256

    22/06/2012 à 15h05

    Répondre

    Islara a dit :
    Rôôô, "sports de combat", "tir à l'arc". Si les Japonais te lisaient OuRs, tu n'aurais déjà plus de tête.

    On dit "arts martiaux japonais" (aïkido, ju-jitsu, judo, karate-do etc...) et kyudo pour la discipline à l'arc.

    http://manga.krinein.com/-25246/japan-e ... 19046.html


    Alors, je peux pas ecrire arts martiaux japonais parce que si jamais c'est comme l'annee derniere, il y aura de nouveau du catch et c'est loin d'etre japonais ou meme un art martial ;D

    Pour le Kyudo je te l'accorde mais je me suis dit que si des non-inities lisaient le topic, ils ne comprendraient pas (il aurait fallu que je traduise entre parentheses et je suis trop paresseux pour ca ;P)

    El Viking, si seulement Elton John pouvait composer ce qu'il compose ;P C'est autre chose que Candle in the Wind ;D

    PS : Desole pour les accents et les cedilles mais le clavier anglais que j'utilise en a pas xD

  • froo

    22/06/2012 à 15h24

    Répondre

    Ptin, mon prof d'italien c'est le sosie de Naoki Urasawa, mais avec les cheveux courts !


    OuRs256 a dit :
    PS : Desole pour les accents et les cedilles mais le clavier anglais que j'utilise en a pas xD

    Tiens, c'est cadeau
    Alt + 130 pour le é
    Alt + 133 pour le à
    Alt + 135 pour le ç
    Alt + 136 pour le ê
    Alt + 138 pour le è

    http://www.tedmontgomery.com/tutorial/ALTchrc-a.html

  • Islara

    22/06/2012 à 16h02

    Répondre

    OuRs256 a dit :
    Alors, je peux pas ecrire arts martiaux japonais parce que si jamais c'est comme l'annee derniere, il y aura de nouveau du catch et c'est loin d'etre japonais ou meme un art martial ;D


    Ah, mais comme tu le sais, avec notamment le manga Garôden, le catch fait désormais partie intégrante de la culture japonaise, au même titre que le base-ball d'ailleurs. C'est un peu comme le ju-jitsu : le ju-jitsu c'est né au Japon, mais une école brésilienne autonome a fini par naître.

  • el viking

    22/06/2012 à 16h37

    Répondre

    Toute cette recherche de l'exactitude, ça me fait penser à cette excellente émission de "Gameology" sur Naruto Shippuden ultimate ninja storm 2...

    Où est-ce que je l'ai vu déjà? Voyons... ah! la voilà: rigueur et exactitude (5:00, si vous avez la flemme de tout visionner).

  • OuRs256

    22/06/2012 à 19h39

    Répondre

    Islara a dit :

    Ah, mais comme tu le sais, avec notamment le manga Garôden, le catch fait désormais partie intégrante de la culture japonaise, au même titre que le base-ball d'ailleurs.


    Que ce soit partie intégrante de la culture, je l'ai jamais nié mais de là à le considérer comme un art martial ? Mouef mouef Le catch n'appelle pas une "voie" ou une discipline particulière et donc ne possède pas assez d'éléments qui permettent de le qualifier d'art martial selon moi

  • Ashura

    12/07/2012 à 13h53

    Répondre

    Parler du cosplay à Japan Expo sans parler des concours sur la scène principale, je trouve ça un peu dommage. Les plus beaux costumes ne sont que rarement dans les allées...http://manga.krinein.com/-25246/japan-e ... 19285.html

  • OuRs256

    12/07/2012 à 14h07

    Répondre

    Ashura a dit :
    Parler du cosplay à Japan Expo sans parler des concours sur la scène principale, je trouve ça un peu dommage. Les plus beaux costumes ne sont que rarement dans les allées...
    http://manga.krinein.com/-25246/japan-e ... 19285.html


    Je cherche pas les plus beaux cosplays du salon en l'arpentant. Je cherche à voir la diversité et les nouveautés amenés par les cosplayeurs amateurs. Mais c'est vrai que du coup je passe à côté du concours (je dois avouer que j'ai d'autres trucs à couvrir à Japan Expo ;P).

  • Islara

    12/07/2012 à 14h20

    Répondre

    Ouais, et puis encore faut-il y avoir accès au concours de la scène principale... ^^'

  • OuRs256

    12/07/2012 à 14h54

    Répondre

    Islara a dit :
    Ouais, et puis encore faut-il y avoir accès au concours de la scène principale... ^^'


    Euh, avec les passes presse, on passe partout t'inquiete
    C'est juste que, a choisir entre des interviews d'artistes et aller voir un concours de cosplay, ben... le choix est vite fait

  • Islara

    12/07/2012 à 15h41

    Répondre

    Oui, on passe partout, mais quand c'est blindé, c'est blindé, passe ou pas passe.

  • OuRs256

    12/07/2012 à 15h45

    Répondre

    Islara a dit :
    Oui, on passe partout, mais quand c'est blindé, c'est blindé, passe ou pas passe.


    Y'a toujours des rangs reserves a la presse, ca passe je te dis

  • Islara

    12/07/2012 à 16h50

    Répondre

    Ben y a deux ans, j'ai pas le souvenir d'avoir eu des places réservées, mais je te crois, tu es plus à jour que moi.

  • OuRs256

    12/07/2012 à 17h36

    Répondre

    L'an dernier et cette année, les places de devant dans les scènes avaient que des gens avec badge presse devant et pareil pour les concerts, on a les place les plus en avant ^^'

  • Lopocomar

    28/09/2012 à 12h13

    Répondre

    Le cultissime Greg de Joypad, de Gamekult maintenant. Directeur d'édition certes mais surtout le plus drôle des testeurs JV.http://manga.krinein.com/-25246/japan-e ... 19458.html

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques