Japan Expo 2013 - Pour vous, Krinein a testé... 1/3

Cette année, Krinein a eu envie de tester un maximum de choses différentes, ce qui a donné ce triple article qui paraîtra sur trois jours et servira de bilan pour l'aventure Japan Expo 2013. 

Se balader dans Japan Expo un peu avant que ça ouvre...

Une chose est sûre, se balader alors que le grand public n'est pas encore entré dans les allées de Japan Expo est assez effrayant mais ça permet de voir un peu l'envers du décor et on découvre (surtout le premier jour) que les stands ne sont pas encore finis ! Eh oui, on se rend compte que le montage prend plus de temps que prévu et que certains s'y prennent un peu trop tard. En tout cas, le vide est très rapidement remplacé par une nuée de gens qui arrivent d'on ne sait où. Concept pour l'année prochaine : Japan Expo à ciel ouvert. 


Ouvert ou pas ouvert ? 

Les stands éditeurs.

Chaque année, on fait un petit tour des stands et on se rend compte que les éditeurs aiment bien garder une certaine constance et comme dirait Ross dans Friends : "Nobody likes change" (personne n'aime le changement). C'est pour cela que Nobi Nobi! a gardé un stand très similaire à celui des années précédentes mais avec une petite variante que je vous laisse admirer.


Nobi Nobi a dû passer un sacré bout de temps sur la mise en place des produits !

Cette année, la palme revient quand même aux éditions Kana qui, même si elles avaient gardé leur Naruto géant, proposaient de nombreuses activités différentes sur leur stand. Il y avait un chamboule tout et un tir aux pigeons aux couleurs d'Assassination Classroom, leur prochain shônen à paraître en Octobre, mais aussi et surtout un atelier cuisine moléculaire (on voyait d'ailleurs souvent de la fumée s'élever de cette partie du salon...) pour célébrer la sortie de Hell's Kitchen


L'autre côté du stand Kana était réservé à Hell's Kitchen, ce côté là, c'était plutôt Assassination Classroom.

Du côté de chez Pika, c'est l'Attaque des titans qui était à l'honneur avec un titan gonflable énorme et une petite animation photo où se ruaient de nombreux cosplayeurs et cosplayeuses (mais aussi des gens normaux, soyez rassurés). 


Le titan colossal était un peu moins impressionnant que dans l'anime mais quand même !

Ototo et Taifu avaient le droit à leur stand combiné habituel mais ils avaient fait un petit coin de paradis pour l'auteur de Spice & Wolf. Avec de la nourriture à foison et un aspect très cosy, il a dû se sentir chez lui. 


Ils avaient aussi un joli panier avec des fruits et des petits gâteaux aussi mais là, il est caché !.

Soleil, Tonkam et Akata étaient réunis sous l'égide Delcourt dans un énorme stand combiné qui occupait un gros espace au centre de la zone des stands. Le côté Tonkam était pris d'assaut par ceux qui voulaient tenter leur chance à la loterie goodies alors que les côtés Akata/Soleil était envahi par ceux qui voulaient une dédicace.


Face Akata/Soleil/Dédicace du Stand Delcourt.


La face Tonkam avec la loterie pas encore ouverte (mais il y a déjà un début de queue tout à gauche).

Kurokawa disposait d'un stand assez similaire à celui présent au Salon du Livre de cette année, à savoir des étalages de bouquins et une superbe vache Silver Spoon qui a fait le bonheur de nombreux fans. Classique mais efficace.


Un stand bien vide mais qui était rempli presque en permanence !

Deux nouveaux venus cette année : Isan Manga et Komikku. Le premier s'est contenté d'un petit stand, assez classe où on était bien reçu (Bonjour Karim !) et où on pouvait discuter tranquillement. Ils présentaient Kamen Rider, leur nouveauté dont on vous parlera bientôt sur Krinein. Les éditions Komikku, pour leur première participation, avaient un invité de marque : l'auteur de Malicious Code (série dont nous vous parlerons bientôt aussi). Un petit espace était arrangé pour les séances dédicaces ainsi que la Masterclass du mangaka


Karim qui n'a pas fini de mettre en place son stand, pas bieeen (et surtout, pris la main dans le sac par Krinein !).


Le stand Komikku qui présentait ses deux grosses séries : Malicious Code et Mes petits plats faciles.

Kazé a bien renouvelé son stand aussi avec un cube qui s'ouvrait et sur une des faces, des animés étaient diffusés. Très design, les pauvres employés ont dû souffrir à mort à cause de la chaleur (n'est-ce pas Eloïse et Jérôme ?) mais de dehors, c'était vraiment joli ! Dommage qu'il n'y ait plus de petites animations comme l'an dernier. Surtout, la question que tout le monde se pose... Où se trouve le stand Kazé Anime ? 


Cube à coeur ouvert.

Sakka misait sur Last Man, une série Manga/BD réalisée par des francophones dont nous vous parlerons très bientôt sur Krinein puisqu'on a eu la chance d'interviewer les trois auteurs. Chaque jour à 15h avait lieu le Last Man time où les fans pouvaient obtenir une jolie triple dédicace des auteurs. 


Un stand petit mais vraiment cosy (même que les miroirs en dessous servent à cacher des manga !).

Chez Glénat, Ki-oon, Doki-Doki et Panini, on avait apparemment décidé de ne pas changer une équipe qui gagne puisque les stands étaient vraiment similaires aux années précédentes. Glénat et son stand géant, de rouge paré et aux couleurs de One Piece pour mettre en avant la nouvelle édition se voyait de loin alors que la petite exposition Green Blood de Ki-oon présentait leur nouvelle série. Doki-Doki possédait aussi un très joli stand aux couleurs de Sun-Ken Rock et proposait de nombreux concours pour les fans. 


En fait c'est l'autre face qui est aux couleurs de Sun-Ken Rock...


Le stand Pika ne dégonflait pas de monde...


Le stand Ki-oon non plus en fait...


Admirez le stand Glénat vide, c'était quelque chose d'impossible à voir sur le salon !

La relaxation.

Tout ceux qui y ont été vous le diront. Japan Expo peut être un endroit stressant. Eh bien le festival avait tout prévu puisqu'il y avait au moins deux stands de massages où vous pouviez vous relaxer après une journée à cavaler et se frayer un chemin entre les nuées de gens. Il y avait même un stand de vente de tatamis où on pouvait s'allonger pour tester (c'était assez confortable, il faut dire la vérité) ! Il y avait même une zone "flemme" organisée par le Manga Café avec des poufs (impossible de bouger une fois dedans...). 


It's a trap !

Voilà, c'est tout pour cette première partie. Dans la deuxième, Krinein reviendra sur les événements proposés sur les différentes scènes (cosplay, principale, etc.). Rendez-vous demain pour la suite donc !

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

1 commentaires

  • nazonfly

    12/07/2013 à 20h41

    Répondre

    Ahaha des poufs. Comme au Salon de l'Auto.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques