9/10

Japon 1 an après


Japon 1 an après
Il y a tout juste un an, le 11 mars 2011 à 16h15, le Japon vivait l'un des drames majeurs de son histoire. Un séisme d'une magnitude de 8.8 sur l'échelle de Richter, un tsunami d'un puissance inimaginable, des milliers de morts et de sans abris, une région complètement dévastée. Comme si ça n'était pas suffisant, une centrale nucléaire a explosé à Fukushima, évènement désormais plus connu sous le nom de la catastrophe de Fukushima.

Nous avons tous vécus tout cela de chez nous, regardé la télé en hallucinant devant ces images presque irréelles. Un an après, le Japon relève la tête tant bien que mal, mais la plaie est loin d'être complètement pansée. Cet ouvrage nous offre huit regards différents sur la catastrophe. Huit auteurs de manga, huit sensibilités différentes, huit manières de revivre cette journée noire.

Alors que l'une des nouvelles nous montre une fille qui se réveille au milieu des décombres, une autre revient sur la vie de Akito Okada, centenaire habitant à Fukushima et refusant de quitter les lieux. Aucune des histoires ne se ressemble, dépendant évidemment de la manière dont les mangaka ont pu vivre et ressentir ce 11 mars 2011. C'est dans cette diversité que j'ai trouvé le plus grand intérêt, dans cet ouvrage de très bonne qualité.

Celui-ci débute par de très belles illustrations en couleur des nouvelles à suivre. Chaque nouvelle, quant à elle, débute par une interview des auteurs et des dessinateurs : "Où étiez vous au moment du drame ?", "Pouvez-vous décrire ce qu'il s'est passé autour de vous ?", "Qu'avez-vous ressenti ?", etc... Des témoignages absolument pas superflus et très intéressants. Le livre est épais et très agréable à prendre en main, avec une belle couverture blanche, très sobre et efficace.

Quoi qu'il en soit, on ne peut que saluer cette magnifique initiative prise par Kazé qui va reverser l'intégralité des bénéfices à la Croix Rouge japonaise. Il ne tient alors qu'à vous de profiter de ce très bel ouvrage, et de participer tant bien que mal à l'effort de reconstruction. Un petit rien qui peut apporter beaucoup.

Mesdames et Messieurs de chez Kazé, BRAVO !

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques