6/10

Kaitaishinsho Zero T.1


Médecin en herbe ?
Un volume 1 ? C'est parti pour une introduction !
Sotaro Narutaki est médecin mais pas un médecin comme les autres puisqu'il s'occupe uniquement des maladies dites "occultes". Il possède le volume 1 du Kaitaishinsho, le livre des monstres, formidable outil qui lui permet de condenser (magiquement) les remèdes nécessaires pour éliminer les monstrovirus, des maladies terrifiantes créées par des sorciers plusieurs années auparavant. Accompagné de Momo, son infirmière assistante, il parcourt les routes (non sans mal, compte tenu de son sens de l'orientation...) pour aller là où il est demandé et surtout régler les problèmes que les autres médecins ne peuvent résoudre. Les deux compères sont aussi à la recherche du volume zéro du Kaitaishinsho qui expliquerait à son possesseur le moyen de se débarrasser définitivement des monstrovirus...

Ce titre-là plutôt qu'un autre ? Ce nouveau shônen disponible chez Panini ne vous accrochera probablement pas par sa couverture qui ne laisse pas espérer grand chose (elle est vraiment bateau...). Le thème peut paraître intéressant mais ce qui fait vraiment l'intérêt de ce titre, c'est la façon dont ce même thème est traité. Alors que la présentation du titre nous laissait entrevoir un manga médical avec une petite touche de shônen (avec tout ce que le mot shônen implique), on se retrouve plutôt avec un shônen avec un lexique médical. En effet, ne vous attendez pas à voir le moindre outil ni de table d'opération, même le sang se fait rare ! J'avoue que c'est assez déconcertant de voir un simple combat appelé "opération" ou ce qui est clairement une épée appelée "scalpel". Ce sont les seuls liens avec le monde médical puisque les maladies ne sont en fait que des monstres qui germent dans le corps de certaines personnes et qui les contrôlent ensuite...

Côté graphisme, le titre est plutôt agréable puisque les dessins sont très clairs et les combats très lisibles. Le chara-design est plutôt enfantin et, pour le moment, les monstres manquent beaucoup de charisme. Cependant, la fin du volume nous montre quand même une perspective d'amélioration non négligeable avec l'apparition de nouveaux ennemis. L'édition de Panini est un peu rigide et il y a toujours ces problèmes de bulles un peu coincées dans la reliure qui fait qu'on doit presque écarter complètement les deux parties du livres pour pouvoir lire. Chose positive, j'ai trouvé que l'adaptation était un peu plus réussie que d'ordinaire (bien meilleure que dans leurs titres shôjo par exemple).

Le mot de la fin : Terminée en 8 tomes au Japon, cette petite série démarre tout doucement. Il est encore trop tôt pour se faire un avis définitif. On ne sait encore rien sur les personnages, pas trop sur leurs pouvoirs et le monde mis en place n'a encore rien de très original... Heureusement que le tout est servi par un graphisme agréable ! En tout cas, Panini s'essaye à nouveau au shônen avec un titre à priori banal. L'auteur a peut-être prévu une tournure plus "médicale" par la suite, qui sait...

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

1 commentaires

  • Plax

    03/04/2012 à 14h20

    Répondre

    J'aime beaucoup les dessins !http://manga.krinein.com/kaitaishinsho- ... 18542.html

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques