Les Kana du mois d'avril 2014

L'avant dernier volume de Piece et ses amours nostalgiques, le deuxième volume de Bullet armors et ses combats dantesques ainsi que le second volume de Witchcraft Works et ses multiples sorcières ; voilà ce que nous propose Kana au mois d'avril.


Bullet Armors 2
 :
Alors qu'on laissait nos deux héros avec une apparition mystérieuse, on les retrouve avec un futur rival. L'auteur continue donc de développer son univers tranquillement. Il croquent des bakers qui subissent mais d'autres qui sont beaucoup plus volontaires et le contraste apporte énormément à la profondeur de ses personnages. Il insiste aussi beaucoup sur la relation entre Ion et son tremor Bullet. Pas de relation « maître/esclave » entre le jeune homme et la machine mais un vrai partenariat où chacun essayer de tirer partie des qualités de l'autre. Cette complicité sert d'ailleurs à Moritya pour montrer que la force ne tait pas tout dans un combat mais que l'esprit d'équipe et la coopération permet d'aller encore plus loin. En ce qui concerne le scénario, le tout est encore un peu plus. Le but est double : Ion veut retrouver son père, Bullet les autres morceaux de son « corps ». Cependant, l'ajout de Serena mais aussi d'Eiblock vont venir compliquer un peu l'équation. Le chemin sera long et semé d'embûches mais pour le moment, il reste plus qu'agréable à suivre.  

 


Piece 9 :
Les dernières pièces du Puzzle ont été rassemblées et on connaît maintenant une grande partie du passé d'Origuchi, ses liens avec Remi, les deux Narumi, Kôji, etc. Cette jeune fille qui avait pourtant l'air insignifiante dans la vie de ceux qui étaient venus à ses funérailles s'avère être une pièce maîtresse dans la vie de nombreuses personnes de l'entourage de Mizuho, chose qui était, jusque là, restée secrète. Le quotidien de Remi, cette jeune fille qui ne cherchait qu'un peu d'amour, va devenir de plus en plus difficile après sa relation avec Kôji, la menant à faire une chose qu'elle regrettera probablement encore longtemps… Hinako Ashihara le fait d'ailleurs ressortir à de nombreuses reprises, pas forcément en mots mais par des expressions faciales et autres gestes qui ne laissent pas de place au doute. Après ce sublime neuvième volume, il ne manque qu'une chose pour terminer la série en beauté, un épilogue digne de ce nom, ce que l'auteur nous offrira sans aucun doute dans le dixième et dernier tome à paraître au mois de juin. 

 


Witchcraft Works 2
 :
Takamiya continue sa découverte du monde des sorcières en compagnie de Kagari qui va continuer à le protéger des sorcières des tours qui se font de plus en plus nombreuses. Le jeune garçon va cependant se rendre compte qu'il faudrait peut-être qu'il s'y mette lui aussi et commencer à s'entraîner pour pouvoir se défendre seul. Manque de chance pour lui, d'autres surprises le guettent… Avec ce deuxième volume de Witchcraft Works, Ryu Mizunagi continue sur sa lancée et développe un peu son univers en transformant plus ou moins tous les personnages qui ont plus de 3 bulles de temps de parole en sorcières (ce n'est pas vraiment un spoil puisqu'on s'en aperçoit très très rapidement). Vous me direz « Ouais, non, bof » mais quand on regarde bien, ça marche. Takamiya est censé posséder une force particulière, une magie spéciale donc quoi de plus normal qu'il soit entouré de sorcières (après, elles ne veulent pas toutes le tuer…) ? Au final, ce deuxième volume est plutôt bon et plaira indéniablement à celles et ceux qui avaient apprécié premier. Mention spéciale pour le dessin (en particulier lors des affrontements) qui est juste magnifique (il fallait que je le dise) !

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques