7.5/10

Kimi no Knife T.2


J'ai du mal à saisir l'idée des covers...
Cette fois, Shiki et Kuzumi doivent assassiner un escroc. La consigne est claire : sa mort doit avoir un effet dissuasif. Shiki saura-t-il se montrer à la hauteur car l'homme à abattre reste rarement seul très longtemps... Il va encore devoir beaucoup réfléchir cette fois-ci, alors qu'il accomplit sa mission, il est repéré par un ami de la victime qui réussit à s'échapper. Le pire dans l'histoire, c'est qu'il a vu leurs visages. Le danger d'une vengeance plane sur nos deux "justiciers". 

Yua Kotegawa ne perd pas son temps et introduit un danger imminent dès le deuxième volume. Avec la fuite de Ei, il n'y a pas que Shiki et Kuzumi qui sont en danger, la jeune Itsuki l'est aussi. De plus, l'équipe spéciale dépêchée pour enquêter sur la mort de Bizen se rapproche très rapidement du jeune fuyard... En tout cas, il n'y a rien à dire en ce qui concerne le rythme, c'est vraiment excellent. Pas de temps mort, pas de blabla inutile, l'auteur sait comment instaurer un climat de stress et d'angoisse permanent pour ce pauvre Shiki. 

Kimi no knife est indéniablement une des meilleures surprises de l'année dernière et reste une de mes lectures préférées ces derniers temps. Kotegawa joue avec nos nerfs et nous fait frissonner en rapprochant Ei de la police. Je ne sais pas pourquoi mais je crois que je me suis accroché au duo Shiki/Itsuki ! Pour connaître la suite, je n'ai plus qu'une seule solution, me jeter sur le troisième tome !

A découvrir

Kimi no Knife T.1

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques