5/10

Kinderbook

Après sa collaboration avec Frédéric Boilet (Mariko Parade), Sakka lance Kan Takahama dans le grand bain pour nous ressortir un lot de nouvelles s'attachant à retranscrire le quotidien de femmes de tout ordre, de tout âge et de toute classe sociale mais japonaise dans leur attitude et leur mentalité. Un peu à la manière du Livre Jaune, Kinderbook compte insuffler vie et émotions à travers ces histoires. Plein de volonté mais beaucoup de demi-réussites induisent à ne pas rendre la lecture vraiment passionante et même tout juste moyenne.

Frou-frou

Kinderbook
Kinderbook
Dix histoires courtes du quotidien de femmes sans véritables rapports entre elles. De la lycéenne à la femme à l'âge avancée, le passage en revue des portraits de femmes d'aujourd'hui entre hystérie et calme, amour et haine, bonheurs et déceptions, découvertes et train-train, enfantillages et réflexions, rudesse et romantisme, vérités et mensonges. Kinderbook s'attache à peindre divers portraits pour montrer la diversification féminine. Dix histoires dans lesqueles l'auteure s'implique elle-même lors d'une nouvelle et bénéficiant d'un traitement graphique spécial. Une oeuvre rare, bizarre parfois, prenante par moments, lassante par d'autres.

Le principe de la nouvelle est court, d'accord, mais faire tenir dix nouvelles en un peu plus de 200 pages illustrées revient à sacrifier un certain nombre de scénario au profit d'autres si bien que quatre nouvelles passent totalement inaperçues lors de la lecture. La qualité des scénarii n'est absolument pas constante d'une nouvelle à l'autre, certaines se révèlent passionnantes, d'autres strictement inutiles, sans fondement et sans dénouement réel (!). Les destins de femmes évoquées sont plus ou moins intéressants mais ils dépeignent l'intégralité de la société japonaise, une tâche peut-être un peu trop ambitieuse par rapport à la qualité du traitement du récit de Takahama. Les cas quotidiens (la mère et ses enfants), les cas désuets (amour d'écolière), les cas extrêmes (le suicide, la peur de la mort) sont traités avec justesse... les autres font preuve d'un laxisme assez surprenants et peu convaincants. A l'inverse du Livre Jaune, le lecteur rie peu et prend moins le temps de s'attacher aux personnages ce qui est d'autant plus dommageable car les nouvelles les plus intéressantes auraient mérité un développement encore plus intense.

Chocolat de contrebande

Graphiquement, le travail est complexe. Sans tomber dans l'expérimentalisme, le coup de crayon de Takahama exploite différents styles de dessins avec un trait qui s'adapte à l'attitude du personnage principal de la nouvelle. Les petites filles auront droit à un trait grossier et un découpage décentré manquant profondément de soin ; les grands-mères à un trait hésitant, plein de polygone, teinté de crépuscule ; les âmes en peine à une surdose d'ombre... L'idée est bonne mais certaines se révèlent peu agréables à le lecture et comme le traitement de l'histoire n'est pas toujours excellent, le dessin n'aide pas beaucoup. La nouvelle concernant l'auteure se révèle sans doute la plus percutante. Néanmoins, chacun(e) pourra trouver des moments vécus à toute âge de sa vie avec plus ou moins de bonheur...

Kinderbook est rempli de bonnes idées, néanmoins son traitement ne permet pas d'affirmer qu'il s'agit d'une réussite. Trop d'approximations et de mauvaise exploitation de scénario laisse un goût d'inachevé dans ce recueil de nouvelles exclusivement féminin. A choisir avec Le Livre Jaune, le choix est fait...

A découvrir

AIR TV

Partager cet article
A voir

X-Day

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques