6.5/10

King's Game T.3

Le jeu du Roi se poursuit avec un nouveau défi meurtrier. Cette fois, c’est Akira qui en fait les frais, tandis que Yôsuke remonte jusqu’à un certain Kamihate, célèbre hacker surnommé “le dieu du jeu”, qui serait l’expéditeur d’un des messages. C’est alors que Nami, qui vient de recevoir la consigne étrange de se donner un ordre à elle-même, décide de s’en servir pour démasquer le Roi : convaincue qu’il se trouve dans la classe, elle s’ordonne de le toucher ! Hélas, l’opération est un échec et l’échéance approche inéluctablement… La jeune fille va-t-elle elle aussi y laisser la vie ?


Les couvertures sont sublimes.

Ce troisième volume de King's Game est dans la même veine que les deux précédents. On continue à suivre Nobuaki et la classe dans l'hécatombe et il s'avère que les élèves tombent comme des mouches à cause d'un non-respect des règles instaurées par le Roi. Pour ma part, j'ai senti une envie de la part des auteurs d'accélérer un peu les choses et de ne pas avoir à faire des épreuves pour chaque personne de la classe. D'ailleurs, l'une des tâches dans ce tome est de désigner des camarades qui vont être sacrifiés. En tout cas, Nobuaki a mal calculé son coup concernant l'ordre que Nami a reçu en négligeant la capacité du Roi à jouer sur les mots (toucher ne signifie pas être touché, logique, non ?). Malgré cette impression d'avoir un déroulement un peu tiré par les cheveux, ce qui ne manque pas à King's Game, c'est du rythme. Les événements s'enchaînent vite et on n'a pas le temps de s'ennuyer. Le tome se lit en une petite demi-heure si on est un gros lecteur et force est de constater qu'on ne voit pas le temps passer. 

Un peu comme pour Judge ou Doubt, je pense que King's Game est une série qui ne montrera ses qualités que dans sa globalité. Il faudra donc attendre la sortie du cinquième tome pour voir si le tout se tient !

A découvrir

Akumetsu T.2

Partager cet article
A voir

Akumetsu T.3

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques