6/10

Knights of Sidonia T.2


Les couvertures sont très stylisées.
En plein festival de la gravité, le Sidonia est la cible des gauna, ces étranges créatures avec lesquelles toute communication est impossible. Face à cette invasion, l'amiral ordonne une accélération d'urgence de Sidonia, entraînant le sacrifice de nombreuses vies. Seulement, Nagate Tanikaze préfère s'élancer dans l'espace pour protéger Shizuka, la première fille qu'il a rencontrée à la surface…

J'avais déjà eu ce sentiment de vide en lisant le premier volume de Knights of Sidonia et ce dernier s'est intensifié à la lecture du second. C'est très bizarre. J'ai l'impression qu'il manque quelque chose pour me pousser à m'investir un peu plus dans l'histoire et avec les personnages mais je n'arrive pas à trouver quoi. Comme dans la plupart des manga de Nihei, il y a de nombreux moments de contemplation et il nous propose des décors de toute beauté pour l'occasion mais la mayonnaise a un peu de mal à prendre. Peut-être est-ce dû au manque d'informations fournies par l'auteur. On ne sait encore pas grand chose des gauna et de la raison pour laquelle ces créatures attaquent les humains. On ne sait pas non plus grand chose sur les personnages. Certains se distinguent par un caractère un peu différent des autres, mais rien ne réussit à vraiment nous accrocher. Quand même, on trouve une bonne chose dans ce tome : le rythme des combats. L'auteur arrive à faire en sorte que ça ne soit ni trop long, ni trop court et ça, c'est peut-être l'élément qui vous poussera à aller jusqu'au troisième tome.

Bref, le lecteur que je suis est encore un peu déçu par ce titre qui semble pourtant porter de nombreux espoirs. Il ne reste plus qu'à espérer un sursaut dans le prochain volume pour ne pas voir la série sombrer dans la médiocrité. 

A découvrir

Blue Exocist T.10

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques