7.5/10

Knights of Sidonia T.3

L’histoire de Sidonia enfin révélée ! Pourquoi n’existe-t-il que 28 aristas, la seule arme capable de détruire le corps des gaunas ? Pourquoi Nagate s’est-il vu confier le Tsugumori par l’amiral ? Pourquoi les gaunas attaquent-ils Sidonia ? Découvrez enfin le destin inéluctable qui lie Nagate au passé de Sidonia.


Entre Flashback et combat...

Le tome que l'on attendait est enfin arrivé. Nihei daigne enfin répondre aux questions de ses lecteurs et je dois avouer qu'après avoir englouti ce troisième tome des aventures de Nagate, on n'a qu'une seule envie, retourner lire les deux premiers pour qu'ils aient enfin un sens ! En tout cas, le volume se lit à une vitesse assez effrayante et plus on avance, plus on en redemande. Cette ambiance un peu glauque présente dans le précédent est toujours là à certains moments, surtout lorsque le placenta prend la forme de l'ex de Nagate... mais les explications fournies servent à la dissiper un peu avec plus ou moins de cohérence. On se rend aussi compte que la découverte des armes permettant de vaincre les gaunas est un véritable coup de bol. On voit aussi que l'auteur a extrêmement bien planifié le passé de son univers et je crois que jamais un flashback ne m'avait paru aussi important depuis celui d'Enfer et Paradis (vous savez, celui qui dure des dizaines de milliers de tomes...). 

Quoi qu'il en soit, ce volume fait énormément de bien à la série et lui donne le petit coup de fouet dont elle avait besoin. Du coup, je suis assez curieux de voir comment les choses vont évoluer. Entre le placenta bizarre et les implications des événements révélées par le passé du Sidonia, il y a de quoi faire ! 

A découvrir

Mairunovich T.1

Partager cet article
A voir

Parapal T.1

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques