Les Komikku du mois de décembre 2013

Du bon... et du moins bon en fin d'année chez Komikku avec de l'action, des chats et un recueil complètement loufoque.


Malicious Code 3 - ****

Anna a réveillé un monstre et les membres du groupe de Chiaki vont avoir bien du mal à le calmer. Heureusement pour eux, le code de la jeune fille va se réveiller et apporter une solution assez rapide au mini-conflit. Dans le même temps, du côté d'Hiiro, tout le monde s'organise pour aller récupérer celle qui est retenue en otage. De l'action à ne plus savoir qu'en faire (c'est peut-être même un peu too much par moments), c'est ce que vous trouverez dans cet avant-dernier volume de Malicious Code. Les bâtiments explosent de toutes parts, le sang coule à flots et les pouvoirs semblent faire dans la surenchère de puissance. Malgré cela, la série reste bien menée, très jolie graphiquement mais on commence à se demander comment l'auteur va terminer son histoire en deux cent petites pages... La réponse... en février !

Yanaka, Histoires de chats 1 - *

C'est la petite déception du mois comme vous pouvez le voir à la note. N'étant pas grand fan de chats à la base (même si ça ne m'empêche pas d'apprécier certains manga qui les utilisent comme personnages principaux tels que Chi, une vie de chat), j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire mais... encore faudrait-il qu'il y en ait une ! Au début, on semble nous proposer une explication de type quête initiatique du petit Yanyaka mais on se rend très vite compte que ce n'est qu'un prétexte pour parler de différents quartiers/temples/zones de Tokyo que l'on voit à peine tant les arrière-plans des cases sont vides. C'est dommage car l'idée de présenter des lieux empreints de culture japonaise via des chats n'était pas mauvaise. Il y avait matière à produire quelques planches intéressantes mais il n'en est rien... Bref, après la lecture de ce premier volume, j'ia l'impression que tout dans ce titre est prétexte à faire dire à des chats des choses sans intérêt en mode kawaï. Malheureusement... il est assez difficile de rester positif face à ce genre de titres. 


L'Anthologie du Franponais - Deluxe - *****

Autant le dire tout de suite, cet ouvrage est un véritable délice pour le lecteur amoureux du Japon ou même amoureux des langues tout court. Que ce soit au niveau des transcriptions phonétiques de certains de nos sons en japonais ou la mauvaise utilisation de mots de notre langue pour servir des desseins... hum... douteux, les Japonais ne manquent pas d'imagination ! Florent Gorges a réuni une phototèque exceptionnelle avec des produits/enseignes au charme vraiment particulier pour tout francophone qui se respecte. Les commentaires (même s'il n'y en a que sur certaines photos) sont, en général, toujours bien sentis et devraient décrocher quelques sourires aux plus grincheux d'entre vous. Graphiquement très bien organisé (style : carnet journalistique), il y a de quoi faire un très joli cadeau avec un recueil d'une grande qualité.

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques