7/10

Kuroko's Basket T.10

Enfin débute la Winter Cup qui réunit la crème des clubs de basket du Japon ! Si les finalistes de l'Interlycées, Tôô Gakuen et Rakuzan, sont qualifiés d'office, une équipe comme Seirin doit encore décrocher sa place dans une poule de quatre formations redoutables. Un match à élimination directe les oppose d'abord à Jôsei, classé 6e à l'Interlycées. Mais parmi tous ces joueurs exceptionnels qui sortent de l'ombre, le duo Kuroko/Kagami entrevoit la possibilité d'une revanche contre le meilleur shooter de la G.M., un myope superstitieux qu'ils connaissent bien…


Kuroko, concentré.

La Winter Cup n'arrivera pas si facilement que ça puisque nos héros vont devoir faire face à trois autres équipes et gagner l'une des deux places possibles pour y aller. On a donc le droit à quelques matchs rapides qui mettent en valeur les nouvelles forces des héros. Ces derniers ont progressé mais ils ont aussi bien gagné en maturité et tout ça se traduit dans leur jeu. Le premier match important arrive vers la fin du volume puisque nos héros retrouvent Midorima et Shûtoku dans un match qui prend des allures de revanche contre deux équipes qui sont désormais rivales pour la vie. Si Seirin a évolué, c'est aussi le cas de Shûtoku puisque Midorima s'est maintenant mis à... faire des passes ! Le myope ne joue plus perso, ce qui donne une nouvelle profondeur à son équipe et la rend beaucoup plus redoutable. Seirin se trouve d'ailleurs en très mauvaise position et un remaniement sera nécessaire pour pouvoir espérer la victoire. Ce qui manque dans ce tome, c'est surtout l'intensité. Le seul match important arrive tard et les deux premiers tiers sont un peu mous. Alors oui, on ne peut pas toujours avoir des matchs de dingue mais quand l'auteur expédie une rencontre en deux pages pour enchaîner sur seize de texte, on se dit qu'il y a peut-être un meilleur équilibre. 

Pour ma part, je suis assez impatient de voir le nouveau "pouvoir" de Kuroko, ce fameux dribble où il va probablement disparaître, un peu comme Sena et son Devil Ghost dans Eyeshield 21. La Winter Cup ne devrait pas commencer avant le tome 12 ou 13, on a donc encore un peu de temps pour voir Seirin se calibrer et atteindre des sommets. 

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques