Les Akata du mois d'août 2013

Akata a la particularité de toujours proposer des titres originaux et variés comme en témoigne l'article de ce mois-ci où se côtoient shônen, shôjo et seinen !


Alice in Borderland 2 - *****

Ceux qui s'attendaient à une débauche d'action seront servis et Haro Asô réussit le pari de ne pas sacrifier son histoire dans la foulée. On a le droit à une nouvelle épreuve originale et bien gérée, qui nous montre que les règles de Borderland vont être difficiles à contourner. La fin laisse aussi présager un petit rebondissement dont l'auteur a le secret. Nouvel univers, nouveaux personnages mais une narration dynamique et talentueuse qui capte le lecteur, c'est ça la force d'Alice in Borderland !

Jinbe Evolution 4 - ****

Avec son graphisme toujours au top, Jinbe Evolution se décide à passer la quatrième (ho ho ho) et le fil rouge de l'histoire commence à se dévoiler. Il y a toujours autant de combats mais j'ai l'impression qu'ils sont beaucoup plus fluides au fur et à mesure que l'on avance dans les volumes. L'auteur n'oublie pas non plus la touche d'humour pour nous proposer un tome véritablement complet. Ici aussi, la fin apporte une petite surprise qui va changer la donne. Il ne reste plus qu'à attendre la suite !

No Longer Heroine 3 - ****

Drôle, touchant parfois et complètement barré, c'est ainsi que je décrirais ce nouveau volume de No Longer Heroine qui continue son petit bonhomme de chemin. Momoko Kôda nous prouve qu'elle a une maîtrise technique impressionnante en variant son style de dessin selon la situation : héroïne shôjo rétro, Duke Togo (personnage du seinen Golgo 13) quand Hattori s'énerve mais aussi SD (Super Deformed) pour les scènes humoristiques, tout ça sans oublier le dessin shôjo moderne tout le long du tome... Bref, de quoi attirer tous les publics. No Longer Heroine est une série à consommer sans modération ! 

Zéro pour l'éternité 3 - ****

Alors que les deux premiers volumes exploraient les "faits d'armes" de Kyûzô Miyabe ou du moins, sa façon d'être en tant que soldat, les auteurs se penchent maintenant sur les raisons qui l'ont poussé à combattre quoi qu'il arrive. On peut effectivement se poser la question : Pourquoi quelqu'un qui déteste autant la guerre continue à lutter ? Pour faire la lumière sur les motivations de Kyûzô, on change de cadre et les amateurs de la Guerre du Pacifique pourront retrouver l'une des plus célèbres batailles de la période : Guadalcanal. Bien documenté, toujours excellent à suivre (malgré son "faux héros" complètement mou du genou), Zéro pour l'éternité continue à passionner le lecteur.

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques