Les Doki-Doki du mois d'octobre 2013

Deux nouveautés, le retour d'un héros et des magical girls... Le mois d'octobre était chargé chez Doki-Doki !


CIMOC 4 - **

La désillusion continue du côté de Kôta qui n'a vraiment pas apprécié ce qu'il a vu chez Ozma. Comme dans Bakuman, il décide de régler ça avec un duel de popularité : est-ce le système de production d'un auteur expérimenté comme Ozma pourra être battu par le jeune mangaka débutant et sa responsable éditoriale ? Dis comme ça, je dois avouer que ça donne envie. Dans la forme, c'est beaucoup moins bon. Les scènes de fan-service (parfois douteux) s'enchaînent sans vraiment faire sens. On verra comment tout cela va se finir en décembre.

Coeurs à coeurs 1 - *****

Assurément LA nouveauté de ce mois d'octobre, Doki-Doki montre qu'ils s'attaquent sérieusement à la tranche seinen. C'est une fois ouvert que l'on se rend compte de l'impact visuel du trait de Mayu Minase (à qui la couverture ne fait pas vraiment honneur) : les sensations des personnages sont particulièrement bien retranscrites avec un jeu d'ombre très réussi qui met en place une atmosphère qui aspire le lecteur sans trop qu'il sache pourquoi. Le rythme est plutôt bon avec des histoires indépendantes d'une cinquantaine de pages reliées par le même fil rouge : un jeune garçon et son carnet de notes... Ne manquez pas notre zoom de la semaine dédié à cette série, à paraître dans quelques jours ! 

Gewalt 1 - ****

Quand on nous annonce l'arrivée d'un nouveau seinen de combat tiré du même magazine que Sun-Ken Rock, difficile de ne pas être excité. Avec une couverture pour le moins frappante, Gewalt devrait en surprendre plus d'un par son dessin carrément old school qui n'est pas sans rappeler celui de Virtus. C'est le genre "On aime ou on n'aime pas" mais il n'y a pas de milieu. Pour ma part, j'adhère ! Ce qui me fait un peu peur, c'est que la série est annoncée comme terminée en 3 volumes... Avec son excellent départ, j'espère qu'il ne terminera pas comme Dictatorial Grimoire ou encore Rex Fabula du même éditeur... 


Hanayamata 2 - **

La série continue sur sa lancée en nous faisant découvrir l'univers du yosakoï, cette danse si particulière qui est en train de changer la vie de Naru. Cette dernière s'ouvre de plus en plus et semble être de plus en plus réceptive aux demandes d'Hana (aussi extravagantes soient-elles). Première représentation, premier concours et... premiers nouveaux membres pour le club ? Non, je ne dirais rien puisque vous pourrez découvrir tout ça en lisant ce deuxième volume d'Hanayamata

Puella Magi Madoka Magica - The Different Story 2 - **

Dans Puella Magi, les magical girls ont la vie dure. Les lecteurs de la première série l'avaient bien compris. C'est peut-être encore plus vrai dans ce spin-off qui va atteindre des sommets de noirceur sans nuire au cœur de la série. Que ce soit Kyôko ou Mami, les deux jeunes filles ont leurs propres sources de détermination et sont prêtes à tout pour atteindre leur objectif. La confrontation finale promet d'être explosive... Rendez-vous en décembre ! 

Sun-Ken Rock 18 - ***

C'est l'heures des retrouvailles entre Ken et Yumin et, contre toutes attentes, la jeune femme ne réagit pas comme une furie. Elle analyse la situation et comprend les motivations de celui qu'elle admire en secret (ou pas). Certains trouveront cette réaction un peu facile mais pour ma part, je vois une certaine maturité du personnage. Yumin est beaucoup plus réfléchie qu'elle ne le paraît et Boichi nous l'a montré clairement. Carton jaune pour le duel entre Ken et Ban Phuong qui traine un peu en longueur. Alors oui, ça frappe fort, c'est super beau à voir mais ça commence à être un peu répétitif avec des "rounds" qui se ressemblent un peu tous. La fin dans le prochain ?

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques