Les Glénat du mois d'octobre 2013

Les fans du Shônen Jump ne seront pas déçus ce mois-ci chez Glénat avec pas moins de 4 têtes d'affiche de l'hebdomadaire japonais : One Piece, Bleach, Captain Tsubasa et Reborn.


Bleach 55 - ***

Après un arc poussif et dont l'intérêt était plus que limité, Bleach semble reprendre un peu de poil de la bête avec cette nouvelle partie annoncée comme étant la dernière (bon après, une partie peut durer 20/30 tomes avec Kubo donc ça veut juste dire qu'on se dirige vers le dénouement). Après l'Espagne, on aurait pu espérer que l'auteur choisisse la France mais non, c'est l'Allemagne qui est mise à l'honneur. Eh oui, les nouveaux ennemis sont... des nazis ! Enfin, pas tout à fait mais l'illusion est bien là. Le "boss" tient ses troupes d'une main de fer dans une organisation à la hiérarchie bien organisée (plus encore que celle d'Aizen et ses arrancars). Je ne révèlerai pas l'identité de ces mystérieux ennemis mais vous la découvrirez en lisant ce très agréable tome 55 de Bleach.

Captain Tsubasa 21 - ***

Toho et Nankatsu se rencontrent enfin pour la finale du tournoi et Tsubasa se voit enfin confronté à Kojiro. Le gros plus de ce volume, c'est le build-up du match. En effet, l'auteur prend bien son temps pour développer ce qui se passe autour de la finale, de ses enjeux, avant de se lancer dans le duel tant attendu. On a beau dire, la mayonnaise prend et on se laisse prendre dans les longues courses des deux protagonistes qui possèdent des tirs complètement surréalistes... Une chose est sûre, Captain Tsubasa ne s'addresse pas qu'aux footeux mais aux fans de shônen sportif en général. 

Dragon Ball Films 5 - ***

Glénat continue de nous proposer les anime comics des films Dragon Ball Z (et j'insiste sur le Z). La première fois que j'ai vu le film, je découvrais encore l'univers de Toriyama et j'avais été bluffé par la qualité des méchants. Freezer (avant de devenir complètement fou après avoir vu Goku en super guerrier) m'avait particulièrement plu avec sa façon de penser très machiavélique. Ainsi, voir son frère ne pouvait être qu'un plaisir et le résultat était plutôt à la hauteur de mes attentes. C'est aussi le cas de ce nouvel ouvrage qui réussit à bien restituer les sensations du film avec un meilleur choix d'images que les précédents et une résolution toujours plus agréable à l'oeil (on voit un peu moins les pixels). 


Dream Team 13 - *****

Difficile de faire mieux que le douzième volume de Dream Team qui donnait une grand claque au shônen sportif. Cependant, et c'est là où l'auteur fait fort, c'est que la qualité ne retombe pas. On assiste à la quête de repentir de Momotaro et des autres membres du club de basketball qui avaient trouvé quelque chose de très particulier dans ce club. C'est ainsi le début d'une renaissance qui devrait aboutir dès le prochain tome où nos héros vont affronter un adversaire qui semble déjà trop fort pour eux... 

GITS SAC 2 - ****

Comme pour le tome 1, ceux qui ont vu la série sortie chez Beez (que je ne peux que vous recommander si la version manga vous plaît) à l'époque ne seront pas supris par cette version papier de Stand Alone Complex. Il n'y a pas à dire, c'est vraiment du tout bon, que ce soit au niveau du dessin ou du choix des vues représentées. Le scénario va bientôt prendre une tournure plus intéressante et nous permettra de découvrir la section 9 sous un tout nouvel angle. Pour le coup, Glénat a vraiment fait une bonne pioche !

Les Gouttes de Dieu 30 - ****

Le neuvième duel (qui n'en est pas vraiment un à cause de Christopher...) est sur le point de se terminer et c'est vraisemblablement en courant que nos deux héros trouveront la réponse qu'ils sont venus chercher en Italie (ou pas, qui sait...). Est-ce que l'on va enfin pouvoir se débarasser de l'arrogant blondinet américain qui croit tout savoir ? Pour le moment, pas sûr... Aussi étonnant que cela puisse paraître, Les Gouttes de Dieu ne perd pas en qualité même après trente volumes et on suit toujours avec passion cette quête à la japonaise dans le monde si français du vin. D'ailleurs, pour cette fin d'arc, Krinein vous réserve une petite surprise (à paraître courant novembre), ne la manquez pas !


One Piece 68 - ****

Ce nouveau tome de One Piece est une nouvelle opportunité de juger la nouvelle traduction et force est de constater que c'est toujours moins fluide qu'avant. Je dirais que le traducteur a besoin d'un peu d'adaptation pour rendre ses textes un peu moins lourds et plus agréables parce qu'on a toujours cette fausse impression de lenteur à la lecture. Je dis "fausse" car ce tome 68 est très riche en termes de contenu : alliances, révélation sur le véritable ennemi, sur la véritable utilité de CC et son fruit du gas... Bref, à voir si la tendance se confirme avec le prochain tome où si on commence à se diriger vers une amélioration. 

Reborn 38 - ***

La bataille qui décidera du destin des arcobaleno devient un peu plus complexe avec une nouvelle capacité qui permet aux fameux bébés de briser leur malédiction de manière temporaire pour intervenir dans le combat. Même si c'est amené un peu comme un cheveu sur la soupe, ce pouvoir n'est pas trop mal dans la mesure où il permet d'éviter un énième power-up de Tsuna et ses potes. Les combats prennent donc une dimension un peu plus stratégiques qui n'est pas déplaisante du tout compte tenu que les derniers tomes avaient surtout misé sur la surenchère de puissance. Le nouvel arc de Reborn est donc définitivement plaisant, de quoi espérer une bonne fin ?

Vertical 2 - **

Un peu meilleur que le premier opus, ce deuxième tome de Vertical souffre pourtant des mêmes défauts que son prédecesseur. C'est assez mou, la faute au personnage principal qui manque véritablement de charisme. Sanpo semble avoir un double visage qui a pour seul et unique but de nous faire larmoyer (avec ses sermons par les montagnards pour les montagnards...). Plutôt que de créer une atmosphère sombre et de faire palpiter notre pompe humaine, l'auteur choisit d'instaurer un climat de tristesse, très pathétique, qui, encore une fois, ne semble pas avoir d'autre but que de nous faire verser une larme. Un fil rouge pour sauver la série s'il vous plait ? 

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

3 commentaires

  • Canette Ultra

    06/11/2013 à 11h42

    Répondre

    J'étais sceptique sur le Bleach mais bonne surprise alors que je commençais à me demander pourquoi je continuais à lire, Kubo a su relancer mon intérêt

  • el viking

    12/11/2013 à 12h02

    Répondre

    J'ai plus trop suivi, mais ces nouveaux ennemis nazis ont-ils un rapport avec Ishida? (j'essaie de rester vague pour éviter le spoil mais c'est pas évident).

  • OuRs256

    12/11/2013 à 19h41

    Répondre

    Oui oui, ils ont même un gros rapport avec Ishida

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques