Les Glénat du mois de septembre 2013

Ce mois de septembre marque le retour de Cyborg 009 chez Glénat après quelques mois d'absence (devinez qui est heureux ?), il sera d'ailleurs très probablement dans le top 3 du mois (le vilain spoiler !).


Cyborg 009 15 - ****

Ishinomori continue d'explorer des thèmes étonnamment modernes (la série date quand même des années 60/70) en privant le monde d'une de ses sources d'énergie majeures : le pétrole. Le plan diabolique de l'organisation New Black Ghost cache en fait l'animosité d'une ancienne connaissance du professeur Gilmore... Grâce à sa tripotée de personnages et à ses histoires toujours passionnantes, Cyborg 009 est définitivement un must qui devrait figurer dans la collection de tout fan de manga qui se respecte. 

Dragon Ball Perfect Edition 27 - ***

Cell lance le début de son tournoi avec un "combat" plus qu'anecdotique contre Mr Satan. Ce personnage, on l'aime ou on l'aime pas. Pour ma part, je le trouve vraiment bon dans son rôle de héros un peu loser et il apporte une petite touche d'humour qui n'est pas désagréable. Le combat Cell/Goku est plutôt bien traité avec des planches à la hauteur de l'enjeu. Pour ceux qui ne la connaissent pas déjà, l'issue sera probablement très étonnante !

Dragon Ball Z Film 4 - ***

Le problème des Anime Comics DBZ résidait dans la qualité de l'image. Eh bien, alors qu'on avance dans les films, on avance dans le temps et on commence à se rapprocher de quelque chose d'acceptable. Les nostalgiques (et surtout les fans) connaissent l'histoire de Slug par coeur et même s'il faut avouer que ce n'est pas le meilleur film de la franchise, il n'est pas désagréable. Toujours une petite réserve cependant en ce qui concerne la perte d'une partie de l'action due au côté très statique du format Anime Comics. Dans le prochain volume, Cooler entre en scène !


Knights of Sidonia 5 - ****

On pensait que nos humains perdus dans l'espace allaient pouvoir prendre un peu de repos grâce à leur nouvelle arme anti-gauna mais c'éait sans compter la menace d'un astéroïde géant. Nihei nous montre avec talent que l'espace est un environnement profondément hostile où les hommes ne sont en sécurité nulle part. Ils sont sous la menace constante des gauna, des avaries spatiales mais aussi de complots internes... Knights of Sidonia reste un excellent titre qui comblera (les doigts dans le nez !) les fans de seinen spatiaux.

Woodstock 3 - ***

Yukai Asada fait monter la pression dans un troisième tome de Woodstock qui se lit très rapidement. Les comparaisons avec Beck s'arrêtent d'ailleurs d'un coup puisque la série prend un tournant complètement différent. Un peu moins musical que les deux autres tomes, on se concentre un peu plus sur le personnage de Sue puisque l'auteur nous explique enfin son dégoût pour les groupes de rocks. Le groupe Charlie, paré de son quatrième et dernier membre, est d'emblée jeté dans un duel avec un faussaire. Eh oui, c'est le problème quand on ne montre pas sa tête, d'autres peuvent tenter de vous voler la vedette ! 



 

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques