7.5/10

Les Gouttes de Dieu T.27


Veni... Vidi... Vici ?
Shizuku et Issei Tomine s'affrontent pour le 8e apôtre. Lequel des deux aura trouvé le vin de la “madone” ? Après le verdict, Issei finit par avouer ses secrets de famille à Loulan, de plus en plus inquiète à son sujet. De son côté, Shizuku renoue le contact avec sa petite amie du lycée, pour apprendre qu'elle n'a plus que 6 mois à vivre…

Le huitième duel qui a opposé nos deux protagonistes se solde par une victoire assez déconcertante que je vous laisse le plaisir de découvrir par vous-même. Une fois cela mis de côté, les auteurs se concentrent à nouveau sur le background des personnages et développent un nouveau pan de leur passé. La façon dont le tout est amené (un peu en parallèle et avec le point de focalisation sur les relations et la façon dont le vin les modifie) entraîne le lecteur dans un tourbillon de souvenirs et le prépare à de nouveaux développements. En tout cas, difficile de ne rien ressentir lorsqu'on nous met à la place de Tomine (et ce, malgré tout le dépit que j'ai pour ce personnage...). 

Le manga continue son développement tranquillement et si les auteurs ne changent pas de style, il va falloir encore un petit peu de temps avant de voir le neuvième apôtre puisque les auteurs aiment beaucoup jouer lors des transitions et faire durer le plaisir par la même occasion. 

A découvrir

Barakamon T.4

Partager cet article
A voir

Woodstock T.2

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques