Les Kurokawa du mois de novembre 2013

L'ovni Nobles Paysans mis à part (un article lui a été consacré il y a quelques jours sur Krinein), Kurokawa nous propose quelques nouveautés bien sympathiques ce mois-ci (notamment le vingt-quatrième tome de Soul Eater).


Blood Lad 7 - ***

Le duo Fuyumi/Staz continue sa route et ils tombent sur de drôles d'ennemis. La team Fearless est juste... Hmm... Comment dire... Je ne peux pas les encadrer... Bon après, ça reste un avis très personnel mais j'ai du mal à voir leur intérêt dans l'histoire pour l'instant. Ils servent de faire valoir à l'incroyable pouvoir de Staz mais ça fait un peu " redif' " puisqu'on a déjà eu l'occasion de le voir à l'oeuvre il y a quelques chapitres. Ce qui se passe du côté de Bell est un peu plus intéressant et laisse entrevoir des choses un peu plus encourageantes pour la suite. Un volume en demi-teinte donc mais qui donne un peu d'espoir pour le prochain. 

Ippo, la défense suprême 18 - ****

Ippo montre enfin toutes ses capacités en tant que champion en livrant un combat plein d'assurance et plutôt inspiré. Grâce à un entraînement toujours aussi efficace, le boxeur réussit à remporter la victoire sans prendre de véritable coup, une première. Même si son adversaire du jour était fort, le jeune homme a réussi à faire preuve d'un talent et d'une concentration à la hauteur de son rang. Le prochain volume devrait voir le début du combat d'Itagaki qui sera probablement le dernier de cette saison 3. Eh oui... C'est déjà fini... 

Kenichi, le disciple ultime, saison 2 2 - ****

Il y a une chose que l'on ne peut pas enlever à l'auteur de Kenichi et c'est son talent pour le fan service. Vous vous doutez donc que dans un volume complètement consacré à Shigure (la séduisante jeune femme considérée comme la déesse des armes), Shun Matsuena se fait sacrément plaisir. Entre la scène où elle se change et le combat dans le onsen en plein air, le lecteur aura de quoi se rincer l'œil tranquillement. Après, il ne faut pas se mentir, le style est complètement assumé et l'auteur se permet même de faire de l'humour en plaçant toujours la petite souris à un endroit "stratégique". Avec des combats bien menés et un rythme très soutenu, on n'a pas vraiment de quoi se plaindre en tout cas ! 


Soul Eater 24 - ****

Les combats continuent sur la Lune et Maka se trouve enfin face à Crona. Grâce à la puissance obtenue via l'absorption du Grand Dévoreur, cet ennemi s'avère sacrément coriace. Cependant, avec l'aide de son père, Maka va trouver une petite ouverture... Rien à dire sur cet avant-dernier volume si ce n'est que l'auteur s'en donne à cœur joie en ce qui concerne les pouvoirs et les coups spéciaux des personnages principaux. Kid, Black Star et Maka livrent un combat dantesque contre un ennemi à la puissance démesurée, avec la manière s'il vous plaît. Rendez-vous l'année prochaine pour le grand final.

The Civilization Blaster 8 - ****

Les deux cent quatre-vingts pages qui composent ce huitième opus de Zetsuen no Tempest, ou plutôt The Civilization Blaster chez nous, viennent mettre fin au suspense qui tenait le lecteur de la première heure en haleine : nous savons enfin qui a tué Aïka Fuwa. Nombreux sont ceux qui l'avaient vu venir (j'en fais partie) mais je préfère ne pas en dire plus pour ne pas vous gâcher la lecture. Le duo Hakaze/Aïka fonctionne aussi bien que Mahiro/Yoshino comme point central pour suivre l'histoire et force est de constater que la lecture en est presque plus agréable (les auteurs ont pas mal allégé la charge de texte). Bref, on se trouve en présence d'un volume riche en informations préparant les deux derniers qui devraient être épiques. Vous êtes prévenus. 

Vinland Saga 12 - ****

Dans ce volume (et une fois de plus), on se trouve assez loin des champs de bataille des débuts et on continue à voir l'évolution de Thorfinn esclave. Cependant, il va devoir utiliser son don pour le combat dans une situation à laquelle il n'est pas vraiment habitué. En effet, il va vouloir se servir de ses qualités pour défendre quelqu'un. Un peu à l'image de Makoto Yukimura semble prendre son temps pour nous montrer en détails (on pourrait presque dire "au jour le jour") ce qui change Thorfinn. Vinland Saga reste une lecture passionnante et imprévisible. Qui sait de quoi le prochain tome sera fait ?

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques