Les Kurokawa du mois d'octobre 2013

Beaucoup de shôjo ce mois-ci chez Kurokawa avec Cosplay Animal, Secret Service et Je t'aime Suzuki. Les fans d'Hiromu Arakawa seront aussi très heureux de savoir que Silver Spoon est de retour; les amateurs de combat pourront découvrir le début du nouveau combat d'Ippo ainsi que le nouveau volume de The Lost Canvas Chronicles et les petits pervers en herbe pourront matter à souhait dans le sixième tome de Nozokiana.


Cosplay Animal 12 - **

Plus que deux tomes avant la fin et l'auteur nous le fait comprendre en parlant... mariage ! Un personnage assez innatendu va d'ailleurs bouleverser un peu le destin de nos deux héros qui se croyaient intouchables... Entre situations tirées par les cheveux et sentiments un peu trop superficiels, Cosplay Animal n'est malheureusement pas une lecture indispensable. 

Ippo S3 17 - ****

Après un petit interlude entraînement et délires de Takamura, c'est l'heure du combat pour Ippo qui va affronter son sixième challenger. Alors qu'au départ, Ippo semble un peu inquiet et peu sûr de lui, il se rend compte avec le retour de Takamura que tout ce qui lui manquait, c'était son commentaire complètement à côté de la plaque. Depuis le début, on sait qu'Ippo admire le boxeur de classe mondiale et une relation s'est développée au fil des tomes. On retrouve ensuite un Ippo motivé et prêt à affronter n'importe qui, ce qui ne fait pas les affaires du challenger. L'affrontement risque d'être rapide ! 

Je t'aime Suzuki 3 - ***

Le quatuor formé par les deux Suzuki, Chihiro et Sayaka. Ce troisième tome est d'ailleurs très focalisé sur les sentiments de la jeune fille qui sont mis à rude épreuve à plusieurs reprises. Ne vous attendez pas non plus à des coups fourrés puisque Chihiro ne cherchera qu'à encourager l'ami d'enfance dont elle est amoureuse... Toujours un peu mièvre mais possédant certaines scènes vraiment drôles et bien senties, Je t'aime Suzuki reste une lecture plutôt agréable mais qui s'adresse quand même à un public assez jeune. Je vous aurais prévenu.

Nozokiana 6 - ****

Après la fin du tome 5, on s'attendait à un tournant dans la série et on l'a. Cependant, ce n'est pas vraiment ce à quoi on s'attendait. Le côté sombre d'Emiru reparaît et cette dernière nous rappelle son penchant pour les écrits de Machiavel. Le pauvre Kido continue d'être le jouet de sa voisine et ne peut malheureusement pas faire grand chose pour lui échapper (une fois de plus, oui). De nouveaux tourments donc mais aussi de nouvelles amours qui se profilent pour notre héros, toujours sous l'oeil coquin et taquin d'Emiru... 


Saint Seiya The Lost Canvas Chronicles 3 - ****

Troisième tome et on se rend compte que Shiori Teshirogi est BIEN meilleure quand elle s'occupe du dessin et du scénario puisqu'elle avait dit disposer de plus de libertés sur cette nouvelle série. On le sent et c'est avec un véritable plaisir qu'on suit les aventures des chevaliers d'or. Cette fois-ci, Dégel, chevalier d'or du Verseau est à l'honneur et, alors que l'on s'attendait à voir encore un mélange de mythologie, il n'en est rien. L'ennemi ici, c'est l'Homme (avec un H majuscule) puisque c'est sa corruption qui est à l'origine du problème. On note aussi un motif récurrent avec l'apparition du précédent chevalier du Verseau... Un peu plus froid que le deuxième tome, ce nouvel opus de The Lost Canvas Chronicles reste très bon et nous donne envie d'en lire plus... toujours plus !

Secret Service 8 - ***

Clap de fin pour la deuxième partie de Secret Service qui se termine un peu facilement avec quelques réponses à certaines questions... mais qui en soulèvent d'autres. Rassurez-vous, le tout se termine un peu moins violamment que lors de l'attaque du cortège des Yokaï (il faut croire que l'auteur n'a pas voulu choquer ses lecteurs deux fois). Pour la suite, on sent que c'est le début de la fin (l'auteur nous l'avait déjà fait comprendre) et on se demande si Cocoa Fujiwara va réussir à repondre aux attentes de ses fans... 

Silver Spoon 4 - *****

Côtelette est mort... Vive Côtelette ! Eh oui, le petit cochon nommé par Yûgo a fini à l'abbatoire et notre héros a décidé d'acheter sa viande pour en faire son festin. Il va donc finir en... côtelettes, ragoût et bacon, l'occasion parfaite pour le jeune garçon de montrer sa détermination à ses parents en leur envoyant son bacon fait maison. Avec son début assez dramatique (et assez mystérieux avec les problèmes d'Aki), le tome prend un ton plus léger avec une mission "science-fiction" qui s'avèrera plus ordinaire que prévu. Silver Spoon, c'est drôle, c'est divertissant et c'est à ne pas louper ! 

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques