A DECOUVRIR

Les Kurokawa du mois de septembre 2013

Rentrée est synonyme de nouvelle série pour Kurokawa. L'éditeur s'attaque à un thème "dangereux" : les vampires ; et ce n'est pas tout, le mois de septembre signe deux retours : celui des deux compères les plus religieux du manga ainsi que celui du disciple prêt à subir les pires sévices !


Ippo S3 16 - ***

Morikawa continue à développer l'environnement d'Ippo et c'est au tour d'Itagaki d'être mis en avant. Présenté comme un petit génie, on découvre cependant un côté fragile et presque peureux que l'on n'aurait pas imaginé. Par contre, le combat n'est pas franchement folichon et le pseudo-Mashiba ne va pas faire long feu avec ses techniques plutôt faiblardes. On attend plutôt la finale qui devrait nous offrir une rencontre digne de ce qu'on avait déjà pu voir dans la série. 

Kenichi - Les Disciples de l'ombre 1 - ****

Comme pour Ippo, Kurokawa a décidé de couper Kenichi en saisons. Pourquoi pas me direz-vous même si on avait quand même une impression de fin assez abrupte pour la précédente. La première bonne nouvelle, c'est le nouveau logo et les couvertures qui sont tout simplement sublimes. L'éditeur fait vraiment un travail fantastique à ce niveau là (allez jeter un oeil aux couvertures japonaises si vous ne me croyez pas). La deuxième bonne nouvelle, c'est que la série est toujours aussi drôle et bien dessinée. Les formes sont là où elles devraient être (ho ho ho) et l'auteur sait mettre en scène des combats haletants. Avec un nouvel arc qui s'ouvre, on a hâte de voir à quelle sauce notre pauvre disciple va être cuisiné !

Les Vacances de Jésus et Bouddha 6 - ****

Jésus et Bouddha se balladent toujours dans le monde des mortels et vont cette fois découvrir le Karaoké. Ce divertissement, si cher aux Japonais, va provoquer de "sacrées" sensations chez nos deux divinités qui vont pouvoir parler musique et paradis. Ils auront aussi quelques petits problèmes lorsque leur sainteté va transformer le dentiste qui s'occupe de Jésus en un personnage de manga bien connu... Avec des gags toujours aussi bien sentis et une adaptation aux petits oignons (j'ai adoré le "Séguéla du Ciel", c'était inattendu et bien placé), Les Vacances de Jésus et Bouddha vont nous manquer... jusqu'à leur retour en mars 2014 !


Pokémon Noir et Blanc 7 - ***

Cela fait déjà quelques tomes que Pokémon Noir et Blanc, c'est du tout bon. Pourquoi me direz-vous ? Eh bien, déjà, Noir ne passe plus son temps à hurler qu'il va devenir le roi du monde (ou quelque chose dans le même genre) mais on découvre un jeune garçon qui peut être en proie au doute. Les combats sont aussi beaucoup plus clairs et moins expédiés qu'avant. Loin des quelques cases, on a cette fois-ci le droit à un superbe affrontement entre le maître de la ligue et N qui restera dans les annales. 

Pureblood Boyfriend 1 - ***

Kurokawa propose ce mois-ci sa réponse au phénomène "vampire/gothique" qui fait fureur depuis quelques temps avec Pureblood Boyfriend. Je pense que ce n'est pas difficile à deviner mais ce genre n'est vraiment pas ma tasse de thé. Cependant, et c'est là qu'on retrouve le talent de l'éditeur pour choisir ses titres, j'ai réussi à aller au bout du volume sans avoir envie de me tailler les veines. Encore mieux, j'irais même jusqu'à dire que j'ai beaucoup apprécié l'héroïne qui n'est pas une petite pisseuse qui veut tâter du jeune éphèbe palot. Au contraire, elle possède de nombreuses forces et pas mal d'atouts qu'elle n'hésite pas à mettre en valeur (non, messieurs, sa poitrine est plate donc pas de blague salace, héhé). Un début gagnant pour Pureblood Boyfriend qui, on l'espère, gardera ce petit côté sympathique jusqu'au bout et ne sombrera pas dans la facilité. 

Yotsuba 12 - ******

Chaque tome de Yotsuba &! est un vraiment moment de plaisir et ce douzième volume ne déroge pas à la règle. On découvre que, malgré les années qui passent (pas dans la série, mais chez nous), la petite fille aux cheveux verts n'a pas fini de découvrir le monde et surtout, n'est pas prête à arrêter de nous faire rire. Cette fois, c'est de la peinture qui sera à l'origine de ses bétises (elle en subira les conséquences) et les voisines qui lui feront découvrir Halloween. Le tout se terminera lors d'une scène de camping mémorable. Yotsuba &! nous fait (re)découvrir la vie vue par une enfant et ça, ça n'a pas de prix. 


Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Rubriques