Les Tonkam d'octobre-novembre 2013

Chez Tonkam, c'est la fin d'une série débutée il y a bien longtemps qui aura le droit à un dernier baroud d'honneur sur Krinein. On continuera avec des êtres artificiels, un peu d'écologie, du Go et des stands !


Brynhildr in the Darkness 2 - ****

Ce deuxième tome de Brynhildr confirme avec brio la bonne impression donnée par le premier volume. Même si le volume commence sur un petit tour "à la Rocambol", le reste se poursuit de manière fort sympathique avec l'introduction de nouveaux personnages mais aussi de nouvelles interrogations. Impossible de savoir qui sont vraiment les sorcières puisque l'auteur continue à brouiller les pistes. Le trait de l'auteur peut sembler assez sérieux par moment, en particulier sur les sorcières qui font vraiment très "strictes" et je pense que c'est une des composantes fortes du titre. Cet air si renfermé montre la douleur de ces jeunes filles qui ont été privées d'une partie de leur enfance et qui ont été utilisées comme cobayes dans des expériences plus que douteuses... Notons en bémol l'augmentation de prix assez effrayante puisqu'on passe de 8 euros à 9,30 euros (ou pas loin)... Est-ce que la série les vaut ? Pour le moment, je serais tenté de dire que oui.

Gantz 37 - *

Même si je reviendrai sur Gantz dans une critique un peu plus longue et travaillée à paraître au mois de janvier (qui jugera la série dans son ensemble et pas seulement sur ses derniers volumes), j'aimerais revenir sur la fin. Quelle déception pour un titre qui avait pourtant fait rêver le jeune garçon que j'étais à l'époque où elle a commencé ! Loin des standards qu'il y a lui-même établi, Oku nous propose une fin tellement conventionnelle que ça ne devrait pas être autorisé... Heureusement que Kurono est toujours égal à lui même et on retrouve cette volonté de survie qui nous avait fait vibrer dans les premiers tomes. Je ne parlerais même pas des nombreuses interrogations qui restent en suspens à l'issue de ce trente-septième tome (un petit exemple quand même : Quid de la querelles Vampire/Gantzeurs ?)... Mis à part ça, pas vraiment de surprise, encore moins de spectacle, l'esprit de Gantz est définitivement mort et enterré... Dommage.

H.E. - The Hunt for Energy 2 - ***

Boichi continue à faire du Boichi dans ce deuxième volume de H.E. L'équipe se rend à Hokkaido dans l'espoir de trouver une nouvelle source d'énergie pour remplacer le pétrole. Le style ne change pas et l'auteur continue à distiller quelques éléments d'informations avec des explications didactiques et qui semblent cohérentes (je suis pas spécialiste énergétique pour en être 200% sûr). Plutôt plaisant mais quand même loin de Sun-Ken Rock, on devrait avoir le fin de l'histoire très rapidement puisque le troisième tome sera le dernier ! 


Hikaru no Go Luxe 5 - *****

Hikaru continue sa découverte du monde du Go et se décide à passer à la vitesse supérieur en devenant Inseï. Ce nouveau titre va lui permettre d'affronter des joueurs un peu plus coriaces qu'en club de collège avec une préparation spartiate ayant pour seul objectif l'examen professionnel. Takeshi Obata et Yumi Hotta continuent de régaler le lecteur avec passages toujours plus riches en émotion (la façon dont Hikaru quitte le club par exemple). Pour les anciens lecteurs, c'est un vrai plaisir de retrouver les autres inseï comme Waya, Isumi et même Ochi. Grâce à une édition véritablement luxueuse, la série se met enfin au niveau qui lui correspond. 

Stardust Crusaders 10 - ****

Nos héros se rapprochent de plus en plus de Dio et les ennemis se font de plus en plus coriaces. Alors que Joseph et Abdul sont aux prises avec une manieuse aux pouvoirs "électriques" ("magnétiques" serait peut-être plus juste), Jotaro et Polnareff vont faire un petit retour en enfance... Il n'y a pas à dire, Araki a vraiment de la ressource en ce qui concerne les pouvoirs des Stand et réussit à nous captiver grâce à un rythme narratif effréné. Sa façon de mener l'histoire (mise en scènes des combats, utilisation des pouvoirs) prouve aux lecteurs que les shônen récents ont encore du chemin à faire... Jojo's Bizarre Adventure confirme au fur et à mesure des volumes que c'est une série à ne pas rater !

Steel Ball Run 6 - ****

Comme d'habitude, double dose de Jojo avec le sixième volume de la course qui traverse les Etats-Unis : la Steel Ball Run. La deuxième étape se terminera d'une manière assez intrigante mais qui permettra d'enchaîner directement avec la suite. Nos deux héros vont se retrouver face à un adversaire plutôt coriace cette fois-ci. Ce dernier est plutôt bien connu des fans de la saga puisqu'il s'agit de Dio mais ne vous imaginez pas qu'il aura gardé ses capacités de vampire. Non non, il possède cette fois la force d'un autre carnassier... Ce tome est riche en révélations et encore une fois, très rapide à lire. On savoure les aventures de Jayro et de Johnny et, alors que le mystère autour des parties du corps momifiées s'épaissit, la course prend une nouvelle dimension. 

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques