7.5/10

Les Vacances de Jésus et Bouddha T.5


La couverture est juste sublime.
Bouddha, l'Éveillé, et Jésus, le fils de Dieu, continuent leurs vacances dans la banlieue de Tôkyô en s'essayant à toutes sortes d'activités exotiques : commander un café au Starbucks, profiter des soldes sur les légumes, faire du vélo. Mais ils manquent aux habitants du ciel, et les visites ne cessent pas : après les archanges, voici les disciples de Bouddha, et même Lucifer et Mâra viennent partager un pot-au-feu.

Il n'y a pas à dire, saints ou pas, nos deux héros ont toujours du mal avec les choses du quotidien et c'est d'ailleurs peut-être pour cela qu'on les aime. Dans ce tome, c'est surtout les relations des deux compères avec leurs disciples respectifs, mais aussi avec leurs ennemis, qui sont développées. On verra donc Lucifer et Mâra s'inviter alors que les plombs sautent dans l'appartement, mais ce n'est pas tout, Judas fera aussi une jolie apparition très "discrète". Si on voit beaucoup les disciples, c'est tout simplement à cause de (ou plutôt grâce à) la période des fêtes. Entre le nouvel an et Pâques, les occasions de visite ne manquent pas ! Les gags sont toujours aussi bien sentis et la technique qu'utilise Saint Pierre pour vérifier que c'est bien Jésus qui l'appelle, et pas un mec lambda qui fait un canular ,est juste géniale (c'est simple mais tellement bien trouvé !). Comparer Jésus (décidément, il a le beau rôle dans ce volume) à une rock star était aussi peut-être un peu osé... Enfin... c'est potentiellement mon esprit tordu qui vient de regarder Californication qui parle ! En tout cas, Hikaru Nakamura a toujours le chic pour trouver le passage "biblique" qui convient à plus ou moins toutes les situations. Je mettrais aussi en avant l'adaptation qui, comme d'habitude, est vraiment très réussie avec des répliques qui cachent (presque) toujours une petite référence, comme quand Bouddha demande à Jésus de "revenir parmi les siens". 

Il sera difficile de vous enlever le sourire niais que vous arborerez fièrement durant la lecture de cinquième tome des Vacances de Jésus et Bouddha (dont je ne me lasse pas de toucher la couverture avec le relief de toutes les gouttes d'eau de pluie). Une fois arrivés au bout, on se demande : mais qu'est-ce qu'Hikaru Nakamura va pouvoir inventer de plus bancal ? Réponse dans le tome 6 ! 

A découvrir

Zombie Powder T.1

Partager cet article
A voir

Mokke T.1

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

2 commentaires

  • Penthesilea

    20/10/2011 à 14h52

    Répondre

    moi aussi j'ai beaucoup aimé le "ceci est mon knorr", je crois même que j'ai préféré le tome 2 au 1http://manga.krinein.com/les-vacances-j ... 17365.html

  • cubik

    21/10/2011 à 09h56

    Répondre

    J'ai acheté le premier parce que j'avais lu de bonnes critiques et j'ai pas accroché du tout.
    Pourtant, j'aime bien tout ce qui tourne autour des icones religieuses, mais là, rien.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques