8.5/10

Level E T.1


Il vous fait peur ? Il devrait pas !
Nous ne sommes pas seuls... En ce moment, des centaines de race d'extraterrestres vont et viennent sur notre planète (c'est pas moi qui le dis... c'est Togashi !). Si certaines sont pacifiques, d'autres sont belliqueuses et agressives. Recherche scientifique, infiltration politique, activités louables ou criminelles, en exil ou en simple voyage touristique… Ces visiteurs venus d'ailleurs influencent notre monde au quotidien et les seuls à ne pas s'en apercevoir... c'est vous. Cette fois, c'est dans la campagne japonaise que l'un de leurs astronefs s'est échoué… À son bord : un envahisseur (?) à la forme humaine prétendant avoir tout oublié des raisons qui l'ont éloigné de sa galaxie… Son arrivée va pourtant bouleverser le destin de Yukitaka, Itakura, Shimizu, Mikihisa et bien d'autres Terriens qui ne se connaissent pas… et qui n'avaient rien demandé à personne !

La première des deux histoires qui composent ce premier volume présente un personnage qui semble être le héros (même si on est pas 100% sûr, même à la fin). C'est un personnage complètement farfelu qui s'invite chez un terrien qui n'a rien demandé et qui va devenir un peu envahissant. Au début, on est un peu amusé par cet alien un peu à l'ouest et on se rend vite compte que c'est une vraie plaie ! Il fait ce qu'il veut, quand il veut, comme il veut, où il veut ! Il se met d'ailleurs dans des situations impossibles et donnera beaucoup de fil à retordre au jeune terrien et à sa voisine.

Il faut savoir que ce titre de l'auteur de Yuyu Hakusho et Hunter X Hunter a été réalisé sans assistant ! Togashi a travaillé tout seul (comme un reclus) et à son rythme et ça donne un résultat assez impressionnant. Les décors sont sublimes et les expressions des personnages extrêmement travaillées. On retrouve dans le design de certains extra-terrestres des préludes aux types de "fourmis" que l'on retrouve dans Hunter X Hunter. Le scénario aussi est savamment développé avec un style de narration que Togashi maîtrise bien et une distillation des informations "juste comme il faut". Il y en a assez pour ne pas frustrer le lecteur et pas trop pour garder son attention... du grand art !

Sortie en 1996 au Japon, la série aura mis du temps avant d'arriver mais elle est enfin là (merci Kazé Manga) ! Comme les autres oeuvres de l'auteur, celle-ci vaut la peine d'être lue, ne serait-ce que pour le style très particulier qu'il sait donner à ses récits. Le thème est littéralement différent de ses deux autres publications et permet presque à Togashi de s'en donner à coeur joie niveau inventivité, sans qu'il ait besoin de caser des combats toutes les trois secondes ! Humour, intrigue, mais aussi action, c'est tout ce qui vous attend dans ce premier volume de Level E !

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

1 commentaires

  • Anonyme

    23/08/2004 à 00h00

    Répondre

    Je suis déjà une grande fan de Togashi alors mon commentaire risque d'être un peu trop subjectif mais j'attends impatiemment la sortie de ce manga en France ne serait-ce que pour la personnalité tordue d'Ouji ou la façon très particulière de l'auteur de traiter certains clichés(super héros du type power rangers...).
    L'humour est très présent mais on a droit aussi à des histoires plus tristes comme celle des trois aliens mâles seuls survivants de leur espèce, qui se retrouvent sur terre soumis aux instincts de leur race contre leur gré.
    Bref, je le recommande chaudement à tous les fans de Togashi et aux autres.
    Seul petit bémol: le texte parfois un peu trop dense sur certaines pages au détriment des dessins (comme parfois dans hunter x hunter...)

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques