4.5/10

Logique des Âmes (La)

Une enquête policière menée par une pin-up dans une ambiance teintée de fantastique.

Un de plus. Un titre supplémentaire mettant en scène un couple des policiers un peu spéciaux, ici un médium, se présentant sous la forme d'une courte série inaboutie. La Logique des Âmes se montre sous l'aspect de quelques enquêtes pas folichonnes. Alors, que retenir de ce manga ? Pas grand-chose sinon un coup d'essai d'un duo d'auteurs.

Médium

La Logique des Âmes
La Logique des Âmes
Une vidéo maudite qui circule sur le net, des massacres à répétition inexplicables dans un hameau perdu de montagne... devant cette recrudescence d'affaires insolubles la police piétine et décide de réintégrer au sein d'une brigade spéciale un élément difficile à maîtriser : Amamiku Matsuri, une médium originaire d'Okinawa capable de "voir" et communiquer avec les âmes égarées, mais qu'il avait fallu éloigner du terrain en raison de son instabilité mentale et de sa tendance à la violence. Mais au détour d'une enquête, le passé de Matsuri la rattrape : placée en position de victime, de coupable et de juge dans une seule et même affaire, réussira-t-elle à sortir indemne de la redoutable spirale de la logique des âmes ?

Le protagoniste concentre toutes les attentions. Avec sa poitrine opulente, son sale caractère et ses dons de médium, elle constitue certainement le point le plus intéressant du titre. Car pour le reste, on nous resser des histoires de meurtres plutôt classiques dans le genre, un autre policier ayant passé une lotion anti-charisme et un design clair mais sans véritable force. Reste cette fameuse Amamiku Matsuri sur laquelle repose l'essence du titre car elle en est à la fois le mystère et la clé. Si son passé semble sulfureux et qu'elle se montre antipathique, elle n'en demeure pas moins une femme qui se montre sensible à quelques-unes de ses émotions refoulées derrière sa carapace. Le scénario n'est pas toujours très fin et les auteurs annoncent généralement ces moments avec leurs gros sabots. Car si La Logique des Âmes est bien un seinen, il semble parfois à la limite du shônen. Et le marquage difficile de cette frontière laisse grimacer son lecteur qui ne sait plus très bien où se situer. Un mélange des genres malheureux, pas du tout en faveur du titre.

Les secrets d'Okinawa

Les auteurs reprennent les mythes d'Okinawa à leur compte. En plaçant ça et là des termes génériques des croyances aïnus, La Logique des Âmes se donne une petite contenance rapidement balayé par la mollesse des enquêtes policières. En effet, on part à la recherche de serial killers possédés par des âmes qui ne demandent qu'à être exorcisés par la médium. C'est mieux que Mail mais à des lieux de Mushishi. Comme le premier cité, La Logique des Âmes n'explore pas suffisamment le thème fantastique, elle l'effleure seulement du coin de la page. Comme dit précédemment, l'enquête policière prédomine et reste dans son carcan pour se rapprocher plutôt d'un titre comme Kyoko Karasuma.

Graphiquement, le titre est travaillé correctement. Le design est clair, l'héroïne tout simplement belle mais l'ensemble reste enclavé dans la norme des titres actuels sans en ressortir un temps soit peu. Un peu de SD et quelques plans découpés intelligement donnent un surplus d'intérêt au manga. Les détails sont faibles, l'expressivité des personnages toute juste mais on garde un sentiment plutôt positif de l'ensemble.

La Logique des Âmes n'a rien d'un grand titre. Pour un dénouement en deux volumes, c'est extrêmement rapide et pas finement mené mais il a pour seul mérite de poser les bases de la future carrière d'un duo d'auteurs encore tout jeunes et qu'on ne devrait pas tarder à revoir. Sous de meilleurs auspices ? 

A découvrir

DORAemon

Partager cet article
A voir

Rêveuse (La)

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques