6.5/10

Lost Brain

On peut vraiment contrôler les gens en les hypnotisant ? Un lycée stupide, des camarades imbéciles... Ren Hiyama, un génie dépité par la réalité absurde du monde quotidien, décide de changer les bases mêmes de la société. Pour y parvenir, il commence à s'intéresser à l'hypnose, une technique au pouvoir sans limite qui lui permettra de plonger dans les tréfonds de l'âme humaine. Il se lance dans une guerre psychologique et terroriste avec le gouvernement japonais pour changer la société. Un duel sans merci s'engage alors !

 

Lost Brain
Lost Brain
Le concept de Lost Brain se veut simple et efficace pour une trilogie abordant de manière explosive la manipulation, le comportement humain et l'anticipation de réactions. Sur le premier point, le duo d'auteurs engage un duel entre Ren Hiyama et Itsuki Kuonji. On sent un air de Death Note se dégager de cet affrontement durant deux volumes intenses. Et si le dernier volume fait retomber le soufflet, il n'en demeure pas moins que l'étude sur le comportement humain via la méthode de l'hypnose se révèle concluante mettant aux prises deux visions radicalement différentes du genre humain. La vision folle et imbue d'elle-même de Ren peut-elle se superposer à celle sociétale d'Itsuki ? Il vous en faudra passer par trois volumes de retournements de situations et d'un duel à distance dans lesquels les seconds couteaux possèdent des rôles importants. Malheureusement, le dernier volume est un peu plus pauvre que les précédents en intensité et l'ensemble des pièces stratégiques placées ne sont pas utilisés. Que dire du rôle de Shitara dont la présence importante se trouve considérablement réduite par la suite ? Du bâclage sur la fin, quelques incohérences mais un ensemble globalement intéressant.

Au dessin, Akira Ôtani livre un titre présentant un trait adulte avec pas mal de similitudes avec celui de Takeshi Obata. Le thriller dans ses grands aspects et ses moments clés... tout ceci est mis en scène de manière efficace, laissant peu d'instant de répit durant la lecture. Des personnages élancés et un bon remplissage complètent Lost Brain.

Un seinen manga intéressant qui se prend les pieds dans le tapis sur la fin mais dont les fondements principaux se révèlent intéressants.

A découvrir

Ikki Mandara

Partager cet article

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Anonyme

    30/04/2010 à 22h35

    Répondre

    c'est asser intriguant ! je suis curieux de le lire quand je l'achéterai !

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques