8/10

Luck Stealer T.8


Nouveau statut pour nouvelle vie ?
Les règles du milieu sont implacables : le commanditaire, Nakatô, doit obéir aux ordres et trahir son assassin, Yûsei. Pour échapper aux tueurs du Flamingo à ses trousses, le Luck Stealer ne pourra compter sur son pouvoir qui n'est plus un secret pour ses anciens confrères. Aura-t-il la moindre chance de rejoindre Loa et ainsi protéger sa chère Karin des sombres desseins de la Clarus ?

L'auteur semble se lancer dans le grand sprint final et l'heure des adieux entre Yûsei et Nakatô est arrivée. SPOILER ALERT Ce dernier aura soutenu son tueur jusqu'au bout en tout cas et il réussit à tromper le milieu joliment pour qu'il puisse s'enfuir et aller se cacher. FIN DU SPOIL Comme annoncé par la fin du tome précédent, on en apprend encore un peu plus sur la secte chrétienne secrète qui le recherche et surtout, on comprend enfin dans quel but. Elle a même un nom maintenant : La Clarus. Le petit groupe qui s'est formé autour de Loa est vraiment sympathique. Chaque personnage a sa particularité et l'auteur a été prendre leurs nationalités un peu partout dans le monde (ça fait bizarre de voir autant de multi-culturalisme dans un manga). La dernière inconnue, c'est le statut de Karin. Selon moi, on se dirige droit vers un dénouement où elle devrait posséder les pouvoirs complets de la Gracia, ça sera sa seule chance d'être guérie. Elle risque de devenir l'objet de toutes les convoitises dans le tome 9 puisque La Clarus a découvert son identité et veut s'en servir pour faire pression sur Yûsei. 

De l'action, c'est ce qui sera au programme du prochain volume puisque nos héros se dirigent vers le siège du "pape" de l'organisation même s'ils devraient rencontrer un petit problème en chemin...

A découvrir

Luck Stealer T.7

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques