7/10

MÄR - le manga

Alors que Flame Of Recca se termine bientôt chez Tonkam, Kana a la riche idée de sortir simultanément les deux premiers tomes de MÄR (Marchen Awaken Romance), la nouvelle série toujours en cours de au Japon de Nobuyuki Anzai.
Une fois encore, l'histoire met en scène un jeune écolier plutôt paumé. Ici notre héros, Ginta, est mauvais en classe, petit, chétif et surtout la fâcheuse tendance de rêver tout le temps d'un monde féerique. Forcément, ses rêves remplis d'aventures, de princesses et de monstres lui valent d'être la risée de l'école. Pourtant, un jour, notre jeune héros/looser se retrouve téléporter dans le monde de ses rêves ! Avec de l'aide et beaucoup de chance, Ginta arrive à s'emparer de Babbo, un « Arm » très rare qui a entre autre la particularité d'être vivant et de parler. Au fur et à mesure de la découverte de ce nouveau monde, Ginta va vite comprendre que son apparition n'est pas fortuite mais surtout que ces terres qu'il arpente ne sont pas si féeriques qu'il n'y parait.

MÄR
MÄR
Attention lecteur, vous l'aurez compris, MÄR est un shônen typique par excellence. Si vous êtes allergique au genre passez votre chemin. Autrement, n'hésitez pas à poursuivre la lecture de cette critique et pourquoi pas plus tard donc à parcourir le monde de MÄR.
Zappons l'introduction proposée par le mangaka qui en quelques pages rassemblent toutes les maladresses et clichés du shônen. C'est simple, on a l'impression vu le niveau de l'amorce de l'intrigue, que le mangaka lui-même n'a pas voulu s'embarrasser de celle-ci et à donc tout bonnement décidé de la torcher histoire de rentrer de suite dans le vif su sujet. Admettons que dans un sens c'est mieux ainsi car à la vue des premiers volumes laborieux de FOR on aurait eu une fois de plus de grande chance d'arrêter la lecture trop vite.
Direction quelques soixante pages plus loin donc. Ginta a débarqué dans le monde de ses rêves. Au menu du jour : parodie de contes de fées en entrée, de l'heroic fantasy en plat de résistance, pour terminer par un léger dessert assaisonné façon jeu vidéo. Bref, un gros melting-pot de ce que l'on a déjà pu voir ou entendre sur la fantasy. Rien de bien original à première vue, pourtant rare sont les auteurs japonais édités en France à nous proposer un shônen dans un monde médiéval fantastique. A ce sujet dommage car le résultat ici n'est pas mauvais (on va y revenir) et il serait bon de voir débarquer en Gaule quelques manga du même genre tiré du catalogue de Square-Enix (pour ne citer qu'eux), voir même quelques séries adaptées de licences de jeux vidéos à succès (Final Fantasy, la série des Tales Of, Dragon Quest...).

Enfin, revenons à nos moutons, où plutôt à nos fées et MÄR. Le manga est bourré de petits clins d'oeil faisant allusion aux contes pour enfants et apportent une touche humoristique et fraîche à la série. En outre, Nobuyuki Anzai n'est pas complètement fainéant et faute d'avoir imaginé une intro digne de ce nom, offre tout de même dans MÄR une pointe d'originalité en la présence des « Arms » : des bijoux pouvant grandir et se transformer en arme, objet ou invocation. Certes, je vous l'accorde, ça sent le plat réchauffé à plein nez et en particulier les « matérias » de FFVII. Toutefois, les « Arms » apportent une touche originale au manga. Le mangaka n'a apparemment aucune limite concernant leur forme (en prenant les extrêmes des deux premiers volumes on a le droit à une pelle de combat et à un golem gigantesque). Mention spéciale donc pour Babbo que l'auteur a plus particulièrement travaillé. Normal me direz-vous, car Babbo est sans nul doute, hormis le héros, le personnage principal de l'histoire. D'une part, on comprend de suite qu'il est un « Arm » spécial étant donné qu'il est vivant et parle. En outre, dès les premiers volumes le mangaka nous laisse entendre que le passé de Babbo est capital. Enfin, Nobuyuki Anzai a parfaitement réussi à rendre le personnage de Babbo intéressant par son caractère et sa personnalité. Imaginez un bilboquet géant (d'après Ginta, Babbo ressemblerait à un bilboquet) qui se prendrait pour un chevalier. Mais attention pas un chevalier de pacotille, un vrai avec tout ce qui va avec, c'est-à-dire : un sens de l'honneur et de la justice exacerbé, une haute opinion de sa personne ou encore un langage soutenu ! Effets hilarants et gags à gogo garantis. Ainsi, là est vraiment LA bonne idée du mangaka qui lui apporte ce petit plus qui fait qu'on choisira ce titre plutôt que la pléthore de nouveaux shônens disponibles.
Enfin notons que Nobuyuki Anzai ne s'est tout de même pas arrêté là. Dès la fin du volume 02, la trame principale est mise en place et se dévoile alors le groupe ennemi à abattre tout comme quelques alliés de Ginta et Babbo. Rien d'original une fois de plus, mais saluons l'effort fait sur les designs des personnages plutôt exotiques contrairement à leurs visages rappelant malheureusement trop ceux de Flame Of Recca.

Côté dessin, Nobuyuki Anzai propose un travail a peu près équivalent à celui des derniers volumes de FOR. Son trait n'a donc pas grandement évolué. On remarquera tout de même une certaine ressemblance entre le héros Ginta et Cloud de FFVII. Si l'auteur n'atteint pas encore la qualité de Oda-senseï concernant les décors, ceux-ci sont tout de même fouillés et rendent bien la richesse et l'exotisme du monde de MÄR. Idem pour tous les personnages peuplant ce petit monde. Pour finir, MÄR se situe niveau édition dans la moyenne des titres de Kana. Aucune grosse faute à signaler. Pour ce prix, autant ne pas se priver.

A découvrir

G. Gokudo Girl

Partager cet article

A propos de l'auteur

10 commentaires

  • cactus07

    30/08/2006 à 15h40

    Répondre

    Au début,j'aimais bien Mar.Je trouvais ça sympa,ça me faisait passer le temps.
    L'idée du War Game était un bon point...sauf quand j'ai vu ce que c'était...
    Enfin bref,à partir du 4è volume,l'histoire qui n'était déja pas originale du tout est devenue un peu lourde pour moi...
    J'avais deviné que Dana était le père de Ginta dès qu'on en a parlé donc pour le suspens,c'est à revoir...
    Tout est prévisible,on sait déja qui gagne et qui perd et les personnages principaux(à part Nanashi,lui je l'aime bien )sont quand meme stéréotypés...
    Sinon c'est vrai que le dessin est plutot sympa,ça fait shojo mais ça le rend original^^et les couvertures sont jolies
    Bref je conseillerais pour les "débutants"...

  • Prospero

    01/09/2006 à 21h35

    Répondre

    D'accord, l'intrigue est méchamment usée ...

    Le jeune looser qui se retrouve dans un monde idéal et féérique, avec une arme magique au graphisme qui fait quand même plus [i]Hammer Boy que Berserk, ça un un goût tiède et doucereux de bon gros déjà vu qui ne se casse pas le cul. (Avec la rime en prime )

    Les personnages, cependant, ont parfois une profondeur qui surprend par rapport aux canons du genre "J'ai décidé de faire un shonen comme tout le monde"[/i]. Je dis bien cependant, car certains passages sur le héros sont d'une platitude et d'un manque d'originalité assez flagrant.

    Les décors essayant d'être luxuriants, dans l'ensemble, sans être transcendants, sont assez agréables. Par contre le design character est assez convenu, voir stéréotypé par endroits.

    Le tout étant servi par un humour, qui, contrairement à beaucoup d'autres shonens, fait vraiment mouche. Et l'on rit d'autant plus que l'on ne s'y attendait pas

    Pour conclure, MÄR, sans être le shonen du sciècle, est assez inventif et original par certains aspects pour sortir un peu du lot. Ca s'oublie vite mais ça laisse un bon arrière-goût, assez exotique et dépaysant.

  • Djak

    01/09/2006 à 21h58

    Répondre

    la série vient de finir au japon et une suite dessiné par un assistant de anzei vient d'etre lancer dans le JUMP

  • Danshikun

    25/04/2007 à 13h13

    Répondre

    Ah j'aime bien ce manga !
    Et j'aime également l'anime, qui est bien sympa !
    Mais je suis tout à fait d'accord avec cactus, pour le suspense c'est pas gagné
    Sinon, c'est vrai qu'au début j'ai bien aimé donc, mais au fur et à mesure, j'ai ressenti une impression de déjà vu, pas vous ?
    Mais ça ne m'a pas empeché de l'apprécier

  • RedAndre

    02/07/2007 à 11h52

    Répondre

    Je vais un peu répéter ce que
    vous tous avez dit mais bon...:


    Le manga est Extrêmement Intéressant!.......Jusque
    au tome 8 (a peu près). La série retombe, tant en qualité de scénario qu'en
    qualité de dessin...


    Moi je m'attendais à un War Game
    vite fait bien fait puis une bataille ultime bizarre contre Le Roi et la Reine.
    Rien a voir, on les voit même pas O_o

    Donc, une série à lire (si on a de l’argent a gaspiller dans les tomes)

     

  • Anonyme

    04/07/2007 à 14h25

    Répondre

    Personellement, je trouvais les 4 premiers tomes vraiment sympa, mais après, il y a une grosse chute du niveau : je ne lit meme plus cette série. Car dès le début du "war game", on sent venir des tas de combats ; mais pas à ce point là. L'intrigue retombe complétement, et on a droit qu'à des combats franchement douteux.

    Je m'attendais à nettement mieux, alors, c'est effectivement un manga pour débutants

  • Anonyme

    27/11/2007 à 17h47

    Répondre

    J'aime.... pas ce manga! Mais alors pas du tout!!! Je les acheté au début car je me disais que l'histoire pouvait être sympa mais je me suis bien trompé!!!





    Tout d'abord, le dessin est vrmt, pour moi, médiocre.... Le personnage n'a pas son caractère à lui, c'est un peu du recopiage de plein de shônen...






    Le conspect est cool, un garçon qui fait tjrs le mm rêve se retrouve dans un monde imaginaire... Mais c'est du déjà vu, rien de nouveau, c'est vrmt pas très originale...






    La série n'est que trop prévisible. Il devient le plus fort et tout et tout... mmmm s'est vrmt saoulant  à la longue....






    Donc voilà, c'est mon avis mais je trouve vrmt le dessin médiocre, l'histoire avec un manque fort d'originalité et lespersonnages bien trop commum...






    Voilà... j'ai pas tro l'habitude de critiquer ainsi un manga mais j'ai vrmt détester ce manga!! Alors à vous de savoir si vous voulez gaspiller 11FRS10 ou tu simplement le lire "pour voir ce que sa vaut" dans une librairie....






    Ciaooo a plus!!!

  • Anonyme

    12/09/2009 à 22h01

    Répondre

    Je sui daccord avec vous  jusqau  5 tomes  sa devien un peut moin bien  Sinon Niveau Déssin  Sa passe .  Pour ma part je préfére encor un bon vieu manga de Hiroyuki takei !!

  • Anonyme

    27/06/2010 à 17h42

    Répondre

    Au­cune grosse faute à si­gna­ler. Pour ce prix, au­tant ne pas se
    pri­ver. ... AUCUNE grosse faute... J'adore les critiques de personnes qui se sont contentées de lire le premier livre. Le probleme c'est que la suite est vraiment deplorable. Le scenario de base est bon, le theme a tout d'un bon shonen mais passé les 10 premiers épisodes on se retrouve dans un manga bateau, genre le tournoi, casiment imparable pour pas mal de manga mais qui ne reserve aucune surprise. En effet on sait déja à l'avance, si on possede un peu de jugeote, qui va gagner chaque combat. La grande majorité de la trame de l'histoire est prévisible et chaque épisode n'apporte que peu de chose. A la limite il faut se contenter d'un bouquin sur 10 pour esperer avoir un peu de suspens... 

  • juro

    27/06/2010 à 22h00

    Répondre

    Bien d'accord... sauf que c'est juste le principe d'un shônen. Rares sont les exceptions... 

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques