7.5/10

Magi - The Labyrinth of Magic T.12

L’« étoile » menace Sindoria. Sindbad et ses liges, les huit guerriers, se mobilisent pour l’affronter, mais... ?! Les mystères de ce monde se dévoilent petit à petit dans ce volume. Ne manquez pas leur découverte !!


Devinez qui c'est !

Shinobu Ohtaka expédie (à tous les niveaux) rapidement les derniers combats des Liges pour pouvoir se recentrer sur l'élément central de sa série : Aladin. En effet, le magi va prendre une nouvelle dimension après les révélations de Sindbad. Dans la mythologie de la série, seul trois magi coexistent en même temps et manque de pot, Aladin est le quatrième. Un peu comme Néo dans The Matrix, Aladin devient donc une anomalie, précurseur d'un changement à venir. Seulement, pour savoir quelle voie emprunter, le jeune magicien va devoir partir seul. C'est à nouveau l'heure de la séparation pour nos héros puisqu'Aladin décide de partir seul en voyage (ce qui n'est pas du tout du goût d'Ali Baba qui ne fait que bouder...) pour parfaire son art et ses techniques. Grâce à son alternance entre sérieux et humour (variation qui s'exprime aussi dans le graphisme), Shinobu Ohtaka n'a aucun mal à capter et intéresser un lectorat de 7 à 77 ans et on est bien loin des premiers tomes en matière de mise en scène. Le tout est bien mieux ficelé et se lit de façon beaucoup plus fluide. 

La transition aura été rapide et le prochain arc devrait voir la donne changer complètement : Aladin s'en va de son côté, l'empire Kô (dont les principales têtes princières n'ont pas l'air d'accord entre elles) se prépare à bouger, Morgiane songe à retourner voir ses terres natales... Je sais pas pour vous mais... je trouve que ça sent l'aventure à plein nez !

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques