5/10

Magie d'Opale (La)

Changer les couleurs à votre gré avec La Magie d'Opale.

L'histoire se déroule sur Opale, petite île tropicale où vivent les oiseaux possédants les plus belles plumes du monde. Cello est une apprentie magicienne des couleurs, une colormancienne. Ces magiciens particulièrement réputés utilisent les plumes de leur compagnon oiseau pour faire de la magie. Mais la pauvre Cello n'arrive pas encore à maitriser son pouvoir. Pour ne rien arranger, et tandis que les examens de fin d'année approchent, Yoyo, l'oiseau de Cello, va se faire enlever ! La jeune fille devra partir à la poursuite du ravisseur. Heureusement, elle pourra compter sur l'aide du beau Guel, l'infirmier de l'école...

La Magie d'Opale
La Magie d'Opale
La Magie
d'Opale est un shôjo assez différent de la majorité qui est proposé au public français par son ton et son histoire. Sur cette île fantastique dans laquelle les oiseaux revêtent une importance capitale, les colormanciens apparaissent comme des gentils bienfaiteurs. Le seul problème, c'est qu'il ne se passe rien sur cette île. Seules les frasques de Cello et quelques gentilles aventures troublent (un peu) la sérénité insulaire. C'est mignon tout plein mais ces petites aventures de magiciens coloristes sans véritable intensité procurent un plaisir limité. La bonne ambiance régnante et la relation ambigüe entre l'héroïne personnage secondaire de Guel parviennent à créer une pointe de mystère. C'est uniquement ce dernier point qui retient l'attention et permet au manga de retrouver un fil conducteur.

La succession de petits chapitres n'aidant pas à se faire une idée réelle sur le scénario de l'œuvre, il faut constater que six volumes apparaissent amplement suffisants pour exposer les faits. Le coup de crayon de Nari Kusakawa ne convainc pas. Ses personnages en fil de fer, ses formes rondouillardes et un ensemble graphique naïf mais touchant laissent à désirer. La Magie d'Opale présente un particularisme certain mais pas forcément délectable.

Un shôjo manga atypique mais finalement peu convaincant. Les mystères de l'île s'évaporent rapidement pour laisser place à un ensemble de relations beaucoup plus plates. Une bonne idée mais malheureusement mal exploitée.

Partager cet article

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • Anonyme

    14/12/2009 à 19h41

    Répondre

    J'ai lu le tome 1,c'est un peu gamin mais bon...je suis une gamine ! Ainsi qu'une grande fan de Magical Girl,j'ai donc beaucoup apprécié ! Je trouve les dessins jolis et appliqué. Le début et néanmoin un peu rapide...mais on sent que l'auteur a une énorme immagination . ^^

  • Anonyme

    15/12/2009 à 22h56

    Répondre

    Ce Mangas est trés agréable a lire et les dessins sont vraiment beaux !

  • Anonyme

    23/06/2010 à 13h08

    Répondre

    c'est trop pourri ce manga ! vous n'avaient pas honte de le lire ! 

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques