7.5/10

Le zoom de la semaine - Le Maître des livres - Voyage dans une bibliothèque.

Komikku nous propose un tout nouveau titre qui vient titiller les plus littéraires d'entre nous avec un rapport au livre très particulier. Ce seinen d’Umiharu Shinohara nous plonge donc dans l'univers du livre pour enfant avec un regard plus adulte que prévu. Petit aperçu en quelques mots...

À la bibliothèque pour enfant "La rose trémière" vous êtes accueillis et conseillés par Mikoshiba, un bibliothécaire binoclard célèbre pour son caractère bien trempé. Mais contrairement à ce qu'il peut laisser paraître, c'est un professionnel de premier ordre. Aujourd'hui encore, adultes comme enfants perdus dans leur vie viennent à lui en espérant qu'il leur trouvera le livre salvateur. Une histoire passionnante centrée sur la littérature et Mikoshiba, le ''sommelier du livre pour enfant''.


En tant que fervent lecteur, j'adore parler de livres. Pas seulement de leur contenu mais aussi de l'objet en lui-même : le premier contact avec la couverture, l'odeur du papier qui vient lors de la première ouverture, la prise en main qui pourrait être gâchée par un poids trop important… Evidemment, les mots à l'intérieur revêtent un sens qui peut varier selon la personne qui les a sous les yeux et c'est ce qui fait la qualité d'un texte. Dans le nouveau titre des éditions komikku, on suit la vie de Mikoshiba, un jeune homme parfois un peu bourru mais qui partage probablement la même passion. Il va mettre en avant ses connaissances et son jugement pour conseiller des ouvrages, mais pas n'importe lesquels puisqu'il se spécialise dans la littérature pour enfant. Le comble ? Il n'y a pas que des jeunes pousses qui fréquentent sa bibliothèque et il lui arrive presque plus souvent de conseiller des adultes ! Les sélections qu'il fait sont souvent pleines de bon sens et profite de son très bon sens de l'observation pour s'adapter à des situations uniques. L'histoire se structure donc avec des chapitres assez indépendants les uns des autres même si certaines intrigues se passe sur deux chapitres; le seul fil rouge reste Mikoshiba. Fidèle à l'atmosphère qu'il créé dans son titre, Shinohara nous contera d'ailleurs son histoire dans un moment « madeleine de Proust » puisque c'est la vue d'un ouvrage qui initiera le souvenir d'un passé peut-être pas si lointain que ça. 

Autre point positif : le graphisme. Outre le trait fort agréable du mangaka, on se rend très vite compte que ce dernier possède un sens du détail particulièrement poussé. Les amoureux de l'objet livre ne pourront que se délecter des magnifiques bibliothèques dessinée par Umiharu Shinohara qui ne laisse rien au hasard. Ainsi, vous pourrez admirer la façon dont il représente les différents formats, les reliures mais aussi certaines tranches et couvertures. La manière dont il nous fait ressentir sa passion pour les ouvrages est un véritable délice ! On ne peut pas non plus lui reprocher d'avoir choisi la facilité puisque dans une série où la plupart des personnages secondaires aurait pu être ce que les anglais appellent des personnages de type « average joe » (« monsieur tout le monde » si vous préférez), Shinohara donne une individualité à chacun d'entre eux à travers leur histoire avec un ouvrage. 

Au final, je peux dire sans trop me mouiller que Le Maître des Livres fait partie de ces surprises que l'on aimerait avoir un peu plus souvent. Calme, reposante, sa lecture plaira à tout adorateur de cet objet envoûtant qu'est le livre. Alors qu'on continue à nous répéter qu'il est en train de mourir au profit du numérique, j'ai plus l'impression que c'est juste son public qui change. Plus exigeants avec la qualité du produit qu'ils tiennent entre leurs mains, ces lecteurs ne pourront qu'être charmés par le bibliothécaire « à l'ancienne » qu'est Mikoshiba, un jeune homme pétri de talent et de passion. 


A découvrir

Amours blessantes

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

1 commentaires

  • Anonyme

    21/01/2015 à 16h31

    Répondre

    j'adore ce manga car il me fait découvrir des contes que je ne connaissais même pas ^^ et ces un peut drôle :3

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques