5.5/10

Makenki T.2


C'est moi où ça bouge ?
Petit à petit, Takeru Oyama s'habitue à sa nouvelle vie parmi les excentriques jeunes femmes du lycée Tenbi, mais il est loin d'avoir tout vu (façon de parler, il a eu de quoi se rincer l'oeil, vous inquiétez pas) ! Son amie d'enfance, la pulpeuse Haruko, cache dans sa manche un atout auquel notre héros est loin de s'attendre… De l'humour (un peu), des poitrines (beaucoup), des culottes (à la folie) et de sacrés rebondissements (pas du tout ?) : ne manquez pas le deuxième tome de Makenki !

Le résumé était peut-être un peu exagéré (d'où mes petits changements entre parenthèses). Malheureusement, ce deuxième tome de Makenki ne tient pas vraiment de promesses (bon OK, on ne nous avait rien promis...) et une fois terminé, on garde une sensation un peu bizarre, comme si on avait relu le premier tome. Pas grand chose n'a bougé en un peu moins de 200 pages. Enfin... beaucoup de "paires" ont bougé et on a découvert un peu plus l'anatomie des jeunes filles du lycée Tenbi (elles n'ont plus beaucoup de secrets, ni pour le héros, ni pour le lecteur). L'auteur continue à jouer sur le côté ecchi, peut-être un peu trop, puisque l'intrigue ne se développe pas plus que ça. Alors oui, il a un très joli coup de crayon et les courbes sont là où il faut mais le tout reste un peu creux et on attend vraiment plus.

Un deuxième volume un peu décevant donc et on espère qu'une seule chose, que la série rebondisse... (désolé, j'ai pas pu m'en empêcher...)

Partager cet article
A voir

Antimagia T.1

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques