6.5/10

Midori Days - la série

Seiji est un yankee : lycéen aux cheveux décolorés il passe son temps à se battre.  Malheureusement pour lui, cela ne lui facilite pas la tache, bien au contraire même, quand il s'agit de trouver une copine. Sa seule amie sera-t-elle sa main droite ? Sur cette pensée peu glorieuse, Seiji s'endort. Et quand il se réveille, surprise ! A la place de sa main droite, il trouve une jeune fille : Midori.

Mi - do - ré

Seiji est un yankee : lycéen aux cheveux décolorés il passe son temps à se battre. Grâce à sa « droite du diable », il bat tous ses adversaires et est la terreur de l'école. Malheureusement pour lui, cela ne lui facilite pas la tache, bien au contraire même, quand il s'agit de trouver une copine. Sa seule amie sera-t-elle sa main droite ? Sur cette pensée peu glorieuse, Seiji s'endort. Et quand il se réveille, surprise ! A la place de sa main droite, il trouve une jeune fille : Midori.
Le pourquoi et le comment ? Peu importe : ce qui compte c'est que Midori, avant de prendre la place de la main droite de Seiji, était secrètement amoureuse de ce dernier.

Si vous connaissez un peu G.T.O, vous avez sans doute remarqué la ressemblance frappante entre Seiji et Onizuka. Et pour cause : le studio Pierrot, qui a fait Midori Days, est aussi responsable de l'anime de G.T.O. Mais ici, on ne s'arrête pas à un simple hommage. On tomberait même plutôt dans la repompe honteuse : le héros est décoloré, fort (limite invincible), cherche la bagarre, se cherche une copine, est repoussé par toutes les filles, finit par avoir la moitié du lycée amoureux de lui, resoud tous les problèmes avec ses poings, etc... Mais l'exemple le plus flagrant se situe dans les expressions faciales : dans l'adaptation de GTO, le studio mettait sur le visage de Onizuka une sorte de grimace permanente qui n'avait pas grand chose à voir avec celle du manga. Et bien dans Midori on retrouve excactement cette expression, ainsi que toutes celles du héros de GTO. On pourrait continuer longtemps comme ca, car seiji est un copier-coller du personnage d'Onizuka. On a une sensation de déjà vu omniprésente, mais comme le personnage d'origine possède une certaine profondeur, cela permet à sa copie d'en avoir aussi, et ce n'est pas plus mal. Le personnage principal est ainsi un peu moins fade. Il faut dire que les autres personnages sont tous plus ou moins des clichés du genre. Entre l'otaku renfermé sur lui même et la copine timide et docile, on trouve la gamine amoureuse du héros et consort.

Parodie days ?

Une telle accumulation de stéréotype fait penser à une parodie, mais on ne sait pas s'il s'en agit véritablement. En effet, une parodie sous-entend un humour omniprésent, parfois gras, mais tout de même un certain sens du gag. Hélas... On connait dès le début la liste des gags si on se donne la peine de réfléchir aux quiproquos que peut engendrer une main changée en fille. Difficile de rire à une blague dont on connait la fin, surtout quand celle-ci est aussi prévisible. Certaines scènes font sourire, mais on ne va pas au delà.
On pense aussi à la parodie à cause du mélange des genres. Midori Days alterne les épisodes axés shônen avec ceux qui lorgnent du coté du shôjo. Malheureusement, ces changements d'ambiance ne sont pas vraiment introduits et surprennent, dans le mauvais sens du terme. Ces défauts ont finalement raison de la parodie et font plonger l'anime dans le (grand) bac des séries sans originalité.

Techniquement, Midori Days est quelconque. L'animation est dans la moyenne sans plus. On trouve des séries plus soignées très facilement. Pareil pour les musiques, que l'on oublie facilement. Ceci dit, une superbe animation aurait presque été du gâchis. Le character design est classique, trop sans doute. Les tenues Kawaï ne sont pas très recherchées, les uniformes et les tenues de tous les jours sont sans originalité.

Un petit mot sur le manga. Comme beaucoup d'anime, Midori Days est une adaptation d'un manga à succès. Et comme beaucoup d'anime, l'adaptation a été faite un peu au rabais, dans le sens ou elle suit exactement le manga, point par point, mais en étant un peu plus courte. C'est le cas pour G.T.O et Hikaru No Go, toutes deux adaptées par le studio Pierrot... De là à critiquer le studio, il n'y a qu'un pas, que je ne franchirais pas.

Au final, on comprend mal comment cet anime a pu devenir aussi populaire. Terriblement quelconque, seuls ceux qui veulent savoir a quoi ressemble un anime à succès le regarderont, les autres s'orienteront vers des séries plus drôles et plus originales.

A découvrir

X-Day

Partager cet article

A propos de l'auteur

    5 commentaires

    • _Killua_

      11/10/2005 à 01h36

      Répondre

      Ce manga est super ! (avec moi, les mangas sont souvent super ). C'est pas commun de se réveiller avec une jolie jeune fille à la place de sa main droite (j'ai eu mal pour elle au début !). Dommage que l'animé ait été si court... Mais je conseille quand même de lire le manga ET de regarder l'animé !

      Pour reprendre la critique, c'est vrai que nombreux sont les gags prévisibles... mais n'est-il pas réjouissant de voir que ce qu'on a prévu ce produit réellement ? De plus cela ne se produit pas toujours exactement comme prévu ! Et le must, c'est qu'on est dépassé, quand on tombe à côté de la plaque !

      Je reconnais aussi que la ressemblance avec Onizuka est frappante. Mais j'adore Midori, alors m'en fous de la tête à Seiji .

      Un truc que j'adore : c'est que Midori soit totalement libre de ses mouvements ! Elle est pas seulement accroché au bout du bras de Seiji. Elle peut le trainer de force où elle veut (parfois... elle oublie qu'elle traine Seiji derrière elle (le pôôôvre )

    • Anonyme

      11/01/2008 à 19h45

      Répondre

      Oui ! je trouve *moi aussi* ce manga génial ! Je n'es lu *pour l'instant* que 2 tomes, mais c'est 2 tomes mon beaucoup attirés, et j'ai très envis de lire la suite !


       


      L'anime aussi est bien ! Surtout que j'adore la tête de Sawamura alias Seiji  


       


      Donc je trouve ta critique un peu trop égagée à mon goût !


       

      MOMO

    • Anonyme

      22/05/2008 à 08h26

      Répondre

      La première serie animée jap que j'ai regardé. J'ai adoré, l'idée est quand même très originale.


      Comme dit le titre du premier épisode : "ma copine le main droite", ca veut tout dire lol...

    • Anonyme

      07/07/2008 à 12h45

      Répondre

      Personnellement j'ai ADORE ce manga!!!! Je ne connais pas GTO donc je n'ai pas pu relevé de ressemblance caraterielles entre Onizuka et Seiji mais au niveau de la tête c'est assez ressemblant. Je n'ai pas relevé non plus les alternance "shônen" / "shôjo" comme c'est dit dans la critique. Il y a une chose que je trouve domage c'est que la serie soit TROP COURTE!!! Moi je dit 13 episodes ce n'est pas assez!! Mais après tout Midori ne passe que 13 jours au cotés de Seiji il est donc logique d'avoir 1 jour par épisode.

    • Anonyme

      21/05/2009 à 14h24

      Répondre

      Y   Midori Days  !!! C trop , trop fun ! Midori est trop belle et Seiji est trop beau ! Vive Midori Days !

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

    Rubriques